lundi 18 août 2014

~ Un été en apnée, Max de Radiguès

Editions Sarbacanemai 2014, 60 p. ♥♥♥♥♥ Premier épisode : Simon apprend sur f@cebook que sa copine Louise est fraîchement célibataire, autrement dit qu'elle vient de le jeter froidement. Mais pourquoi ? lui demande l'adolescent éploré par téléphone. Réponse tiédasse : son père la trouve trop jeune pour être amoureuse. Mon oeil, oui... Changement d'angle dans ce second épisode. Focus sur Louise, la lâcheuse lâche. Ce message sur FB est en fait une blague douteuse de sa cousine Manon. Jalouse, la cousine ? Bien contente en tout cas... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 17 août 2014

~ Le vingt et unième cas, Håkan Nesser

Det grovmaskiga nätet, 1993traduit du suédois par Åsa Roussel Points Policier, 2012, 312 p. ♥♥♥♥♥  Oui ou non, Janek Mitter a-t-il noyé sa femme dans la baignoire ? Il ne garde aucun souvenir de cette soirée en amoureux - soirée bien arrosée de partout - mais il aurait tendance à penser qu'il est incapable de faire une chose pareille. Le commissaire Van Veeteren aurait tendance à penser que c'est bien lui l'assassin, par contre. Mais ce flic est plutôt bourrin, du genre à n'aimer ni son prochain ni son boulot. Le lecteur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 17 août 2014

~ Malika Secouss, tome 2 : Crise de têtes - Téhem

Glénat, Tchô, avril 1999, 48 p. ♥♥♥♥♥ Mieux vaut être dans les amis de Malika qu’au bout de sa godasse. Sympa, marrante et pêchue, elle ne se laisse pas marcher sur les Rangers, ni par son amoureux éconduit, un gamin qui renouvelle inlassablement son abonnement aux râteaux, ni par les jeunes fachos qui croisent sa route. On retrouve le trio black-blanc-beur banlieusard qui nous a régalés dans le premier opus. Malika, Jeff et Dooley passent quelques jours de vacances "chez les sauvages" (comprenez "à la campagne"), accompagnés... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 16 août 2014

~ L'enfant qui caressait les cheveux, Kochka

illustrations de Philippe DavaineGrasset & Fasquelle avril 2002, 121 p. ♥♥♥♥♥ Lucie vient d'emménager dans un nouvel immeuble. Plutôt hardie pour ses douze ans, elle prend la résolution d'entrer en contact avec tous ses voisins. Elle s'arrête aux premiers qu'elle rencontre ; Matthieu, sa mère, et leur "fée" russe deviennent sa seconde famille.Lucie découvre l'univers de Matthieu, petit garçon autiste de quatre ans : ses rituels à heure fixe, sa façon de cramponner les objets et de se coincer entre la table et la chaise quand... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 16 août 2014

~ Harry est fou, Rabaté (adaptation d'un roman de Dick King-Smith)

Gallimard Jeunesseseptembre 2007, 48 p. ♥♥♥♥♥ Tout à coup, un oncle d'Amérique vous offre un perroquet. Ça c'est l'idée magique de Dick King-Smith. Cadeau plutôt décevant pour Harry qui s'attendait à un héritage en espèces sonnantes et trébuchantes. Ou à un avion, ou à une Porsche ou allez, ne soyons pas difficile, à une game-boy. Surtout que la bestiole est toute grise. Mais l'habit ne fait pas le moine, Madison est un perroquet exceptionnel, il ne se contente pas de répéter bêtement ce que vous dites tout aussi bêtement. Il a... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 15 août 2014

CUPR d'août

Un CUPR un peu fourre-tout, ici, en ce mois d'août.Avec une petite bande-son pas toute jeune, il suffit de cliquer sur les titres... Ambiance été par contre chez Claire. ♪♫ Moi, je m'balance ♫ ♪                         ♫♪ Ne parle pas ♪♫         Sortez (les) couverts                             ♫♪ Quand on partait de bon matin... ♪♫ ... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 14 août 2014

~ Wisconsin, Mary Relindes Ellis

The Turtle Warrior, 2005traduit de l'américain par Isabelle Maillet10x18, octobre 2008, 442 p. ♥ Bill, huit ans, est un petit garçon solitaire, chahuté par les autres gamins qui lui rappellent, au cas où il l'oublierait quelques instants, que son père est un alcoolo minable et violent, et que sa mère est complètement frappée. Frappée par son mari, certes, et personne ne peut l'ignorer. Mais frappée du ciboulot, rien n'est moins sûr.Bill a un chouette grand frère, Jimmy, qui le bouscule gentiment pour faire le mariole... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 13 août 2014

~ Malika Secouss, tome 1 : Rêves partis - Téhem

Glénat, septembre 1998, 48 p. ♥♥♥♥♥ Malika vit dans la Cité des Pâquerettes, dans une banlieue dite 'défavorisée'. Lumineuse dans ce triste paysage de béton, Malika a du répondant et se marre bien avec ses deux potes, Dooley le Black bouboule, et Jeff le basketteur. Gags en quelques vignettes sur une page, moins convenus qu'on pourrait le craindre, et même souvent subtils. Les images habituelles sur les banlieues grises sont bien là, on ne va quand même pas prétendre que Saint-Denis, ça peut être Neuilly - d'ailleurs vous... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 12 août 2014

~ La Mondaine, Zidrou & Jordi Lafebre

Dargaud, janvier 2014, 64 p. ♥♥♥♥♥ Paris, 1937. L'inspecteur Louzeau est encore le petit garçon à sa maman quand il passe de la Brigade criminelle à celle des Moeurs. A vingt-huit ans, il est tout propre, tout doux, tout timide, tout naïf. Trop policé pour cette police-là. Va falloir te secouer mon petit gars : vices et sévices sont compris dans ton nouveau service. Après les coups de filet, on tape sur le maquereau pour le faire cracher, et les morues paient ta bienveillance en nature. Natures & découvertes ou court-vêtues,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 11 août 2014

~ Le chasseur de regards, Sebastian Fitzek

L'Archipel, mars 2014, 330 p. ♥♥♥♥♥ Lu par Mr Le journaliste et ancien flic Alexander Zorbach est sur la piste d'un tueur en série également traqué par la police. Un célèbre ophtalmologiste est en garde à vue, suspecté de plusieurs meurtres précédés de tortures, mais aucune preuve ne permet de le priver plus longtemps de sa liberté. Des indices laissent pourtant supposer qu’il est lié au serial killer recherché.Le narrateur, juste avant de présenter le véritable dénouement de son histoire, imagine un happy-end qu’il évacue... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]