samedi 22 juillet 2017

~ J'ai perdu mon chat, Véronique M. Le Normand

Thierry Magnier, Petite Poche, septembre 2004, 43 p. ♥♥♥♠♠ Pas facile quand les parents se séparent. La rupture fait généralement suite à une ambiance pourrie, et on perd le confort de vivre avec maman ET papa. On gagne une autre maison, un autre appart', certes, mais est-ce enviable ? Surtout si votre chat rechigne à déménager toutes les semaines pour vous accompagner... On gagne aussi des beaux-parents, mais il faut que le courant passe. Et que votre chat aussi s'entende avec eux... Compliqué, tout ça... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 21 juillet 2017

~ Ralentir - Delphine Le Lay & Alexis Horellou

préface de LoranLe Lombard, 24 mars 2017, 104 p. ♥♥♥♠♠ « Une gare, c'est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien. » *Dans cette BD moins peuplée que la gare Montparnasse un vendredi soir, mais plus que celle de Ste-Pazanne (44) à midi en hiver, on côtoie un quadra en pleine ascension professionnelle, et une jeune femme désabusée, revenue de la société de consommation - à moins qu'elle n'y ait jamais eu accès, c'est plus probable. Le premier serait en train de « réussir » et la seconde ne... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 20 juillet 2017

~ Sans pitié ni remords, Nicolas Lebel

Marabooks, 2015Le Livre de Poche, 10 mai 2017, 510 p. ♥♥♥♠♠ Mort et enterré, le vieux copain de Daniel Mehrlicht reste bien présent et lui donne même du boulot d'outre-tombe. Alors qu'il s'apprêtait à prendre quelques jours de vacances, l'homme à la tête de grenouille se retrouve impliqué dans une affaire de trafic de pièces de musée. Entendu comme témoin, ayant prouvé sa bonne foi, Mehrlicht participe finalement à l'enquête, aidé par un jeu de piste découvert post-mortem, patiemment concocté par Jacques, passionné d'énigmes à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 19 juillet 2017

~ La mémoire des forêts, Jean-Michel Derex

Editions Eugen Ulmer, 24 octobre 2013, 160 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠ Depuis longtemps, nos forêts françaises ne sont plus des forêts primaires. Certains massifs forestiers (Landes notamment) ont d'ailleurs été implantés relativement récemment. Les services rendus par les forêts sont divers et expliquent les différentes façons dont l'homme les exploite. Certaines ont été le théâtre d'événements marquants et en conservent des traces (zones de combat des massifs de la Meuse, de la Somme et de l'Aisne lors de la 1e Guerre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 18 juillet 2017

~ Verlaine, Une saison en enfer - Bernard Jagodzinski & Casanave

Les Rêveurs, 26 mars 2010, 112 p. ♥♥♥♠♠ 1880 dans les Ardennes. Verlaine, le 'poète maudit', son mal-être, son alcoolisme, son amour pour Arthur Rimbaud (dont il est séparé), les moqueries sur son homosexualité, les femmes, la misère, ses relations conflictuelles avec sa mère, ses frères et sa soeur morts-nés exposés en bocaux et cités en exemple...Je ne connais que quelques poèmes de Verlaine, ses incontournables, j'avais une idée de sa triste vie grâce à la biographie de Jean Teulé (Ô, Verlaine !). Même ambiance... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 17 juillet 2017

~ Le Doute, S.K. Tremayne

The Ice Twins, 2015traduit de l'anglais par Isabelle MailletPresses de la Cité, 2015Pocket, 9 mars 2017, 384 p. ♥♥♥♥♠ La vie de rêve des Moorcroft : monsieur architecte, madame journaliste à temps partiel, deux superbes jumelles, un bon gros toutou sympa, un grand appartement à Camden. Ça c'était ce qu'on voyait de l'extérieur, parce que quelques crises ont quand même agité la famille.Et surtout, c'était avant, quatorze mois plus tôt. Mais un seul être vous manque et tout est dépeuplé : une des deux petites filles est décédée... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 16 juillet 2017

~ Histoires de conservation (de la Préhistoire à nos jours), Jacques Amoignon

Ellipses Marketing, 17 mai 2011, 144 p. lu par Mr ♥♥♥♠♠ La conservation de produits issus de cycles biologiques présente bien des intérêts. Essentielle pour l'alimentation, elle est aussi importante pour connaître et comprendre le passé.Comme l’expliquent les premiers chapitres de cet ouvrage, les circonstances ont parfois permis la conservation de vestiges animaux ou végétaux qui sont fort utiles aux historiens : la minéralisation nous a transmis des fossiles, le mammouth Jarkov a été retrouvé bien conservé dans le permafrost... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 15 juillet 2017

~ Une dernière chose avant de partir, Jonathan Tropper

One Last Thing Before I Go, 2012traduit de l'anglais (USA) par Christine BarbasteFleuve Editions, 201310/18, 7 mai 2014, 360 p. ♥♥♥♠♠ Silver est séparé de Denise depuis huit ans. Tandis que celle-ci s'apprête à se remarier avec un brillant chirurgien, il continue à dégringoler depuis qu'il vit seul, soutenu dans sa lose par deux comparses du même acabit. Vaincu d'avance, Silver a laissé tomber sa fille Casey en même temps que sa femme, il n'était forcément pas à la hauteur. La "petite" a aujourd'hui dix-huit ans, et face à une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 14 juillet 2017

# A toutes les gauches que j'ai aimées avant - Alex Vizorek & Frédéric Fromet

Hommage aux gauches d'avant : celles des grèves, des combats, des sentiments, des patrons séquestrés, des chemises déchirées... Où sont les camarades d'antan ? Le billet d'humeur d'Alex Vizorek dans le 7/9 sur France Inter (8h55 - 18 Avril 2017)
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 13 juillet 2017

~ Bénis soient les enfants et les bêtes, Glendon warthout

Bless the Beasts and Children, 1970traduit de l'américain par Gisèle BernierStock, 1971Gallmeister, 2017, 173 p. lu par Mr  ♥♥♥♥♠ Six adolescents, mal dans leur peau et dans leur environnement familial, se retrouvent dans un camp d'été. Ils y ont été envoyés par leurs parents, désireux d'endurcir leurs rejetons. Ici, on est loin des jolies colonies de vacances chantées par Pierre Perret : la compétition est la première règle de vie. L'épreuve est si difficile pour ces gamins qu'ils semblent péter les plombs, se préparant à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]