dimanche 8 avril 2018

~ Le gang de la clef à molette, Edward Abbey

The Monkey Wrench Gang, 1975traduit de l'anglais (US) par Jacques MailhosEditions Gallmeister, 2013collection Poche, décembre 2016, 492 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠ Un vieux médecin, sa jeune et belle amante, un guide de randonnée et un vétéran du Vietnam, se rencontrent par hasard. Tous ont la nostalgie des paysages de l'Amérique de l'ouest d'antan. Ils ont un ennemi commun : l'industrialisation et la politique d'aménagement du territoire qui l'accompagne. Avec beaucoup d'idéalisme et autant de folie, ils décident d'engager le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 7 avril 2018

~ Seule, Denis Lapière & Ricard Efa

Futuropolis, 4 janvier 2018, 72 p. ♥♥♥♥♥ Une étiquette 'coup de coeur' en librairie, une petite Lola adorable dont le visage rond et les yeux en billes noires me rappellent ma fille au même âge (six-sept ans), un graphisme doux et enfantin qui m'a séduite, un thème qui m'intéresse - la Guerre civile espagnole.  Voilà comment je me suis retrouvée à acheter ce roman graphique dont je n'avais jamais entendu parler.Aussi beau, simple et poignant que Akim court de Claude K. Dubois, cet album montre les dégâts d'une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
jeudi 5 avril 2018

~ Une bonne intention, Solène Bakowski

Bragelonne, 14 mars 2018, 384 p. ♥♥♥♠♠ Quand les enfants sont en difficulté, les adultes sont là pour les aider. Dans un monde idéal, en tout cas, et à condition qu'ils ne soient pas eux-mêmes responsables de leurs souffrances.Depuis la mort de sa maman, la petite Mathilde va mal. En silence, parce que son père est trop occupé à dégringoler copieusement, et ses autres proches sont trop lâches ou égoïstes pour lui venir en aide. Seule son institutrice compatit de loin en loin, mais ça ne suffit pas. Tiens, ces... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 4 avril 2018

~ Le sel de nos larmes, Ruta Sepetys

Salt to the Sea, 2016traduit de l'anglais (américain) par Bee FormentelliGallimard, 2016éd. poche : Gallimard Jeunesse, 4 janvier 2018, 496 p. ♥♥♥♥♠ « [...] hantée par la pensée des bébés, des enfants et des adolescents - victimes innocentes et désarmées des changements de frontières, des nettoyages ethniques et des régimes vengeurs » Ruta Sepetys a « choisi pour ce roman de voir la guerre à travers les yeux d'enfants et de jeunes adultes issus de différents pays et contraints de laisser derrière eux tout ce qu'ils aimaient,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 2 avril 2018

La fièvre du samedi soir, ou...

- ... va t'faire buzzer sous l'oeil ravi de Ruquier...  parodie Souvenez-vous (un exemple parmi des dizaines) - pour le ridicule angotien, c'est à partir de 9'55.
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 1 avril 2018

Poisson d'avril ! 🐟

  Chère Brigitte, initiales BB : regarde bien avant de t'énerver, là-bas sur ta plage abandonnée de St Tropez : aucun animal n'a été maltraité pour cette photo.          
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 31 mars 2018

~ Attention, travail d'arabe (ou La déconstruction des stéréotypes et préjugés racistes) - Ali Guessoum

Atlande, collection Photo-Philo, mars 2018, 80 p. ♥♥♥♥♠ Les dessins de presse sont une preuve parmi d'autres que l'humour est un vecteur efficace d'information, d'enseignement, d'éducation (ou de rééducation). Les recueils des dessins de Plantu publiés dans le Monde m'avaient aidée à retenir la partie 'Relations internationales' - ô combien ardue ! - du programme d'histoire pour le Bac. Comment joindre l'agréable à l'utile pour faire passer l'indigeste...D'ailleurs, je continue à suivre l'actualité de cette façon. La... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 30 mars 2018

# Défaite de famille, OrelSan

Bonnes Fêtes de  Pâques...  ... en famille !?     Merci B. !     •   •   •   •   • Puisqu'on est tous réunis ici, pour chanter "Les démons de minuit"Manger d'la mousse de canard sur des blinis, danser sous les stroboscopes de GifiJ'ai préparé un p'tit speechParce que j'dois vous avouer un p'tit détail de ma vieJ'déteste les fêtes de famille, wooh [...]Si j'ai plus d'trente ans et j'suis toujours assis à la table... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 28 mars 2018

~ Code 93, Olivier Norek

Michel Lafon, 2013Pocket, 9 octobre 2014, 360 p. ♥♥♥♥♥ Moi, Seine-St-Denis, 93, haut lieu de la drogue et de la prostitution. Et d'autres trafics...La mauvaise réputation de ce département est-elle un cliché ? Laissez Olivier Norek vous en parler. Il est bien placé pour puisqu'il a été lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93 durant une quinzaine d'années.Il nous entraîne ici dans une intrigue aussi sordide que convaincante, autour du capitaine Vincent Coste et de quelques meurtres soigneusement mis... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 27 mars 2018

~ Ar-Men : L'Enfer des enfers - Emmanuel Lepage

Futuropolis, 16 novembre 2017, 96 p. ♥♥♠♠♠ -  note qui se réfère évidemment à mon déplaisir de lecture, pas à la qualité de l'ouvrage___ « Ici [à l'île de Sein], la mer est aux hommes et la terre aux femmes. »Soit. On va dire que c'est pour ça que je n'ai strictement rien pigé à cette histoire maritime. J'aurais dû rester sur l'île, à bichonner mon sarrasin et mon chanvre, au lieu de m'aventurer en haut de ce phare peuplé de fantômes, battu par le vent & les vagues.Pourtant j'aime beaucoup la pointe du Raz et toute... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]