samedi 28 novembre 2009

Thérapie, Sebastian Fitzek

Viktor Larenz est un ancien psychiatre, sa fille est portée disparue depuis quatre ans. Elle avait 12 ans et une mystérieuse maladie. Fugue ou enlèvement ?  Viktor est interné en psychiatrie, on sait qu'il a commis un acte répréhensible, mais lequel ? Ses médecins ont finalement arrêté de lui administrer son traitement, sa conscience est revenue après des mois de léthargie, il se souvient et raconte une bien étrange histoire. Le roman se lit vite et facilement, j'ai fini par être happée. Mais l'auteur a une manière... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 27 novembre 2009

Fractures, Franck Thilliez

L'avis de Mr : L'écriture est agréable. L'intrigue est bien construite et les personnages restent crédibles, malgré le caractère spectaculaire des troubles d'Alice. Le rôle que joue l'assistante sociale me laisse quand même perplexe... L'ambiance est noire, mais pour une fois, l'auteur nous épargne les scènes trop "gores" (à la différence de Grangé qui en rajoute) sans que cela nuise à son propos. Un bon polar. Canel a été captivée.
Posté par Canel à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 26 novembre 2009

Bon anniv'

Raphaël ! 8 bisous.
Posté par Canel à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 25 novembre 2009

Le poids des secrets, tome 2 : Hamaguri - Aki Shimazaki

Dans ce deuxième opus, nous faisons plus ample connaissance avec Yukio, le demi-frère de Yukiko. Il relate son enfance sans père, son adoption par le doux et tendre Monsieur Takahashi qui a épousé sa mère, le déménagement pour Nagasaki, son amour à l'adolescence pour sa voisine Yukiko... On ne saura presque rien en revanche sur sa vie d'homme, Yukio a 65 ans à la fin de ce deuxième volet, il essaie d'en apprendre plus sur ses origines en questionnant sa mère mourante. Toujours autant de finesse dans le récit, à l'instar de nombreux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 25 novembre 2009

Mort d'un commis voyageur, Arthur Miller

Le contexte de lecture d'un livre est très important pour apprécier l'ouvrage à sa juste valeur. Ici, les conditions étaient plutôt défavorables : petit matin blême dans un TGV peuplé de voyageurs endormis, train bientôt stoppé pour cause de suicide sur la voie... La pièce étant elle-même sombre, c'était mal parti. Le propos : fin des années 1940 aux Etats-Unis. Willy est voyageur de commerce, il a la soixantaine et est épuisé par les trajets, il n'est plus performant dans son travail. L'un de ses fils de 34 ans, Biff, est revenu... [Lire la suite]
mercredi 25 novembre 2009

L'envol du hérisson, Agnès de Lestrade

L'usine du père d'Eugénie a fermé, il se retrouve au chômage. Bricoleur et ingénieux, il ne s'ennuie pas à la maison, il passe son temps à rénover, fabriquer. Mais passés les premiers temps et après des refus de travail en raison de son âge, le désespoir l'emporte et la tristesse envahit la maison d'Eugénie. Jusqu'au jour où l'enseignante de CE2 annonce que la classe va participer à un concours où il s'agira d'inventer un objet volant. Le père d'Eugénie est sollicité, c'est l'occasion pour lui de se ressaisir, la fillette va voir son... [Lire la suite]
Posté par Canel à 09:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 25 novembre 2009

Douanier 007, Sinsemilia

Posté par Canel à 09:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 novembre 2009

La mauvaise réputation, Sinsemilia

Posté par Canel à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 novembre 2009

Mangez-moi, Billy ze Kick

Posté par Canel à 09:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 22 novembre 2009

Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki - Aki Shimazaki

La mère de Namiko, Yukiko, vient de mourir après avoir pour la première fois accepté d'évoquer avec son petit-fils les drames d'Hiroshima et Nagasaki qui ont frappé sa famille. A la grande surprise de Namiko, la défunte a laissé, en plus du testament, deux lettres rédigées trois semaines avant sa mort : une pour sa fille qui contient des révélations troublantes sur sa jeunesse, une pour un mystérieux frère dont Namiko n'avait jamais entendu parler... "Il y a des cruautés qu'on n'oublie jamais. Pour moi, ce n'est pas la guerre ni... [Lire la suite]