dimanche 20 octobre 2013

~ Une séparation, Véronique Olmi

Albin Micheloctobre 2013, 100 p. ♥♥♥♥♥ Ils ont la quarantaine, ils vivent ensemble depuis des années, elle rompt brusquement en lui envoyant une lettre. Il est abasourdi, il n'a rien vu venir, il encaisse mal, il souffre. Ou bien redoute-t-il seulement changement et solitude ?S'ensuivent des échanges épistolaires entre l'homme et la femme. Chacun argumente, un nouveau jeu de séduction s'enclenche. Ca tourne en rond comme dans toute querelle digne de ce nom, on se balance des vacheries, ça devient dialogue de sourds, ou alors l'un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 19 octobre 2013

~ La vraie Vie, Denis Pessin

Denoël, octobre 1999, 140 p. ♥♥♥♥♥ Ces dessins de presse ont été publiés en 1999, et pourtant ils collent étonnamment à notre actualité : SDF, sans-papiers, Roms, expulsions, inégalité des chances, coût des soins de santé... Seules les références à l'informatique et Internet peuvent sembler dépassées - et encore, à part la peur du bug de l'an 2000 (aussi appelé 'bogue', je l'avais oublié) les préoccupations n'ont guère changé. Il m'a fallu du temps pour entrer dans l'album et commencer à m'y amuser. Le graphisme épais... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 19 octobre 2013

~ Preuves d'amour, Lisa Gardner

Love you more, 2011traduit de l'anglais (US) par Cécile DeniardAlbin Michel, coll. Spécial Suspense2 octobre 2013, 416 p. ♥♥♥♥♥ Un malabar abattu avec l'arme de service de son épouse. Celle-ci, "officier de police respectée", est forcément coupable, d'autant qu'elle porte de vilaines traces de coups. Allez hop, embarquez la petite dame, concluez à un cas de légitime défense, libérez-là et on n'en parle plus. Oui mais... sa fille de six ans a disparu le jour du drame, l'affaire n'est pas si simple. Elle devient même très alambiquée,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 18 octobre 2013

~ Loup poilu, y es-tu ? - Marie-Françoise Mornet & Florence Langlois

Albin Michel, novembre 1998, 16 p.   ♥   "Voici l'histoire d'un loup. Un loup tout nu, dont les poils ont disparu."   Le lecteur est invité à aider ce loup à retrouver sa fourrure. Pour cela, il glisse sa main entre deux pages cartonnées, touche la matière cachée pour déterminer de quoi il s'agit : pelage du loup, lacet, carton, etc. ?La découverte de l'album est surprenante, peut inquiéter les tout-petits (peur d'une éventuelle morsure ? rappelons qu'il y a quand même un loup dans l'affaire !), mais provoque... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 18 octobre 2013

~ Branleur(s) - Jules & Tom Fradet

Manolosanctis, mars 2011, 64 p. ♥♥♥♥♥ Déambulations nantaises et discussions entre deux grands ados, copains d'enfance qui s'étaient perdus de vue pendant quelques années. Leurs préoccupations sont celles de la plupart des garçons de leur âge : filles, voitures, musique, fête, défonce... Et puis un soir où les parents sont absents, un défi, une bêtise du genre 'quitte ou double' : soit l'issue est fatale, soit on s'en sort miraculeusement. Album qu'on lit vite et sans déplaisir, même s'il réveille des frayeurs de parents de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 17 octobre 2013

~ La Contrepéterie pour tous, Armelle Finard

Plon, mars 2002, 237 p. J'ai changé de source et donc renouvelé mon stock, en trouvant ce livre à la médiathèque. ► L'ancien directeur du FMI avait un vrai plan de gros ! ► Le banquier annule l'encaisse. ► Le cuisinier a laissé traîner sa socquette dans la caisse. ► Le cow-boy tâtait le pis de la vache. ► Parfois les jardiniers habitent avec leurs roses. ► Elle faisait reluire la maquette du caisson. ► Pépé cachait sa benne dans le Pirée. ► Le divin Pan se mit à glisser. ... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

mercredi 16 octobre 2013

~ Mise en bouche, Jean-Philippe Peyraud & Philippe Djian

Futuropolisjuin 2008, 144 p. ♥♥♥♥♥ Philippe Djian, je le connais surtout par le bouche à oreille. Et bien sûr grâce au film aussi beau que dérangeant "37°2 le matin" (Jean-Jacques Beineix, 1986), dans lequel une mise en bouche, eh bien... Ici, le terme désigne plutôt une ébauche, une frustration. L'histoire s'annonce classique : un papa élève seul sa fillette, aidé de filles au pair pas très motivées. Il s'amourache de l'institutrice de sa fille, ou souhaite juste briser sa solitude avec cette "proie" apparemment facile ?... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 16 octobre 2013

~ La dernière femme, Charles Masson

Casterman, Ecrituresaoût 2012, 190 p. ♥♥♥♥♥ Albert prend un jeune homme en stop à bord de sa Jaguar. En quelques centaines de kilomètres, il lui déballe trente ans de sa vie sentimentale et sexuelle de A à Z, ou presque. Les aventures en question m'ont d'abord paru aussi drôles que pathétiques. Puis le récit s'éternise, et malgré la variété des situations, on reste finalement toujours dans le même registre, la même lose déprimante. D'abord pitoyable, le bonhomme devient de plus en plus antipathique et inquiétant. Et on se... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 14 octobre 2013

Comme une petite ressemblance, 4e

Merci, Claire, pour tes idées !                                           
Posté par Canel à 19:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
lundi 14 octobre 2013

~ Quand ils avaient mon âge... : Alger 1954-1962 - Gilles Bonotaux & Hélène Lasserre

Autrement Jeunesse, septembre 2002, 48 p. ♥♥♥♥♥ Cet ouvrage est beaucoup moins accessible que les autres de la même collection. Alors que Quand Papy/Mamie/Papa/Maman avaient mon âge  (cf. ici, là...) se feuilletaient comme un album de famille, celui-ci a pour cadre socio-historique la guerre d’Algérie et le colonialisme. Ce qui suppose donc un minimum de pré-requis. Le texte est plus fourni, plus politique (sans prendre parti pour autant) et la chronologie en préface ne suffit pas à simplifier le propos. En clair,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]