dimanche 20 février 2011

~ Mon vieux et moi, Pierre Gagnon

Tout juste retraité de la fonction publique, le narrateur décide "d'adopter" Léo, un vieil homme presque centenaire auquel il s'est attaché en rendant visite à sa propre tante à la maison de retraite. Pour cela, il réaménage sanitaires et chambre, et prend un petit animal de compagnie, sur les conseils de gérontologues. Une grande tendresse et un profond respect mutuel unissent les deux hommes, la vie est douce, les moments de grâce se succèdent, et puis... la santé de Léo se détériore : "Léo est devenu vieux. Les vieux oublient,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 19 février 2011

~ La bête, Chabouté

Un petit village montagnard en hiver, peuplé de chasseurs armés jusqu'aux dents et piliers de bar, furieux que les loups aient été réintroduits à cause de ces crétins d'écolos. Un flic s'installe parmi eux pour enquêter sur la mort d'un homme, visiblement attaqué par "une bête". Du blanc pour la neige et du noir pour les loups, le sang, les armes. Cette BD thriller n'est pas sans rappeler l'histoire de la bête du Gévaudan. Encore un Chabouté sombre, oppressant, dans lequel on s'immerge complètement. Un soupçon de diable... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 19 février 2011

~ Pères et fils, Ivan Tourguéniev

Lu par Mr : En 1856 en Russie, Bazarov, médecin d'une trentaine d'années adepte du nihilisme, voyage avec un camarade plus jeune que lui, Arcade Pétrovitch, fils d'une famille de propriétaires terriens, fasciné par son aîné et donc influencé par ses idées. Ils rendent visite à leurs familles respectives et fréquentent quelques mondanités et femmes réputées pour leur ouverture d'esprit. Outre les chocs de cultures entre générations et classes sociales, l'auteur présente les rapports complexes entre ses personnages et leurs états... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 17 février 2011

~ La cote 400, Sophie Divry

Si pour vous, une bibliothécaire est forcément une quinqua aigrie et poussiéreuse qui a renoncé aux plaisirs de la vie - autres bien sûr que la lecture et les livres -, ce n'est pas ce court récit qui vous fera changer d'avis. Il s'agit d'un long monologue d'une documentaliste plutôt antipathique et surtout très seule. Le néophyte découvrira entre ces pages la classification de Dewey, celui qui rêve de ce métier prendra conscience de la routine quotidienne des taches, et le bibliophile le plus convaincu risque d'avoir envie de fuir à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 05:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mercredi 16 février 2011

~ Daddy's Girl, Debbie Drechsler

Des parents, trois filles, un bébé. Une famille comme une autre ? Pas pour Lil, qui reçoit régulièrement les "visites" de son père. Le jour quand le reste de la maisonnée est absent, le soir quand sa soeur dort dans le lit voisin - ou fait semblant, pétrifiée d'horreur. Le ton est donné dès la première page, par les dessins chargés, sombres, et tortueux, par une première scène crue. Le cauchemar ne s'arrête pas, et - on s'en doute - envahit le quotidien de Lil. On retrouve les caractéristiques rencontrées dans de telles... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mardi 15 février 2011

~ La vérité sur Gustavo Roderer, Guillermo Martínez

Gustavo Roderer est un adolescent doté d'une intelligence éminemment supérieure. Toujours plongé dans un bouquin ardu, isolé de ses camarades, c'est à peine s'il écoute en cours. Il finit d'ailleurs par abandonner le lycée. Les jeunes filles, fascinées, sont prêtes à tout pour qu'il les remarque, mais absorbé dans ses pensées, et parfois abruti de drogue, il les ignore. Seul le narrateur arrive à s'en approcher, le faire parler et théoriser. Une amitié émerge entre ces deux garçons différents : tandis que l'un met à profit sa modeste... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 14 février 2011

~ Celui qu'on ne voit pas, Mari Jungstedt

Au lendemain d'une fête arrosée qui a mal fini - crise de jalousie et échange de gifles avec son compagnon Per -, Helen est retrouvée morte sur une plage de Gotland, sauvagement assassinée, son chien décapité et une patte arrachée un peu plus loin. Le principal suspect est rapidement appréhendé, mais...Attention, ceci est un polar suédois, et comme certains de ses compatriotes, il est lent, très lent même. Et pourtant, curieusement, on ne s'y ennuie pas, on le lit avec beaucoup de plaisir, mais sans sentiment d'urgence cependant. Les... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:50 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
samedi 12 février 2011

~ Je mourrai pas gibier, Alfred (roman de Guillaume Guéraud)

"A la base, ça devait être une fête, vu que c'était le mariage de mon frère. Mais une fête à Mortagne, on ne sait jamais bien ce que ça veut dire." (4e de couv) L'album s'ouvre sur un faits divers atroce : un jeune forcené a tiré sur huit personnes, cinq sont mortes, dont un enfant... Il a juste oublié de garder une balle pour se supprimer. Massacre gratuit né d'un pétage de plombs "ordinaire" ? Rembobinage des événements des mois passés. Le jeune homme vit à Mercourt, petit village de mille deux cent âmes,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 10 février 2011

~ Alex, Pierre Lemaitre

Alex, jolie trentenaire, se fait enlever en pleine rue par un homme qui la suivait depuis plusieurs jours. La hiérarchie de Camille Verhoeven le sollicite pour enquêter sur cette disparition - un moyen sans doute de le remotiver, quatre ans après le décès d'Irène dont il se remet difficilement. Les recherches s'annoncent complexes : on ne connaît ni l'identité de la victime, ni celle du ravisseur. La suite de Travail soigné ? oui, puisqu'on retrouve la "brigade Verhoeven" seulement amputée de Maleval. Un polar aussi... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:30 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 9 février 2011

~ Un îlot de bonheur, Chabouté

Un gamin d'une douzaine d'années dont les parents se déchirent, et un SDF, régulièrement chassé de son banc par les "forces de l"ordre". Quand l'ambiance devient trop pesante à la maison, le jeune garçon se réfugie dans le parc pour retrouver le vagabond. L'homme apprivoise peu à peu l'enfant malheureux, réussit à le faire parler. Les échanges sont sobres et pleins de sagesse, chacun redonne à l'autre une confiance en l'amour père-fils. Encore une BD bien sombre, le désarroi et la tristesse de l'enfant sont... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:26 - - Commentaires [11] - Permalien [#]