jeudi 17 juillet 2014

~ Les Évaporés, Thomas B. Reverdy

Flammarion, août 2013, 304 p. ♥♥♥♥♥ "Au Japon, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il a fait une fugue, ou qu'il s'est évaporé." Ce "johatsu"  n'existe plus pour la société, devient fantôme (mort ou vivant ? le doute subsiste), maudit et effrayant comme les suicidés dans certaines cultures. Nul recours possible aux autorités pour d'éventuelles recherches.Lorsque Maze s'efface, quittant brusquement ses proches et son travail, sa femme demande à leur fille de rentrer de San Francisco pour le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 16 juillet 2014

~ Le rouge et le vert, Jean-Bernard Pouy

Folio Policiernovembre 2010, 167 p. L'avis de Mr ♥♥♥♥♥ Averell est créateur de parfum. Son amie Violette cherche à se faire une place au CNRS. Le couple assiste à un repas organisé par Bernard, le patron de Violette. Bernard, orgueilleux et indiscret, mène les débats, de manière professorale comme il en a l’habitude. Or Averell n’apprécie ni ce genre de mondanités ni les personnages imbus d’eux-même. La discussion pourrait mal tourner...Ce résumé des quinze premières pages du roman ne leur rend guère hommage, puisqu’il y manque... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 15 juillet 2014

~ Maisie Dobbs, Jacqueline Winspear

Maisie Dobbs, 2003traduit de l'anglais par JC NapiasLGF, le Livre de Pochenovembre 2007, 381 p. ♥♥♥♥♥ • 1929, Maisie Dobbs vit à Londres.-> Londres, début du XXe siècle ? Ne partez pas, le 'so british' me hérisse souvent, mais là j'ai aimé.• A Londres, Maisie est détective privé, métier plutôt rare pour une femme à cette époque.-> Détective privé, enquête ? Ne partez pas, ce roman policier est atypique, plutôt dans la lignée de Un long dimanche de fiançailles (Japrisot) et Par un matin d'automne (Goddard) que dans le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 15 juillet 2014

~ Finnele, tome 1 : Le Front d'Alsace - Anne Teuf

Delcourt, Encrages21 mai 2014, 224 p. ♥♥♥♥♥ Lorsque la première Guerre mondiale éclate, l'Alsace est allemande depuis une quarantaine d'années - annexée à l'Empire allemand en 1871. Mais l'identité culturelle d'un individu n'est pas déterminée par les frontières officielles, a fortiori si celles-ci sont mouvantes. En Alsace, en 1914, on se sent Allemand ou Français, protestant ou catholique... Le roman de Nathalie Hug, La demoiselle des Tic-Tac, rend bien compte de cette dualité, perturbante pour les enfants en particulier - pour... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 juillet 2014

~ Prescription mortelle, Robin Cook

Albin Michelmai 2014, 472 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ La compagnie Amalgated Healthcare s’apprête à lancer « iDoc », une application informatique qui devrait révolutionner la pratique de la médecine. En effet « iDoc » propose une surveillance et une prise en charge à distance de l’état de santé de chaque patient/client. George termine son cycle d’étude pour devenir radiologue. Des décès prématurés dans son entourage sèment le trouble et l’amènent à chercher des explications. Dans quelle mesure... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 13 juillet 2014

~ 520 km - Max de Radiguès

Editions Sarbacane août 2012, 60 p. ♥♥♥♥♥ Avant grâce à France Téléc*m, le bonheur c'était simple comme un coup de fil. Le malheur aussi, d'ailleurs, mais les auteurs du slogan ont oublié de le dire. Et puis de toute façon, il n'y avait plus de place sur l'affiche.Maintenant, rompre c'est simple comme un message public sur FB. D'une pierre trois coups : - on se dispense de la vision douloureuse des réactions post-traumatiques- on épargne le ridicule au largué : il gardera pour lui ses yeux et son nez rougis et boursouflés par... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 12 juillet 2014

# Walk like an Egyptian (in Lapland) - The Bangles

Allo ami lapon ?   comme promis, la météo du 16/11/2017 :11° au crépuscule, 16° sous l'arc-en-ciel, 17° chez les rhinocéros   (on voit que vous avez travaillé ! ;-))
Posté par Canel à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 8 juillet 2014

~ Il fera beau demain, François Duprat

Editions Carabas février 2008, 56 p. ♥♥♥♥♥ Qu'il pleuve sans cesse sur Nantes ce jour-là ou de temps en temps sur une plage bretonne cette nuit-ci, notre héros restera au sec. La pluie ne glisse même pas sur lui, elle l'épargne, il vit dans un cylindre étanche et invisible. Un mètre de diamètre, de quoi abriter la petite mamie esseulée du quartier quand elle va faire ses courses. Pratique, parce que l'été est pourri, y a plus d'saison, on ne sait plus à quel Saint Médard se fier : l'année d'avant la canicule avait décimé les... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 7 juillet 2014

~ L'immortelle connerie de la pub - Catherine, Luz, Riss, Charb

Editions Les Echappésmars 2014, 144 p. • avis : 2,5/5  Elles vous font rire, les vieilles pubs des magazines ? Normal, la plupart sont ridicules, niaises, mensongères. Images d'un autre temps, textes à rallonge et ampoulés. Mais au fait, quelle différence avec celles d'aujourd'hui, à part les coiffures et les fringues des figurants ? Les slogans actuels sont plus courts et se veulent percutants, drôles. Madame est moins bobonne et plus souvent bonne (pardon : glamour). Mais la logique de la pub reste la même : convaincre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 6 juillet 2014

~ Le Muret, Céline Fraipon & Pierre Bailly

Casterman, Écrituresjanvier 2014, 201 p. ♥♥♥♥♥ Qu'est-ce qui ne va pas chez les ados ? Leurs parents, déjà. Quand ils sont trop présents. Ou quand ils sont trop absents.Rosie n'a pas de parents, ou si peu : sa mère s'est fait la malle à Dubaï avec son nouveau chéri. Et son père est de ces "hommes pressés" qui gagnent beaucoup d'argent mais perdent leurs proches. En plus le pauvre homme a besoin moralement de beaucoup travailler pour oublier le départ de sa femme. Et qu'importe si sa fille de treize ans a besoin d'être entourée,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]