samedi 3 novembre 2018

~ La faute aux Chinois, Aurélien Ducoudray & François Ravard

Futuropolis, 6 juin 2011, 152 p. ♥♥♥♠♠ C'est la faute aux Chinois si l'industrie française fout le camp ? Et aux actionnaires, aussi, quand même.  ►  Extrait :« Quand une entreprise licencie de façon massive pour augmenter le pognon des actionnaires, comment on appelle ça ?- Euh... Un licenciement économique ?- Non, c'est pas ça ! Ça commence par 'dé' !- Délocalisation ?- Non...- Dérégulation ?- Tu le fais exprès, là ?- Non, non ! Euh... Attends... Euh... Dé... dé... dégraissage ?!- Ahhh, c'est ça, le dégraissage !!!... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 1 novembre 2018

~ Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu - Mathieu Sapin

Dargaud, 28 mars 2017, 160 p. ♥♥♥♥♥ Gérard Depardieu, j'ai été 'pour', dans les 90's : bluffée par ses interprétations magistrales dans Uranus, Cyrano...Et puis j'ai été 'contre' : omniprésent, grande gueule, vulgaire, politiquement incorrect au point de faire ami-ami avec quelques tyrans et de clamer haut et fort son dégoût pour la France, de 'nous' cracher à la gueule pour tout le fric qu'on lui demande – indécent quand on voit sa fortune !Et me voilà dans du 'bien au contraire', comme disait Coluche. Parce que paradoxalement, cet... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 30 octobre 2018

~ Ma grand-mère est une terreur, Guillaume Guéraud

illustré par Gaspard SumeireEditions du Rouergue, Dacodac, 5 avril 2017, 94 p. ♥♥♥♠♠ Du haut de ses 79 ans, la grand-mère de Louis « est forte et elle fout la trouille, elle passe pas son temps à traîner au lit comme celle du petit Chaperon rouge ». Et bim pour la Mère-grand qui se fait dorloter à coup de galette et de petits bots de beurre !On l'aura compris, madame Kaleshkov n'est pas une 'fragile', d'ailleurs elle a été élevée en Sibérie...De fait, personne ne s'y frotte, et Louis n'est pas enchanté de devoir passer une semaine... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 octobre 2018

~ Que nos vies aient l'air d'un film parfait, Carole Fives

Le Passage, 2012Points, 29 août 2013, 128 p. ♥♥♥♥♥ Tom est un enfant du divorce, dans les années 80 - un précurseur : « Notre famille n'est qu'une des premières sur la longue liste des divorces à venir, qui les toucheront eux aussi bien sûr, qui les toucheront tôt ou tard, qui n'épargneront personne. »Pas facile d'essuyer les plâtres : les autres jugent, et on se sent coupable - c'est forcément de notre faute si nos parents ne s'aiment plus, ne se supportent plus.Et quoi qu'il en soit, quel que soit le regard des autres, ça... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 28 octobre 2018

Philippe Gildas (1935-2018)

 - courte bio trouvée sur Babelio : Philippe Gildas, de son nom de naissance Philippe Leprêtre (Gildas est le prénom de son fils), né le 12 novembre 1935 à Auray (Morbihan), était journaliste et présentateur de radio-télévision français.« Longtemps, je fus catholique et breton. (…) Je ne comprends pas pourquoi l’homme est mortel. J’ai du mal à me faire à l’idée qu’il n’y a rien après », note Philippe Gildas dans sa biographie, qu’il avait décidé de clore sur ces mots : « Maryse et moi avons décidé de nous faire incinérer. Et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 27 octobre 2018

~ La nuit des béguines, Aline Kiner

Liana Levi, 24 août 2017Piccolo, 20 septembre 2018, 320 p.♥♥♠♠♠  Paris, 1310-1315, quartier du Marais - sale an, bon an... Comme aujourd'hui, sept siècles plus tard : impression lourde et effrayante d'être à une période charnière et que la situation est explosive : « Les problèmes monétaires qui accablent le royaume ne font qu'empirer le sentiment d'insécurité. Les pauvres et les désespérés affluent plus nombreux au couvent, une vague de mécontentement balaie les campagnes et commence à toucher la petite noblesse... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 24 octobre 2018

~ Une femme au téléphone, Carole Fives

Gallimard, L'Arbalète, 12 janvier 2017, 112 p. ♥♥♥♥♠ Un 'Allô Maman bobo' inversé.Charlène, la petite soixantaine, se plaint à sa fille par téléphone. Souvent, très souvent. Plusieurs fois par jour, sans doute. On n'entend jamais les répliques, on se doute de certaines réponses au vu des réactions maternelles, on sent que la fille ne doit pas vraiment pouvoir en placer une, on imagine, on pense à sa propre réaction devant un tel discours, face à un tel fatras de mauvaise foi, de franchise blessante et de chantage... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 23 octobre 2018

~ Un automne à Beyrouth, Lisa Mandel

Delcourt, Shampooing, 26 septembre 2018, 112 p. ♥♥♥♠♠ Extrait de la 4e de couv : « Après des sciences-fictions lesbiennes, un voyage dans la jungle de Calais et une incursion dans le milieu du porno, Lisa Mandel récidive en partant au Liban, dont tous les experts s'accordent à dire que c'est 'un pays très compliqué'. »Tellement compliqué que cette BD légère ne m'aura finalement pas appris grand-chose. Moins que les autres albums auxquels cette auteur a collaboré, notamment Les Nouvelles de la Jungle de Calais, plus travaillés, plus... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 octobre 2018

~ Les Illusions, Jane Robins

White Bodies, 2017traduit de l'anglais par Caroline NicolasSonatine, 4 octobre 2018, 360 p. ♥♥♥♥♠ Encore une histoire de relations sororales, et donc d'amour, haine et rivalités.Un ingrédient efficace dans les thrillers, qui permet sans doute aux femmes (et aux hommes ? à voir) d'accrocher d'autant plus qu'elles s'identifient ? Enfin moi, j'aime et j'en redemande, en tout cas...Comme le titre l'indique, le lecteur est sur le fil et cherche à démêler apparences et réalité. Qui est complètement barge ? Laquelle ? Les deux ? Et ce... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 20 octobre 2018

~ Tenir jusqu'à l'aube, Carole Fives

Gallimard, 16 août 2018, 192 p.       Elle élève seule son petit garçon de deux ans, à Lyon.Financièrement, c'est difficile.Moralement aussi. Un enfant de cet âge (et même au-delà), 24h/24, aussi mignon soit-il, ça demande une énergie folle.Elle aimerait pouvoir souffler un peu. Elle se l'autorise d'ailleurs, parfois, en douce, quelques heures, la nuit, pendant que l'enfant dort. Elle sait qu'elle joue avec le feu.Pour trouver des solutions, elle se connecte sur des forums de mères en détresse. Elle pourrait y... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]