samedi 9 mars 2019

~ Les gratitudes, Delphine de Vigan

JC Lattès, 6 mars 2019, 175 p. ♥♥♥♥♠ « Vieillir, c'est apprendre à perdre. » Perdre des gens qu'on aime, forcément, c'est mathématique. Mais aussi ses facultés physiques et mentales : « Perdre ce qui vous a été donné, ce que vous avez gagné, ce que vous avez mérité, ce pour quoi vous vous êtes battu, ce que vous pensiez tenir à jamais.Se réajuster. Se réorganiser. Faire sans. Passer outre. N'avoir plus rien à perdre. » A 80 ans passés, Michka perd quelque chose. Quoi ? Elle ne sait pas exactement. La mémoire, les mots. Et cet... [Lire la suite]
Posté par Canel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 8 mars 2019

~ Sang famille, Michel Bussi

Presses de la Cité, 2018Pocket, 28 février 2019, 590 p. ♥♥♠♠♠ Colin Remy est orphelin depuis dix ans. Les circonstances de la disparition de ses parents ne sont pas claires, l'oncle et la tante qui l'élèvent semblent lui cacher beaucoup de choses. A la veille de son seizième anniversaire, Colin fait un stage de voile avec d'autres ados à Mornesey, une île normande (fictive) au large de Granville. Il n'a pas choisi ce lieu par hasard : c'est là qu'il a passé son enfance avec ses parents. Il espère éclaircir quelques mystères. En... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 7 mars 2019

~ Flash (ou le grand voyage), Charles Duchaussois

Le Livre de Poche, 8 janvier 1974, 700 p. ■  lu par Mr Le 'Flash', c'est le mot trouvé par l'auteur pour décrire la brève mais intense sensation procurée par l'héroïne lorsqu'elle atteint les centres nerveux immédiatement après l'injection. Il décrit ce 'Flash' comme une sorte d'orgasme titanesque. Et le voyage ne s'arrête pas là, puisque la drogue distille ensuite ses effets pendant plusieurs heures. Le 'Flash' serait d'ailleurs un moment tellement jouissif que l'auteur en est devenu dépendant dès sa première prise. Charles... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 3 mars 2019

Kill the kid...

  - Intouchables : un projet photographique puissant au service des enfants. Erik Ravelo, un photographe cubain, a eu une idée forte : crucifier symboliquement des enfants dans le dos de leur bourreau. Ça interpelle... *   *   * Article de l'Hexatrône, ce dimanche 03/03/2019. D'autres photos avec l'article de Golem.   Petite poupée brisée entre les mains salaces De l'ordure ordinaire putride et dégueulasse(...)Sacrifiez les enfants, fusillez les poètes S'il vous faut tout ce sang pour animer vos... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 2 mars 2019

~ Fendre l'armure, Anna Gavalda

Le Dilettante, 2017J'ai Lu, 2 mai 2018, 280 p. ♥♥♥♠♠ Ma dernière lecture d'un ouvrage d'Anna Gavalda remontait à 2008 : La consolante. Je ne fréquentais alors ni la blogo, ni Babelio.Depuis, j'ai lu que cette auteur était infréquentable. Ou qu'aimer ses textes faisait partie des plaisirs honteux. Mais ce n'est pas pour cette raison que j'ai zappé Billie, c'est juste à cause de la couverture hideuse avec l'âne (et un peu parce que La consolante m'avait déçue).Sept nouvelles ici, que je n'aurais pas mises dans cet ordre. Notamment... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 28 février 2019

Manu social.

            *   *   * Merci à tous ceux qui partagent leurs dessins géniaux sur Facebook !
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 27 février 2019

~ La vraie vie, Adeline Dieudonné

L'iconoclaste, 29 août 2018, 265 p. ♥♥♥♥♥ A la télé, dans les pubs, les familles sont heureuses, elles sautillent d'allégresse dès le petit déjeuner et les signaux d'amour clignotent de partout - regard bienveillant, sourire lumineux, bisou, caresse, bol tendu. Dans la vraie vie, un papa peut être un ogre, un monstre, une terreur ; une maman, une 'amibe' (sic), 'une taie d'oreiller vide' (sous les coups de poing du père) ; et le rire d'un petit garçon de six ans peut s'éteindre durablement, en même temps que l'éclat d'enfance dans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 26 février 2019

~ Je vais m'y mettre, Florent Oiseau

Pocket, 7 septembre 2017, 190 p. ♥♥♠♠♠ Fred, c'est le gars qui « ne veut rien branler ». A 43 ans, il « se laisse vivre, porté par le courant d'air d'une porte de bistrot entrouverte. Un demi de bière à la main, des espoirs en pagaille. » Un jour, il va « s'y mettre ». Arrêter « de tout arrêter avant de commencer ». Je l'ai suivi laborieusement dans ses initiatives mollassonnes ou maladroites pour se prendre en main, trouver du boulot, changer de vie. Et freiner sur la picole ? Non, jamais de bonne résolution à ce sujet. Mois de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 24 février 2019

~ En son absence, Armel Job

Robert Laffont, février 2017Pocket, 1er février 2018, 300 p. ♥♥♥♥♥ En route pour le lycée, ce jeudi 5 mars 2005, Bénédicte s'est attardée près du pont de la Sûre. Il faisait beau.Elle n'a pas pris le bus habituel, n'est pas rentrée chez sa mère le soir. Il s'avère qu'elle n'est pas allée en cours. Que lui est-il arrivé ?On imagine le pire, le procès Dutroux a débuté quelques mois plus tôt. L'affaire hante les esprits, a fortiori dans les Ardennes belges.Roman noir, thriller psychologique d'une remarquable finesse.On découvre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 17 février 2019

~ Là où les chiens aboient par la queue, Estelle-Sarah Bulle

Liana Levi, 23 août 2018, 283 p. ♥♥♥♥♥ Histoire en partie autobiographique d'une famille guadeloupéenne, depuis les années 1940.Eulalie, la narratrice, a recueilli trois témoignages : celui d'Antoine (tante née dans les années 1930), de Lucinde (2e tante) et de Petit-Frère (père d'Eulalie). Ils racontent leurs parcours, eux qui y sont nés, y ont vécu, ont choisi de quitter l'île dans les 60's pour Paris, l'eldorado.L'Histoire de la Guadeloupe est riche, douloureuse, colorée, mélangée. C'est celle du commerce... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]