vendredi 19 juin 2015

~ Journal de la Kolyma, Jacek Hugo-Bader

Noir sur Blanc, 10 avril 2015, 312 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ Kolyma est le nom d’un massif montagneux en Sibérie orientale, c’est aussi le nom d’un fleuve de 2 000 kilomètres qui se jette dans l’Océan Arctique, ainsi que celui du vaste territoire traversé par ce fleuve. Staline, du début des années 1930 jusqu’à sa mort en 1953, y fit déporter des centaines de milliers de personnes (soviétiques principalement, et prisonniers de guerre), pour qu’elles y exploitent les richesses naturelles de la région. En effet, là-bas le sous-sol regorge... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 18 juin 2015

~ Fred et Mathilde, Corinne Roche

Editions Héloïse d'Ormesson, avril 2005, 226 p. ♥♥♥♥♥ Mathilde, divorcée depuis dix ans, quitte la grisaille parisienne avec son fils pré-ado pour s'installer dans un petit village ensoleillé du sud. Le changement paraît agréable, mais quand on a vécu dans l'anonymat des grandes villes, il faut apprendre à supporter les microcosmes, leurs ragots, leurs rumeurs. Elle n'est pas la seule à débarquer à Maleseygues : il y a aussi un couple avec un bébé - madame n'est visiblement pas à sa place dans son rôle de jeune maman au foyer. Et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 17 juin 2015

~ Les vitamines du soleil, Marc Dugain

Folio, 29 janvier 2015, 80 p.nouvelle extraite du recueil En bas les nuages, 2008 ♥♥♥♥♥ Si on ne connaît de Marc Dugain que son 'Avenue des géants', ce titre aux accents d'article de magazine féminin surprend, donc interpelle. Dans l'histoire du serial killer Al Kenner, il n'était pas question de cocktails de fruits frais gorgés de vitamines à siroter sur une terrasse ensoleillée. Dans cette nouvelle non plus, remarquez. Mais de piscine d'hôtel ensoleillée, si, lieu d'une rencontre fortuite entre un auteur de théâtre et une de ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 15 juin 2015

~ REFL∃X, Maud Mayeras

Editions Anne Carrière, 2013Pocket, mars 2015, 480 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ Iris est photographe. La police est son unique clientèle : elle doit fixer sur le papier les images de scènes de crimes. La disparition de son fils des années plus tôt, alors qu'il n'avait que six ans, n'est pas étrangère à sa vocation. Heureusement, Iris "sait" le coupable en prison.Pourtant, un journaliste veut la convaincre de l'innocence du débile mental condamné pour le meurtre de son fils. En outre, Iris est vite écartée d'une scène de crime présentant... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 14 juin 2015

~ La fille du train, Paula Hawkins

The Girl on the Train, 2015traduit de l'anglais par Corinne DaniellotSonatine, 9 avril 2015, 380 p. ♥♥♥♥♥ Rachel n'est pas amnésique, mais ça revient au même. Ce qu'elle fait quand elle est ivre s'efface de sa mémoire, elle n'en garde que de vagues impressions et la honte de s'être laissée aller, une fois de plus, et d'avoir perdu sa dignité et toute maîtrise de ses actes. Or Rachel boit de plus en plus. Voilà deux ans qu'on lui a volé sa vie, elle était mariée, heureuse, mais une autre femme a pris sa place dans le coeur de Tom... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
samedi 13 juin 2015

~ Le vivant, Anna Starobinets

живуший - 2011traduit du russe par Raphaëlle Pache Mirobole, Horizons pourpres, 5 mai 2015, 474 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ La communauté du Vivant est constituée d'exactement 3 milliards d'humains. Chaque membre du Vivant est remplacé avant que sa sénescence ne le rende trop dysfonctionnel, se réincarnant dans une enveloppe corporelle rajeunie. La vie et la reproduction humaine sont donc sous contrôle, ce qui n'interdit pas les jeux sexuels en mode « luxure ». Les rencontres sont d'ailleurs facilitées par le Socio, un vaste... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 12 juin 2015

~ Regardez-moi, Gudule

Flammarion, Tribal, 2001, 175 p. ♥♥♥♥♥ Souvenez-vous : en 2001, sous vos yeux incrédules, indignés et/ou lubriques, une blonde pulpeuse s'ébattait sans vergogne dans une piscine avec un beau gosse. C'était dans 'Loft Story', première émission de télé-réalité diffusée en France. Ça avait fait grand bruit, tout ça... Le sujet a aussitôt inspiré ce roman pour ados à Gudule. Dans 'Regardez-moi', Gina, une collégienne de quatorze ans signe un contrat pour être filmée non-stop pendant trois mois, des pièces de sa maison à son école, via... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 10 juin 2015

~ Vernon Subutex, 2 - Virginie Despentes

Grasset, 9 juin 2015, 380 p. ♥♥♥♥♥ C'est beau, Montmartre, la nuit.C'est sinistre et effrayant, quand on y vit dehors, même l'été.C'est ici que l'on retrouve Vernon. Tel qu'on l'avait laissé - pire, même, la rue n'est pas un bain de jouvence...Alors, ce deuxième opus tant attendu est-il aussi excellent que le premier ? Virginie Despentes avait promis qu'il serait « le plus différent possible du tome 1, sans non plus "jump the shark", c'est à dire faire tout à fait n'importe quoi. » (Obsküre Magazine, avril... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
mardi 9 juin 2015

~ Agrippine, t.6 : Agrippine et la secte à Raymonde - Claire Bretécher

24 octobre 2001, 64 p. ♥♥♥♥♥ Doc Martens, mini-couettes oranges, nombril à l'air et string apparent... C'est qui ?Ou, si vous préférez : « adolescente gâtée, caricaturant à l'absurde les travers d'une bourgeoisie parisienne coincée entre existentialisme et société de consommation ». Je ne sais pas qui a écrit cette description d'Agrippine sur Wikipedia, mais je me permets de la reprendre mot pour mot, je la trouve parfaite. Ainsi que ces mots sur la série : « Les ados sont dépeints sous les traits de faux rebelles avant tout... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 9 juin 2015

~ Sombre dimanche, Alice Zeniter

Albin Michel, 2013Le Livre de Poche, février 2015, 264 p. - ♥ En quatre idées : - la couverture de l'édition poche ne m'aurait pas attirée et le bandeau 'prix du livre Inter 2013' sur l'édition brochée encore moins- l'histoire d'Imre est belle, triste et joliment racontée- l'auteur est très jeune (vingt-sept ans à parution de ce roman)- elle a un talent incroyableHongrie, une petite maison sur un terrain triangulaire au bord d'une voie ferrée. Y vivent Imre, né en 1973, sa soeur Agnès qui a huit ans de plus, leurs parents,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]