lundi 12 janvier 2015

~ Trente-six chandelles, Marie-Sabine Roger

Editions du Rouergue, La Brune, août 2014, 277 p. ♥♥♥♥♥ On hérite d'un drôle de truc de père en fils, chez les Decime : la grande faucheuse vous cueille à 11h le jour de vos 36 ans. Le jour J, Mortimer, dernier de la lignée, revêt un costume acheté pour l'occasion, s'allonge, attend. La mort ne vient pas. Par contre ses vieux amis Paquita et Nassardine sont bien là, comme depuis vingt ans, et il se doit de leur expliquer son soulagement et son étonnement, à eux qui ignoraient tout des destins tragiques de ses aïeuls et de sa... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

samedi 10 janvier 2015

~ Le règne du vivant, Alice Ferney

Actes Sud Editions, août 2014, 208 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ Un journaliste interroge un représentant de l’Association Noé, mouvement qui prétend défendre les cétacés. Cet homme semble perdre contenance lorsque l’interview aborde les méthodes plus radicales d’une autre association de défense d’animaux marins, Gaïa. Intrigué par cette réaction, le journaliste décide de rencontrer Magnus Wallace, le célèbre fondateur de Gaïa.Le début de l’ouvrage est écrit de manière si réaliste que j’ai d’abord cru lire un reportage. Le "Monsieur Noé" de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 3 janvier 2015

~ Fleur de tonnerre, Jean Teulé

Julliard, mars 2013, 288 p. ♥♥♥♥♥ Arsenic et vieille dentelle de coiffe bretonne...Oui, les serial killeuses, ça existe, même en Bretagne, même au XIXe siècle, Hélène Jegado en est la preuve.Elle a sillonné le Morbihan, s'est aventurée plus au nord puis est revenue chez elle et a fini son parcours à Rennes. Employée comme cuisinière, elle préparait des soupes aux herbes et des petits gâteaux à l'arsenic, l'infortuné mangeur mourait empoisonné. Ce schéma s'est répété vingt, trente fois peut-être ? Soixante fois sous la plume de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
vendredi 2 janvier 2015

~ Le Baiser dans la nuque, Hugo Boris

Belfond, août 2005, 219 p. ♥♥♥♥♥ Où il est question d'enfantement et de musique, d'urgence à jouir de ses sens avant qu'ils ne vous trahissent... Louis et Fanny se sont connus en salle de travail, il tenait la main de sa belle-soeur veuve, elle était la sage-femme. Ils se revoient tous les jeudis : Louis est professeur de piano, Fanny veut apprendre à en jouer avant de devenir sourde, sa maladie gagne rapidement du terrain.J'ai découvert dans ce beau roman des mots superbes pour parler de la maternité dans toute son animalité,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 28 décembre 2014

~ Le règne du vivant, Alice Ferney

  Actes Sud Editions, août 2014, 208 p. ♥♥♥♥♥ Magnus Wallace se bat pour la préservation des océans. Personnage charismatique et intègre, il va au bout de ses idées, c'est un héros prêt à mourir pour une baleine, un requin... Bien sûr, une telle détermination agace les associations écolos plus timorées et les politicards qui n'ont de vert que l'étiquette. Cet homme est fou, assurément, et dangereux. Gérald, reporter norvégien, veut juger par lui-même. Vite fasciné par Wallace, il rejoint une de ses expéditions en... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 27 décembre 2014

~ Toujours avec toi, Maria Ernestam

Alltid hos dig, 2008traduit du suédois par Esther SermageActes Sud Editions, Babel, juin 2014, 437 p. ♥♥♥♥♥ Inga est une photographe d'art reconnue. Voilà deux ans qu'elle a perdu son mari, et elle ne parvient pas à remonter la pente. Elle va mal et sa vie professionnelle en pâtit, la moindre remarque sur son travail suffit à la faire douter de ses talents et à lui laminer le moral. Inga pense pouvoir se changer les idées en se retirant dans une propriété de famille sur l'île de Marstrand. Elle y trouve une vieille lettre qui la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 9 décembre 2014

~ Madame, Jean-Marie Chevrier

Albin Michel, août 2014, 200 p. ♥♥♥♥♥ En des temps et des lieux qu'on imagine très reculés mais qui ne le sont pas..."Madame", aristocrate déchue, s'est attachée au fils de ses fermiers. Elle le fait venir au château sous prétexte de cours de soutien en maths et français. Les visites se font de plus en plus fréquentes, et le garçon semble se prêter de bonne grâce aux fantaisies de cette femme. Il se prénomme Guillaume, elle l'a rebaptisé Willy. Il a quatorze ans, elle le traite comme un enfant. Jusqu'où iront les caprices de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 5 décembre 2014

~ Le bonheur sur ordonnance, Barbara Abel

Fleuve noir, 2009, 357 p. ♥♥♥♥♥ Une vraie bombe, cette Méline : elle explose sans préavis au nez de son mari, de ses enfants, de ses collègues. La moindre contrariété et la voilà qui sort de ses gonds, furie vociférante, terrifiante, vulgaire, injuste et méchante. Mais la liberté d'être hystérique s'arrête où commence la vie en société, Méline est priée par ses proches d'apprendre à se maîtriser ou d'aller voir ailleurs. Elle tente la chromothérapie en s'habillant de couleurs flashy, sans succès. Le rire, en revanche, désamorce... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 20 novembre 2014

~ L'écrivain national, Serge Joncour

Flammarion, août 2014, 389 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ Le narrateur, Serge, est écrivain. Il est invité pendant un mois dans une petite ville de province pour présenter ses livres et son travail d'auteur, discuter avec des libraires, des bibliothécaires et des lecteurs, animer des ateliers d’écriture et rédiger un feuilleton dans la presse locale. Pour le maire, cette visite d’un « écrivain national » est une aubaine : l’occasion de faire de la publicité pour sa commune et pour son projet industriel. L’écrivain, quant à lui, semble... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 13 novembre 2014

~ Remise de peine, Patrick Modiano

Editions du Seuil, 1988Points, 2013, 118 p. ♥♥♥♥♥ Quand un artiste se retrouve à la une de l'actualité, lauréat d'un titre ou au coeur d'un drame, sa carrière prend un nouvel élan. La curiosité de ceux qui ne le connaissaient pas est éveillée. Et c'est bien parce que Patrick Modiano vient de recevoir le Nobel de Littérature que j'ai fait l'effort de lire un de ses ouvrages. Surtout que pour une fois, la presse, "l'élite" (heum, c'est qui, ça, au fait ?) et les lecteurs modestes semblent unanimes : Modiano est à la fois talentueux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]