samedi 20 octobre 2018

~ Tenir jusqu'à l'aube, Carole Fives

Gallimard, 16 août 2018, 192 p.       Elle élève seule son petit garçon de deux ans, à Lyon.Financièrement, c'est difficile.Moralement aussi. Un enfant de cet âge (et même au-delà), 24h/24, aussi mignon soit-il, ça demande une énergie folle.Elle aimerait pouvoir souffler un peu. Elle se l'autorise d'ailleurs, parfois, en douce, quelques heures, la nuit, pendant que l'enfant dort. Elle sait qu'elle joue avec le feu.Pour trouver des solutions, elle se connecte sur des forums de mères en détresse. Elle pourrait y... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 17 octobre 2018

~ Les Huit Montagnes, Paolo Cognetti

Le Otto Montagne, 2016traduit de l'italien par Anita RochedyStock, 2017Le Livre de Poche, 22 août 2018, 285 p. ♥♥♠♠♠ - abandon  Oui, la montagne est belle, Jean, on va pas se battre là-dessus.Oui, le nature writing, les grands espaces sur papier, Gallmeister, ça vous gagne, vous transporte, Crossroads, Bison, ManU, on va pas se battre...Oui, la rando dans les Cévennes, les Pyrénées, c'est kiffant, Apik. Mais compte pas sur moi pour suer avec toi comme ça...« Hymne à l'amitié, histoire familiale, ce texte splendide nous fait... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 14 octobre 2018

~ La coloc, Jean-Philippe Blondel

Actes Sud Junior, 19 mars 2015, 150 p. ♥♥♥♥♠ Quand le lycée est loin du domicile parental, deux solutions : l'internat ou les levers à l'aube pour les trajets en car. Je connais un 'petit ourson' qui a testé l'internat et détesté ça, préférant l'année suivante rentrer tous les soirs chez lui, quitte à sacrifier son sommeil, si précieux à l'adolescence.C'est le cas de Romain, élève de Seconde.Jusqu'à ce que sa grand-mère décède brutalement, léguant aux parents un appartement à deux pas du lycée, où il pourrait s'installer.Oui, mais :... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 13 octobre 2018

~ Miss Sarajevo, Ingrid Thobois

Buchet • Chastel, 23 août 2018, 215 p. ♥♥♥♥♥ « De Sarajevo, Joaquim n'a longtemps su que l'assassinat d'un archiduc. »Même chose pour tous ceux nés avant 1970-1980, je suppose.Jusqu'à cette guerre des Balkans, au début des années 90, « à seulement deux heures d'avion de Paris », comme on disait alors.Au coeur du conflit : Sarajevo à feu et à sang. Il nous semblait inconcevable, à travers nos écrans TV ou 'le poids des mots, le choc des photos' de la presse, que les Casques bleus (ONU) ne puissent rien faire pour arrêter... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 9 octobre 2018

~ Le paradoxe d'Anderson, Pascal Manoukian

Editions du Seuil, 16 août 2018, 304 p. ♥♥♥♠♠ Une petite ville de l'Oise, aujourd'hui.Les représentants d'extrême droite sourient sur les murs en promettant une France meilleure : sans étrangers, sans délocalisations et sans chômage. 60% des votants veulent y croire.Léa prépare son bac (série Economique et Social), apprend des définitions par coeur. Elle est douée, la petite, et ambitieuse, elle pourrait aller loin… Pendant ce temps, dans ces Hauts-de-France, maman et papa sont 'en bas' ♪♫ triment de leurs quatre bras ♪♫ – elle... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 23 septembre 2018

~ Les heures rouges, Leni Zumas

Red Clocks, 2018traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne RabinovitchPresses de la Cité, 16 août 2018, 408 p.♥♥♥ « Nous ne sommes pas là pour retirer des vies », a déclaré récemment Bertrand de Rochambeau à propos de l'avortement (reportage diffusé le 11/09/2018 sur TMC). Propos inquiétants de la part de ce médecin, puisqu'il est président du Syndicat national des Gynécologues et Obstétriciens de France (Syngof). Qui l'a promu à ce titre, au fait ?Si on regarde l'actu récente, on constate que ce n'est pas le seul exemple... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 13 septembre 2018

~ Les heures silencieuses, Gaëlle Josse

Editions Autrement, 2011J'ai Lu, mars 2012, 88 p. ♥♥♥♥♥ Ignare en arts plastiques, je m'éduque en douceur avec la newsletter de vulgarisation d'Artips.Et parfois, de manière inattendue, grâce à un roman.Avec Les heures silencieuses, par exemple, j'ai regardé minutieusement le détail d'un tableau du peintre flamand Emmanuel de Witte : 'Intérieur avec femme à l'épinette' (1667).  Comme Tracy Chevalier en écrivant La jeune fille à la perle, Gaëlle Josse a imaginé les circonstances de l'élaboration de cette oeuvre, et la vie de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 4 septembre 2018

~ Un homme, ça ne pleure pas - Faïza Guène

Fayard, 2014, 315 p.Le Livre de Poche, 2015     ■  l'avis de Canel ♥♥♥♥♠ Dans la famille de Mourad, c’est le papa que je préfère. Il ne sait ni lire ni écrire, et quand il demande à son fils de lui faire la lecture à haute voix, il attend que l’intonation soit celle d’un journaliste. Cordonnier, il ne compte pas sa peine pour que ses trois enfants puissent ‘travailler avec leur tête’, eux. La maman est du genre ‘mama’ excessive et étouffante, mère méditerranéenne, mère juive, appelez ça comme vous voulez - «... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 21 août 2018

~ Trois filles en colère, Isabelle Pandazopoulos

Gallimard, 27 octobre 2017, 336 p. ♥♥♥♥♠ 1966. Athènes, Paris, Berlin.Des lettres de Suzanne, Magda, Cléomèna, trois jeunes filles nées en Europe en 1949.Elles sont issues de milieux sociaux favorisés - parents intellectuels et/ou bourgeois aisés. Mais les contextes socio-politiques sont loin d'être idéaux, en revanche : les parents de Cléomèna, communistes, ont été déportés. Son frère et elle doivent se cacher.Les familles de Suzanne et Magda ont dû fuir.Les relations entre ces trois filles et leurs mères, essentiellement,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 16 août 2018

~ La vérité sort de la bouche du cheval, Meryem Alaoui

Gallimard, 23 août 2018, 272 p. ♥♥♥♠♠ Casablanca (Maroc), 2010*.Pour Jmiia, prostituée de 34 ans, la plupart des femmes sont des connes, des connasses, et les hommes des bâtards, des fils de putes, des pédés (sic). Elle se prend vite la tête avec tout le monde, et quand les insultes à voix normale ne suffisent plus, elle crie et castagne - avec ses partenaires, ou ses collègues de la rue. Il faut dire que dans son milieu, la misère a beau se vivre au soleil, beaucoup de boisson et de fumette sont nécessaires pour la trouver... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]