vendredi 12 octobre 2012

~ 14, Jean Echenoz

Ils partirent pour l'Est "la fleur au fusil" début août 1914, persuadés d'être de retour deux semaines plus tard, grand maximum. La suite, nous la connaissons : beaucoup de morts, de blessés, des déserteurs exécutés, des traumatismes chez les rescapés et les proches, la vie qui a continué à l'arrière, tant bien que mal, pendant ces quatre années - deuil, répartition nouvelle du travail entre les hommes plus âgés, les femmes, les adolescents... Je me suis demandé sur plusieurs dizaines de pages pourquoi je lisais ce livre, ce que... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 11 octobre 2012

Requêtes

... maigre récolte, mais j'adore la dernière !   resumé chapitre par chapitre lettre d'amour de 0 à 10 -> Gentil, mais ça m'amuse toujours, une telle flemme/naïveté... Ou bien ce sont les profs qui comparent les devoirs faits maison de leurs élèves avec ce qu'il y a sur le net ? soucis parents ados -> vous êtes sûrs de vouloir aborder les sujets qui fâchent/plombent/effraient/etc. ? L'exemple ci-dessous (le jean à mi-fesses) est un des moins préoccupants de nos "soucis", et pourtant, c'est une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 10 octobre 2012

~ Comme deux gouttes d'eau, Tana French

Le cadavre d'une jeune femme poignardée, cela reste classique pour un thriller, sauf que... il s'agit en l'occurrence du sosie parfait de Cassie, inspectrice du secteur. Il s'avère en outre que la défunte, dite Lexie, a utilisé pendant quelques années la seconde identité de cette enquêtrice - identité "fabriquée" pour infiltrer un réseau de trafic de drogue... Cassie va de nouveau endosser ce rôle de taupe et se faire passer pour Lexie - miraculeusement rescapée officiellement, pour les besoins de l'enquête - au milieu de ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 9 octobre 2012

~ Mais qui veut la peau des ours nains ? - Emile Bravo

Pensez-vous que Barbe-Bleue, Blanche-Neige, le Diable, Peau d'Ane, le Loup et bien d'autres people(s ?) se sont déjà croisés ? Oui, c'est chose faite sous la plume d'Emile Bravo, dans ce conte déjanté qui s'inspire des grands classiques pour les mélanger joyeusement et partir dans tous les sens. Plusieurs degrés d'humour. Donc accessible et drôle dès 8-9 ans à un premier niveau et bien au-delà pour les clins d'oeil plus caustiques - addiction à la TV, paranoïa sur l'insécurité entretenue par les politiques et véhiculée par... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 9 octobre 2012

~ Les Bidochon, tome 18 : Les Bidochon voient tout, savent tout - Christian Binet

Dans son lit, Robert sent quelqu'un près de lui. Normal, Raymonde est allongée à côté ! Non, non, vous n'y êtes pas : il s'agit d'une "présence mystérieuse". Et voilà notre bonhomme entiché de parapsychologie, persuadé d'avoir des dons surnaturels. Et c'est parti pour la voyance, la cartomancie, le spiritisme, l'utilisation du pendule, les envoûtements sur figurines et autres pratiques vaudous... Sa "belle" se rend compte que ce sont autant d'attrape-gogos, mais suit quand même le mouvement - on ne sait jamais, des... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 8 octobre 2012

~ Les Bidochon, tome 17 : Les Bidochon usent le forfait - Christian Binet

A la veille du XXIe siècle, c'est décidé : Robert sera moderne ou ne sera pas. Il se dote d'un téléphone portable, mais pas facile d'acquérir les bons réflexes, ni d'arrêter de tester tous les gadgets de son joujou comme un gamin. On peut enregistrer 80 numéros en mémoire !? Waooow ! Qu'à cela ne tienne, s'il n'a que quelques amis, il piochera des noms au hasard dans l'annuaire : 'faut que ça serve' (ah, le pauvre monsieur Grapovski !)… Pas question non plus de ne pas utiliser le forfait au maximum : Robert 'perdrait de l'argent'.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 8 octobre 2012

~ Le monde à l'endroit, Ron Rash

Lu par Mr : Travis Shelton a 17 ans. Il vit chez ses parents, qu'il aide sur l'exploitation agricole spécialisée dans la production de tabac, une culture exigeant beaucoup de travail pour un résultat financier modeste au regard des efforts fournis. Travis est plutôt chétif, contrairement à son père, lequel ne semble jamais satisfait de son fils. Un jour, alors qu'il remonte une petite rivière en pêchant, Travis découvre par hasard un champ de cannabis. Une belle occasion pour lui de gagner un peu d'argent supplémentaire, plus... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 7 octobre 2012

~ La Peau de chagrin, Honoré de Balzac

Lu par Junior :  Raphaël de Valentin, un jeune homme ruiné, souhaite mettre fin à ses jours. Désespéré, il entre dans la boutique d'un vieux marchand. Ce dernier possède une peau qui exauce les désirs de son détenteur. Raphaël, dans l'impasse de la pauvreté, n'écoute pas les mises en garde du vieillard sur la nocivité de l'objet fabuleux, et emporte la peau de chagrin.  J'ai bien aimé. Ce livre nous fait réfléchir sur les thèmes assez classiques et récurrents chez les auteurs du XIXe siècle : l'argent et l'amour. Mais... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 octobre 2012

~ Réanimation, Cécile Guilbert

Blaise vient de fêter ses cinquante ans lorsque se déclare une "cellulite cervicale", infection rare. Opération chirurgicale, puis coma provoqué pour quelques semaines. Sa femme se rend à son chevet, y trouve une momie couverte de tubes, revient tous les jours, craignant de ne jamais le revoir vivant, s'épanche auprès de la famille et d'amis, etc. Terrifiant univers hospitalier, maladie d'un proche, douleur de l'absence, réflexions sur la mort, le sommeil, avec pléthore de références littéraires, mythologiques et wharoliennes... [Lire la suite]
samedi 6 octobre 2012

~ Les Bidochon, tome 15 : Bidochon mère (môman) - Christian Binet

Saviez-vous que derrière Robert se cachait un "adorable" petit garçon à sa môman ? Noooon !?!? C'est pourtant ce que l'on découvre en même temps que Raymonde lorsque monsieur est appelé en urgence chez sa mère, soi-disant blessée, au bord de la gangrène. Oubliant la présence de sa bru - mais en profitant - la vieille femme envahissante dorlote et infantilise son grand/gros fiston, "le meilleur" que la terre ait jamais porté, assurément, comme elle le répète à l'envi à ses voisines... Retour aux petits rituels, aux câlins, rancoeurs et... [Lire la suite]