lundi 22 octobre 2012

~ Mister i, Lewis Trondheim

Mister i a faim, Mister i est vorace, Mister i convoite la nourriture des autres - souvent un gâteau dans un four, un fruit dans un arbre. Tous les moyens sont bons pour se les approprier : la ruse, l'agression… Mais immanquablement, Mister i finira en deux morceaux et/ou dans une mare de sang… pour renaître à la page suivante et revivre le même type d'aventure.Un album fastidieux : un gag de 60 petites vignettes (pas moins !) sans paroles sur chaque page, et sans surprises puisque les chutes restent identiques. Le graphisme est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 21 octobre 2012

~ Freezing, Clea Koff

Tout comme l'auteur de ce roman, Jayne et Steelie sont anthropologues-légistes. Après quelques années au Rwanda et au Kosovo passées à identifier des cadavres mutilés, elles ont créé une agence aux Etats-Unis pour retrouver des personnes disparues. Les voilà sollicitées sur une affaire : des corps démembrés ont glissé d'une camionnette accidentée. Il s'agit de contribuer à définir à qui appartenaient ces "morceaux", pour remonter jusqu'au(x) responsable(s) des crimes... Oh là là ! L'intrigue de ce "polar" est reléguée très très... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 21 octobre 2012

~ Arménie russe, Aventures scientifiques à l'époque des tsars (Pierre Bonnet - 1909-1914) - F. Ardillier-Carras & O. Balabanian

Lu par Mr : De 1909 à 1914, Pierre Bonnet (1879-1965) et son épouse Nadedja Tamancheva (d'origine arménienne), tous deux géologues ont parcouru l'arménie russe afin d'étudier sa géologie façonnée par la rencontre entre deux plaques tectoniques. Outre les études scientifiques qu'il a publiées à ce sujet, Pierre Bonnet a rédigé des carnets de voyages, réalisé quelques croquis et cartes, et pris de nombreuses photographies. Ce livre, établi à partir d'archives, est un commentaire de récits de voyage de Pierre Bonnet. Il retrace... [Lire la suite]
samedi 20 octobre 2012

~ Homo erectus, Tonino Benacquista

Une confrérie, en quelque sorte : des hommes, exclusivement, se retrouvent le jeudi soir, dans des lieux différents à chaque fois. Ceci pour discuter de femmes, de mésaventures conjugales et/ou sexuelles... Après une période de crise,  de souffrance, chacun d'eux va connaître un changement dans sa vie - pour le meilleur ou pour le pire ? Dans ce roman aux allures de veillée 'contes', on suit ainsi quelques histoires spectaculaires - trois, principalement. Autant de prétextes pour l'auteur à disserter brillamment et... [Lire la suite]
vendredi 19 octobre 2012

~ Focu, Les 110 commandements - Diego Aranega

Quelle différence entre un mufle/rentre-dedans et un diplomate/faux-jeton ? Le premier se grille en brusquant son interlocuteur, le second le dispose favorablement en le flattant... ceci tout en disant la même chose, mais il faut savoir décrypter. Deux vignettes en vis à vis : tu ne diras pas / tu diras plutôt... Excellentes situations où la version diplomate est très bien trouvée, souvent à base de jeux de mots. Le propos est tantôt sur le physique de la "victime", tantôt sur son air idiot, et souvent scato - centré sur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 09:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 18 octobre 2012

~ Les fonctionnaires, tome 2 : Réduction du temps de travail - Bloz & M'Duc

Peut-on avouer qu'on est fonctionnaire sans s'attirer les quolibets/foudres des (vrais !?) travailleurs du privé ? Bah, tout dépend à qui l'on s'adresse ! Avec certains (agriculteurs, artisans...), c'est plutôt délicat.   Les deux auteurs de cet album reprennent les clichés associés aux salariés de la fonction publique : temps libre au travail, oeil sur la montre, obsession des congés, paresse, arrogance vis à vis des éventuels usagers... Y a du faux, y a du vrai - je ne dirai pas quoi, et puis ça dépend du... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 18 octobre 2012

~ Un petit jouet mécanique, Marie Neuser

--- 4e DE COUV UN PEU TROP BAVARDE... Anna revient dans la résidence secondaire corse de ses parents, avec son mari et leur petit garçon de quatre ans. C'est là qu'elle a passé tous ses étés de sa dixième à sa dix-septième année. Elle n'y a pas remis les pieds depuis deux décennies. Elle se souvient douloureusement de ce tout dernier séjour : oui, le paysage était magnifique, la plage pas très loin, elle avait sa musique et ses bouquins, mais... adolescence, ennui mortel dans cette baraque perdue au milieu de rien, seule avec ses... [Lire la suite]
mercredi 17 octobre 2012

~ Le Chef-d'oeuvre inconnu, Honoré de Balzac

Lu par Junior : C'est un petit roman où trois peintres sont mis en scène, deux jeunes et un vieillard. Le vieux, un peu fou, explique au deux autres artistes comment "faire vivre" la peinture. Ainsi, il leur apprend qu'il travaille sur une toile depuis dix ans, dans le but d'atteindre la Perfection. J'ai aimé. Ce livre est bref, mais intense. Riche en émotions transmises par le personnage principal, animé d'une manière subtile. Mais au-delà de cette excellente narration, le thème du roman est la grande question du rôle prophétique... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 17 octobre 2012

# Israel, Siouxsie and the Banshees, live 1983

Un extrait de la play-list d'Anna, in Un petit jouet mécanique, Marie Neuser
Posté par Canel à 12:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 17 octobre 2012

~ Un hiver de glace, Romain Renard & Daniel Woodrell

Ree a dix-sept ans. Volontaire et courageuse, elle élève seule ses deux frères ados et s'occupe de sa mère qui divague depuis la fuite du père. Fabricant de coke, celui-ci est recherché ; s'il ne se présente pas à son procès, maison et biens - qu'il a hypothéqués pour sa libération conditionnelle - seront saisis et sa petite famille expropriée.   D'abord une ambiance 'Petite maison dans la prairie' dans les Monts Ozarks aux hivers rudes. Cette atmosphère de travail et d'amour familial laisse vite place à une course contre la... [Lire la suite]