jeudi 30 juillet 2015

~ Le chagrin et la grâce, Wally Lamb

The Hour I first believed, 2008traduit de l'anglais (américain) par Isabelle CaronBelfond, 2010Le Livre de Poche, mars 2011, 800 p. ♥♥♠♠♠  En 1999, Caelum est prof de lettres, Maureen infirmière au lycée de Columbine - ah, l'auteur va sans doute évoquer le célèbre massacre, la quatrième de couverture vous dévoile comment dès les premiers mots, ne comptez pas sur moi pour spoiler. Ils ont la quarantaine, il en est à son troisième mariage, elle à son second, le couple a connu une crise suite à des écarts de madame. Ça... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

mercredi 29 juillet 2015

~ Candide, Voltaire

1e parution en 1759Le Livre de Poche, Les Classiques de Poche, août 1995, 220 p. Relu par Mr ♥♥♥♥♠ Candide mène une vie heureuse au château de Thunder-ten-tronckh en Vestphalie. Il est épris de la fille de la baronne et du baron, la belle Cunégonde qui ne semble pas indifférente aux charmes du jeune homme... Le philosophe Pangloss, enseignant en "métaphysico-théologico-cosmolo-nigologie" au château, peut donc y professer que "tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles". De terribles événements vont cependant... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 22 juillet 2015

~ Nous rêvions juste de liberté, Henri Loevenbruck

Flammarion, 1e avril 2015, 423 p. Lu par Mr  - ♥ Hugo est un adolescent un peu déboussolé. Il grandit dans l’ombre de sa petite sœur morte accidentellement quelques années plus tôt, entre sa mère dépressive et un père souvent indifférent et parfois violent. L’école ne l’aide pas, au contraire ! Reste les copains. Dans cette petite ville des Etats-Unis, ils sont les seuls à le comprendre. Et pour cause : par certains aspects, leur vie ressemble à celle de Hugo. Tous rêvent de fuir cet environnement. La drogue le permet un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 18 juillet 2015

~ Nina par hasard, Michèle Lesbre

Editions du Seuil, 2001réédité par Sabine Wespieser en 2010Folio, 29 septembre 2011, 183 p.  ♥♥♥♥♠ Nina vit à Roubaix avec sa mère. Elle quitte doucement l'enfance, commence un apprentissage dans un salon de coiffure. Ce n'est pas vraiment ce dont elle rêve, mais bon... Ça ou l'usine de textile qui emploie la plupart des femmes du voisinage de génération en génération... Nina est une jeune fille douce, docile, rêveuse, insatisfaite. Pas exigeante pourtant : elle aimerait juste revoir son papa qui a disparu après avoir... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 17 juillet 2015

~ Un hiver à Paris, Jean-Philippe Blondel

Buchet Chastel, janvier 2015, 288 p. ♥♥♥♠♠ Le bac en poche, Victor quitte sa petite ville de province pour intégrer une prépa littéraire à Paris. Il découvre un monde hostile et sans pitié (compétition féroce, profs sadiques). Il lui manque bien des clefs pour se faire une place dans ce nouvel univers : la plupart des autres étudiants sont issus d'une élite socio-culturelle à laquelle il n'accédera jamais, quels que soient le travail fourni, la quantité de livres ingurgités, le bachotage. D'où son sentiment d'exclusion et de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 10 juillet 2015

~ Les filles de l'ouragan, Joyce Maynard

The Good Daughters, 2010traduit de l'anglais (américain) par Simone ArousEd. Philippe Rey, 2012 10/18, mai 2013, 354 p. ♥♥♥♠♠ Dana Dickerson et Ruth Plank sont nées le 4 juillet 1950, dans le même hôpital. Aussi différentes l'une de l'autre que le sont leurs familles respectives, elles ne se fréquentent guère. Mais la mère de Ruth tient à entretenir les relations, allant même jusqu'à rendre visite chaque année aux Dickerson, malgré un accueil tiède de leur part, et ceci où qu'ils soient - ils déménagent souvent, au gré des lubies... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 4 juillet 2015

~ Changer la vie, Antoine Audouard

Gallimard, Blanche, 4 mai 2015, 208 p. ♥♥♠♠♠ Au vu du titre et des premières lignes de la quatrième de couverture, j'espérais être plongée dans les années Mitterrand, à travers les regards de François et André, deux étudiants mi-ados mi-adultes, donc un peu plus âgés que moi à l'époque. Déception, ce n'est pas vraiment le sujet. On a bien quelques réflexions cyniques (et drôles parfois) sur l'arrivée de "la gauche" en 81 - constat amer qui pointe ce qui n'a pas changé et ce qui s'est aggravé. Mais le récit est surtout centré sur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
dimanche 28 juin 2015

~ Barbe bleue, Amélie Nothomb

Albin Michel, 2012, 170 p. ♥♥♥♥♥ L'art d'accomoder les restes. Un conte cuisiné à partir d'autres contes (Barbe Bleue, Peau d'Ane, Le Parfum de Patrick Süskind), à la sauce Nothomb. Je l'ai souvent trouvée indigeste, cette sauce, dans d'autres plats de l'auteur, mais souvent relevée et piquante aussi donc pas totalement déplaisante. J'ai eu envie d'y revenir une quatrième fois, après quelques années d'abstinence, parce que le conte de Barbe Bleue me fascine depuis longtemps (la version de Perrault et les personnages qui l'ont... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 27 juin 2015

~ Nous rêvions juste de liberté, Henri Loevenbruck

Flammarion, 1e avril 2015, 423 p. - ♥ Pas drôle, la vie de famille chez Hugo Felida. Depuis le décès accidentel de la petite soeur, maman déprime sévère et boit, et papa - qui rentre harassé du boulot - s'énerve vite sur son grand dadais de seize ans, jamais avare de conneries à l'école. C'est comme ça que Hugo se retrouve inscrit au lycée privé de la ville, parmi des petits bourges. Ouf, il se fait vite adopter par la bande à Freddy, trois autres lascars dont les conditions de vie sont aussi difficiles que les siennes, pour des... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 25 juin 2015

~ Vernon Subutex 2, Virginie Despentes

Grasset, 9 juin 2015, 380 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ L’ouvrage débute par un rappel des protagonistes du premier tome de la série – c’est utile, vu leur nombre. Nous retrouvons ensuite Vernon dans la rue, avec ses nouvelles relations. Les personnes qu’il a connues ou rencontrées avant sa clochardisation continuent à le rechercher : certaines pour récupérer le fameux selfie légué par l’ex-star de rock Alex Beach, quelques unes par inquiétude ou sentiment de culpabilité, une autre pour se venger...Ces individus, de milieux et de mœurs... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]