dimanche 6 septembre 2020

~ Ce qu'il faut de nuit, Laurent Petitmangin

La Manufacture de livres, 20 août 2020, 190 p.- ♥ -Les bons parents, ça existe ? Les très mauvais, oui... Et encore, il n'y a pas d'absolu, puisque certains sont aimants avec une partie de leur progéniture et maltraitants avec un mouton noir, un vilain petit canard, ainsi désigné on ne sait pourquoi (cf. La maladroite d'Alexandre Seurat). Et puis aimer ne suffit pas, d'façon, on nous l'a assez répété (cf. Winnicott et la 'mère suffisamment bonne'). Le père de cette histoire me semble exemplaire. Après le décès de son épouse, il... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 4 septembre 2020

~ Faut pas prendre les cons pour des gens, Emmanuel Reuzé & Nicolas Rouhaud

Fluide Glacial, 4 septembre 2019, 56 p. ♥♥♥♥♥ Si les gourous avaient le sens du sacrifice, si les profs étaient remplacés par des distributeurs, s'ils devenaient gendarmes pour se recaser, si ceux-là télétravaillaient, si les braqueurs se mettaient en grève, et si, et si...Emmanuel Reuzé imagine un monde complètement dingue en distordant à peine des tendances de notre société, que les derniers mois ont mises en évidence (album sorti fin 2019, avant la pandémie, le confinement, la crise...). En vrac : privatisations, manque de moyens... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 2 septembre 2020

~ Un cri søus la glace, Camilla Grebe

Älskaren från huvudkontoret, 2015traduit du suédois par Anna PostelCalmann-Lévy, 2017Le Livre de Poche, 21 février 2018, 510 p. ♥♥♥♥♠ Emma, t'es trop bonne [gentille] et ta pile va bientôt claquer. ♪♫ On a le coeur de plus en plus serré en apprenant quelle est ta vie, quelle fut ta jeunesse. Sous le signe de l'abandon et de l'amour raté, malsain. Tu mérites mieux, petite jeune femme si douce, si perdue. Et on en veut aux salopards qui bousillent les femmes comme toi et Hanne : les lâches, les profiteurs, les prédateurs. Au-delà d'un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 31 août 2020

Comme une petite ressemblance (août 2020)

- Des couvertures qui se ressemblent, plus ou moins, et que j'assemble. (de l'association d'idées perso à la copie conforme) -                                 ~   vertigo   ~                           d'autres CUPR ? novembre 2019, avril 2019, janvier 2019... -
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 29 août 2020

~ Térébenthine, Carole Fives

Gallimard, 20 août 2020, 176 p. ♥♥♥♠♠ Quand Trust tutoie l'antisocial qui perd son sang-froid, j'aime. J'aime aussi quand Téléphone me dit familièrement que quelque chose en moi ne tourne pas rond. Jean-Louis, si tu savais... 🙃 Et je suis toute chose quand on me chante ça : 'Je te vois toute nue sur du satin. Et j'en dors plus, viens me voir demain.' * Bref, je ne suis pas à cheval sur les principes : tutoie-moi si tu veux. Par contre, quand un auteur emploie la 2e personne du singulier dans son roman, au mieux, je suis déroutée,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 28 août 2020

~ L'anomalie, Hervé Le Tellier

Gallimard, 20 août 2020, 336 pages ♥♥♥♥♠ Blake : tueur à gages Miesel : auteur Lucie : mère célibataire et monteuse (ciné) André : amoureux de Lucie Sophia : petite fille intelligente et curieuse, passionnée par les batraciens Slimboy : chanteur au Nigeria... J'en passe, il y a pléthore de personnages, présentés en alternance sur près de 130 pages.   Si on manque de patience, d'attention, c'est vite lassant et on se demande quand l'auteur va passer à l'intrigue, ou s'il va poursuivre en mode catalogue (je ne lis pas les... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 20 août 2020

~ Dans ma ZUP, François Beaune & Fabrice Turrier

Le Nouvel Attila, septembre 2019, 220 p. ♥♥♥♥♠ Cet été, je voyage dans le temps et l'espace avec la revue DADA. Et, dans un autre style, je m'évade grâce aux témoignages recueillis par François Beaune. Après des Vendéens, des Libanais et deux sympathisants du FN, je rencontre cette fois avec lui plusieurs générations d'une 'banlieue ordinaire' (sic), une ZUP de Chambéry. Souvenirs d'enfance, d'exil, bonheur et reconnaissance d'avoir pu s'installer en France pour certains, amertume au contraire pour d'autres à qui on avait tant... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 19 août 2020

~ L'erreur, Susi Fox

Mine, 2018traduit de l'anglais (australien) par Héloïse EsquiéFleuve Noir, 2019Pocket, février 2020, 410 p. ♥♥♥♥♠ Sasha, la jeune maman de cette histoire, a le sentiment d'être dans un « film d'horreur hospitalier ». Encore pire, je dirais : un thriller en périnatalité. L'auteur nous cueille dès les premières lignes : « Je pensais que j'adorerais être mère. Je me trompais. Je n'aime pas ça du tout ; pas même un seul instant. Je sais que je ne suis pas douée pour ça. (...) Tout cela, c'est une grosse erreur. Je ne veux pas continuer.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 16 août 2020

~ Omar et Greg, François Beaune

Points, Points récits, 19 mars 2020, 144 p. ♥♥♥♥♠   (3.5/5) Plein de chemins mènent au FN - il est bien question de JM Lle Pen, et pas de ses descendantes ni des nouveaux partis issus des idées et conquêtes du 'patriarche'. On le voit à travers les parcours respectifs d'Omar et Greg, tous deux issus de milieux modestes, ayant grandi dans des quartiers mixtes, l'un plutôt blanc (malgré des origines tunisiennes, côté paternel), l'autre surtout beur. Guère motivés par l'école, ils se sont formés plus tard, en autodidactes, et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 15 août 2020

~ DADA n° 155 : MADE IN RUSSIA

Arola, avril 2010, 52 p. ♥♥♥♠♠ DADA da ? * [ traduc : "DADA : oui ?" ]► ma réponse s'écrit "B 3 Z chaise O P" - se prononce "vzdor" [ traduc selon selon google "français > russe" pour "bof" ] Cette intro tirée par les cheveux avec jeu de mots franco-russe & clin d'oeil allemand pour dire que ce numéro de DADA ne m'a pas emballée. Pour la partie histoire : beaucoup d'art religieux (comme partout) et donc d'icônes dorées, ces représentations de saints. Une architecture des édifices religieux empruntant au monde byzantin et à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]