mercredi 6 mai 2020

~ Dans la gueule de la bête, Armel Job

Robert Laffont, 6 février 2014, 312 p. ♥♥♥♥♥ « Il n'est nullement nécessaire d'avoir un coeur mauvais pour causer de grands maux. » Hannah Arendt (in 'Considérations morales') Nous sommes à Liège en 1943. La menace nazie grandit pour les Juifs résidant en Belgique, et des 'Justes' s'organisent pour les cacher. Parmi eux, une organisation catholique. Grâce à ce réseau, la petite Annette/Hanna est placée chez des religieuses, Grégoire/Volko exerce clandestinement ses talents de tailleur chez une veuve, et Nicole/Fannia est accueillie... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 2 mai 2020

~ Le Cerbère blanc, Pierre Raufast

Stock, 4 mars 2020, 275 p. ♥♥♠♠♠ Y aura-t-il un avant et un après ? Oui ! Avant, je me régalais des livres de Pierre Raufast. Maintenant, je les éviterai. Ses talents de conteur sont toujours là. C'est juste l'histoire qui déconne. Plan-plan sur 150 pages (c'est long), drôle de mélange ensuite. Pas de récits tiroirs, de poupées russes, d'effet K!nder surprise et d'inventions de génie (les voix antiques sur la terre cuite, par exemple)... qui faisaient le charme de ses précédents romans. Par contre, toujours des anecdotes et des... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 1 mai 2020

1er mai

- --------- --------- des photos 'maison' du jour •  fleuries  •  •  + engagée  • trouve un DJ, une gitane, un jardinier, un distributeur de journaux, un agent d'entretien, le Pr Raoult, une clochette de muguet (bleu), des mutants... j'ai modifié ma 1e version, qui contenait un "gros mot", pas envie de passer 4h en garde à vue - zoomable - d'autres mini-manifs ici (France Bleu) - ma préférée :         et les Fatals Picards, titre de 2019 (album Espèces... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 29 avril 2020

~ Au fond de l'eau, Paula Hawkins

Into the Water, 2017traduit de l'anglais par Corinne Daniellot & Pierre SzczecinerSonatine, 2017Pocket, juin 2018, 500 p. ♥♥♥♥♠ « Quand quelqu'un meurt de cette manière, la question qu'on se pose, c'est toujours 'pourquoi'. Pourquoi a-t-elle fait ça ? Pourquoi mettre fin à ses jours (...) ? » Avec cette question, vient celle de la 'responsabilité' des proches, accompagnée de leur sentiment de culpabilité. Ils peuvent passer le reste de leur vie à chercher « quelque chose à quoi se rattacher, quelque chose qui puisse leur faire... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 avril 2020

~ La fille tombée du ciel, Heidi W. Durrow

The Girl Who Fell from the Sky, 2010traduit de l'anglais par Marie de PrémonvilleAnne Carrière, 2011Le Livre de Poche, mai 2013, 290 p. ♥♥♥♠♠ A onze ans, Rachel est une « petite-fille-toute-neuve ». J'aurais plutôt dit « d'occasion et toute abîmée », mais sa grand-mère paternelle qui la recueille après un drame familial a besoin de croire qu'elle repart à zéro. Une page blanche, une feuille vierge. Cette aïeule est aimante et maternante, nul doute, mais souvent maladroite quand elle s'exprime sur la mère de l'enfant. Nous sommes... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 22 avril 2020

# T'as voulu voir le salon - Les Goguettes (en trio mais à quatre)

    - -
Posté par Canel à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 avril 2020

~ Lumière noire, Lisa Gardner

Find her, 2016traduit de l'anglais (US) par Cécile DeniardAlbin Michel, 2018Le Livre de Poche, 22 janvier 2020, 570 p.♥♥♥♥♠ Les gens qui ne sont pas sur le pont (hôpitaux, commerces alimentaires, ramassage des ordures, surveillance, transport & distribution...) sont officiellement confinés depuis le 17 mars. A en croire le décompte de Pierre-Emmanuel Barré, nous en sommes au 39e jour. Mais il a dû anticiper un peu sa retraite au vert - je l'y aurais encouragé si j'étais sa compagne. 😋😍🐶🏡🌲🌳🏞 Flora, elle, est restée 472... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 19 avril 2020

~ L'amour harcelant, Elena Ferrante

L'amore molesto (1992)traduit de l'italien par Jean-Noël SchifanoGallimard, 1995Folio, 6 février 2020, 220 p.♥♥♥♠♠ Sur les 150 premières pages, le livre pourrait s'appeler : Littéraire : - Ma mère, cette inconnue - La vie de ma mère - La Daronne - Le vieil homme et ma mère - Le silence de la mère (morte) - J'irai cracher sur la tombe de ma mère Chantant : - Allo maman bobo - Maman a tort (de regarder d'autres hommes que papa) - C'est la mère qui prend l'homme - La mère qu'on imagine danser - Maman est en haut, papa la bat[tait]... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 15 avril 2020

~ Victor, Michèle Fitoussi

Grasset, 2007Le Livre de Poche, 23 octobre 2008, 374 p. ♥♥♥♠♠ Stagiaire dans un tabloïd, la jeune Alice fait connaissance avec Victor, un voisin octogénaire pas très en forme, qui risque d'être bientôt expulsé de son logement. Et si on trouvait une famille d'adoption pour le vieil homme ? D'une pierre deux coups : - on lui évite d'échouer en Ehpad (ou pire : à la rue) - son histoire et celle de la famille d'accueil pourraient bien passionner les lecteurs de la revue 'Global', et donc faire vendre le torchon. Idée de départ aussi... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 12 avril 2020

~ Le jour où Lania est partie, Carole Zalberg

Nathan, février 2008, 80 p. ♥♥♥♥♠ Lania est née dans un village africain. Elle n'est pas scolarisée, travaille aux champs, cuisine et s'occupe des plus jeunes, comme une adulte. Elle était censée passer sa vie là, de cette façon. Mais elle est l'aînée de cinq enfants et les intempéries ont appauvri la population. Aussi, lorsque des 'gens de la ville' viennent proposer à quelques adultes du village d'emmener des filles pour les faire travailler dans de meilleures conditions et rétribuer en échange les familles, c'est l'aubaine. ... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]