vendredi 8 avril 2016

~ Les monstres de là-bas, Hubert Ben Kemoun

Thierry Magnier, Petite Poche, 15 septembre 2012, 43 p. ♥♥♥♥♠ Premier voyage seul à l'étranger pour Nelson, dix ans. Deux heures de trajet, c'est pas le bout du monde : de quoi être dépaysé, mais pas trop... Il va chez sa correspondante Fubalys. Waoow comme elle est mignonne IRL, encore plus jolie que sur les photos, avec son regard « d'un vert émeraude qui n'avait pas un aussi bel éclat sur les clichés ». Il pourrait presque en tomber amoureux ! Sauf que... Finalement, non, ça peut pas coller, y a des trucs qui clochent, malgré... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 7 avril 2016

# Exercice de simple provocation avec 33 fois le mot coupable, H-F. Thiéfaine

in Le Bonheur de la Tentation, 1998  pour info 1961-1965 (13 à 17 ans) : adolescence dans un collège catholique, en internat-> stigmates visibles dans toute son oeuvre Merci Laurence !  
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 6 avril 2016

~ Le Piano oriental, Zeina Abirached

Casterman, Ecritures, 2 septembre 2015, 208 p. ♥♥♥♠♠ Libanaise née à Beyrouth, Zeina Abirached vit actuellement à Paris. Elle dit porter en elle une « étrange juxtaposition de deux visions du monde que rien ne semble pouvoir lier ».Dans cet album, elle évoque la langue en général, rend hommage aux siennes (l'arabe et le français), à ses deux cultures, à ses ancêtres, au musicien inventeur de ce 'piano oriental'.Le dessin en noir et blanc est naïf, géométrique, épuré dans le trait mais chargé de détails (onomatopées, fleurs,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 5 avril 2016

~ Les Anges barbares, Jean-Marc Durand

City Editions, 6 janvier 2016, 316 p. lu par Mr  ♥♥♥♥♠ Lyon, 1951. Le cadavre d'une jeune femme est découvert dans le hangar d'une usine. Le commissaire Delmas est chargé de l'enquête.Depuis son retour d'un camp de la mort quelques années plus tôt, la jeune victime avait repris une vie plutôt tranquille. Les recherches s’orientent rapidement vers les conditions de la déportation de sa famille juive et de la spoliation de leurs biens. L'épuration de l'immédiat après guerre s'est effectuée dans un climat d'urgence, de désordre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 avril 2016

~ Comme Dieu le veut, Niccolò Ammaniti

Come Dio comanda, 2006traduit de l'italien par Myriem BouzaherGrasset & Fasquelle, 2008Le Livre de Poche, 12 mai 2012, 531 p. ♥♥♥♠♠ Un patelin perdu d'Italie que les jolies jeunes filles rêvent de quitter pour Milan, Rome, New York...Cristiano, treize ans, vit seul avec son père Rino. Celui-là, on pourrait le présenter comme un blaireau fini, alcoolique, violent et facho (un drapeau avec une croix gammée au-dessus de son lit, faut le faire). On peut dire aussi à sa décharge qu'il a perdu femme et boulot, et qu'entre deux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 4 avril 2016

~ Formes Etranges et Mesures Diaboliques, Kjartan Poskitt

Le Pommier, coll. Math'Attak, 4 février 2016, 208 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠ Cet ouvrage présente et explique de manière claire et amusante de nombreuses règles de géométrie : il y est question de formes et de volumes. L'auteur donne des définitions de base et montre l'intérêt de nombreux concepts (angles, longueurs…), en mettant en évidence les rapports qui peuvent être établis entre eux. La présentation est agréable, aérée, le ton mêle humour et pédagogie, avec quelques planches de bande dessinée qui permettent d'éviter toute... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 3 avril 2016

~ Little Sister, Benoit Séverac

Syros Jeunesse, 3 mars 2016, 208 p. ♥♥♥♠♠ Alors que ses parents et sa soeur Lena le croyaient en stage en Angleterre, Ivan était parti faire le djihad en Syrie. Ils n'ont rien vu venir, comme on dit.Bon d'accord, aux dires de son ami Théo, « il était devenu agressif, en colère contre tout ; il tenait des raisonnements bizarres sur la société, prétendait que les élites au pouvoir fomentaient des complots contre les citoyens, qu'on nous abreuvait d'illusions et de pseudo-plaisirs au détriment d'une conscience... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 avril 2016

~ Bouche cousue, Marion Muller-Colard

Scripto, 14 janvier 2016, 99 p. ♥♥♥♥♥ Dans la famille d'Amandana, on est propre, des chaussettes à l'âme. Entre les deux, il y a le coeur et le sexe qui palpitent, les mains qui (se) caressent, mais ça, c'est tabou. Bouche cousue.D'ailleurs, la maman tient un Lavomatique : « C'était ça, les machines. Ça annulait toutes les odeurs, ces traces qu'on porte sur soi de ce qu'on a mangé, de ce qu'on a fumé, de ce qu'on a rêvé. De ceux qui nous ont touchés. Le linge se refaisait une virginité dans le tambour des machines à laver, il... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 31 mars 2016

~ La fractale des raviolis, Pierre Raufast

Alma Editeur, 2014Folio, 27 août 2015, 236 p. lu par Mr ♥♥♥♥♥ Dans sa cuisine, une épouse délaissée s'apprête à assassiner son mari trop volage. L'arme du crime est un plat de raviolis agrémenté de poison. Le moment venu, un imprévu vient perturber ce stratagème. La femme trahie parviendra-t-elle à ses fins ? Ne risque-t-elle pas de faire des victimes collatérales ? Sa réussite et son impunité semblent d'autant moins probables qu'au moment crucial, elle se remémore une histoire passée qui nous emmène bien loin de sa... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 30 mars 2016

~ Attends, Groloulou ! - Géraldine Collet & Sébastien Chebret

Lito, 12 novembre 2015, 24 p. ♥♥♥♥♠ Comme dans la chanson Promenons-nous dans les bois ♪♫, la vedette se fait attendre. Mais cette fois, c'est le loup qui patiente, et le petit Chaperon rouge qui s'habille en annonçant chaque étape de sa préparation : la demoiselle enfile ses chaussettes, met sa robe à volants...Ce conte revisité de manière simple et brève est aussi mignon que rigolo. J'ai été très légèrement gênée par la métaphore sexuelle (accentuée par les vêtements sur le paravent ?), mais elle est présente dans le conte... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]