jeudi 8 juillet 2021

~ Suzuran, Aki Shimazaki

Leméac, 2019Actes Sud, 7 octobre 2020, 170 p. ♥♥♥♠♠ Anzu, trente cinq ans, divorcée, mère d'un garçon de dix ans. Artiste, elle a la chance de vivre selon ce principe de Confucius « Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » Ses parents septuagénaires s'apprêtent à entrer en maison de retraite, et sa soeur va bientôt se marier, pour la première fois, après avoir multiplié les aventures. J'ai lu les deux premières pentalogies de cette auteur, tantôt touchée par son élégance... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 5 juillet 2021

~ Madame B, Sandrine Destombes

Hugo Thriller, 2020Pocket, 11 mars 2021, 360 p. ♥♥♠♠♠ Madame B ne promène pas son c** sur les remparts de Varsovie ♪♫, mais sa serpillère, sa Javel et son chariot, à Paris & ailleurs. Son job : nettoyer des scènes de crime (ou de mort 'accidentelle') dans la plus grande discrétion. Métier risqué puisque ses missions lui sont confiées par des gens pas très recommandables, évidemment. C'est son beau-père qui l'a initiée à ce job, introduite dans ce réseau vingt ans plus tôt, et à l'approche de la quarantaine, elle commence à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 4 juillet 2021

~ L'anomalie du train 006, Pascal Fioretto

Herodios Editions, 17 juin 2021, 137 p. ♥♥♥♥♥ Le train 006 achemine le gratin littéraire au célèbre salon de Brive, où sera décerné cette année le prix Goncourt. Les Parisiens sont prêts à tout pour décrocher la timbale, y compris à s'aventurer en province. Ce prix littéraire d'automne reste celui qui booste les ventes. Faut-il avoir lu L'Anomalie d'Hervé le Tellier, le Goncourt 2020, avant de prendre ce train 006 de Fioretto ? C'est préférable. De même qu'on savoure mieux les pastiches de Pascal Fioretto si on a lu les auteurs... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 3 juillet 2021

~ La fille du squat, Ragnfrid Trohaug

Okkupert kjærleik, 2020traduit du néo-norvégien par Terje SindingEditions Thierry Magnier, 2004, 170 p. ♥♥♥♠♠ Ida a toujours passé ses étés avec son frère adoré Thomas, chez leur grand-père, tandis que les parents partaient en mission humanitaire en Afrique. « Les étés avec grand-père étaient toujours de beaux rêves qui prenaient fin trop tôt ; papa et maman et leur voiture et les fournitures scolaires surgissaient toujours comme une mauvaise surprise et signifiaient que le temps de grand-père et de l'été se mettait en hibernation... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 1 juillet 2021

~ Les lettres de mon petit frère, Chris Donner

L'Ecole des Loisirs, Neuf, 80 p.première parution en 1991 ♥♥♥♠♠ Vacances d'été, les parents de Mathieu ont loué une maison sur la côte, mais l'ambiance n'est ni à la détente, ni à la rigolade. Le petit frère et la jeune soeur sont également là, mais pas Christophe, le grand frère. Pas le droit de prononcer son nom. Il semble en vie, Mathieu lui écrit tous les jours. Où est-il, pourquoi est-il banni de la famille ? Il manque beaucoup au reste de la fratrie, d'autant que les parents se comportent bizarrement, surtout la mère - une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 28 juin 2021

~ Pas de pitié pour les poupées B. - Thierry Lenain

Syros Jeunesse, 1993, 34 p. ♥♥♥♠♠ Dans cette école, il faut posséder au moins une Barbie pour être acceptée dans le groupe des filles. Et attention, une vraie, pas une pâle copie au rabais. Et qu'importe si les filles de ce clan sont de vraies pimbêches, l'enjeu est de faire partie de celles qui comptent, qu'on admire et qu'on envie, pour ne pas rester à l'écart. L'éternel problème de la 'norme', des modes, des lois qui régissent l'appartenance à un groupe, dès l'enfance. Quand des poupées sont dérobées et retrouvées mutilées, c'est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 juin 2021

~ In Waves, AJ Dungo

Casterman, 21 août 2019, 376 p. ♥♥♥♥♥ Puisque ma lecture des Garçons de l'été (R. Lighieri) est récente et qu'il y a des points communs, je compare, évidemment, mais juste un peu car le ton est différent. Dans ces deux histoires, il est question de passion pour le surf, d'adolescents et de maladie/handicap. Mais tandis que le roman noir de Lighieri est trash et caricatural, cet album est triste et doux, puisqu'il s'agit d'un hommage de l'auteur à la jeune femme qu'il a aimée. En parallèle, l'histoire du surf d'abord à Hawaï, puis... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 22 juin 2021

~ Au temps de la Préhistoire, Christine Naumann-Villemin & Marianne Barcilon

Kaleidoscope, 30 août 2017, 32 p. ♥♥♥♥♠ D'une visite guidée passionnante au château de Murol, j'avais retenu que le cochon rose n'existait pas au Moyen Age. J'ai mal compris : ce n'est pas parce qu'on faisait bombance avec du sanglier, autre suidé, que le porc n'était pas né. Donc cette histoire est crédible (ou presque), qui met en scène trois petits cochons, frères encouragés par leur mère à prendre leur envol, à l'âge de pierre. Mêmes aventures que dans le célèbre conte avec le loup, seuls changent le décor et les matériaux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 juin 2021

Actus, 20 juin 2021

- Elections, Bac, déconfinement & retour en présentiel, été... - - *   *   * *   *   * *   *   * *   *   * avec le présentiel, on retrouve certaines contraintes,dont on se libère en rentrant chez soi, ou sitôt le dernier collègue parti. *   *   * *   *   * *   *   * Merci aux auteurs qui partagent sur FB et aux copines ! ... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 12 juin 2021

~ La vie vue d'en bas, Stacey Lee

The Downstairs Girl, 2019traduit de l'anglais (US) par Alison Jacquet-RobertMilan, 17 mars 2021, 408 p. ♥♥♥♠♠ Note de l'autrice en postface : « Avez-vous été surpris-es d'apprendre que les propriétaires terriens du Sud des Etats-Unis avaient fait venir des Chinois pour remplacer les esclaves dans les plantations durant la Reconstruction, après la guerre de Sécession ? » OUI, et c'est un des points forts de ce roman : enseigner une page d'histoire méconnue. Et de manière agréable, car il s'adresse à de jeunes adultes. Autres... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]