lundi 3 novembre 2014

~ Pommes, Richard Milward

Apples, 2007traduit de l'anglais par Audrey CoussyAsphalte, mai 2010Points, février 2013, 247 p. ♥♥♥♥♥ Ils ont quinze ans, ils sont anglais, ils "prennent des trucs" (ecsta surtout, poppers et alcool aussi) qui leur déchirent la tête (nuage rose ou bad trip), qu'ils vomissent dans les toilettes. Ils ont les hormones en ébullition, fantasment ou couchent, avec ou sans protection. Et puis c'est tout, ou presque.J'aurais pu m'attacher au gentil Adam, désespérément puceau et prisonnier de ses TOC. J'aurais pu être émue par Eve,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 2 novembre 2014

~ Eux, Claire Castillon

Editions de l'Olivier, mars 2014, 144 p. ♥♥♥♥♥ Eux, ce sont les "héréditaires" (sic), les proches qui s'approprient le ventre et le bébé de cette jeune femme dès l'annonce de sa grossesse, l'abreuvant de recommandations, exprimant leurs propres angoisses et leurs doutes sur sa capacité à être une bonne mère.Eux, ce sont des voix, celles de ses parents et de sa mère en particulier. Une drôle de mère avec qui les relations ont toujours été compliquées, dont la seule présence a le pouvoir de rendre sa fille toute petite, toute... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 26 octobre 2014

~ Charlotte, David Foenkinos

Gallimard, août 2014, 224 p. ♥♥♥♥♥ Dans l'arbre généalogique de la mère de Charlotte Salomon, le suicide n'épargne aucune branche, la plupart des fruits tombent avant d'avoir mûri, les autres flétrissent ou pourrissent à leur contact. De fait, Charlotte fait penser à une fleur qui pousse au milieu des ruines. Sa vie s'inscrit entre les deux grandes guerres du XXe siècle : Berlin, 1917 - Auschwitz, 1943. Pas de place pour elle dans la société allemande : Charlotte a des origines juives. Une place difficile à trouver dans sa... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 21 octobre 2014

~ Marina Bellezza, Silvia Avallone

Marina Bellezza, 2013traduit de l'italien par Françoise BrunLiana Levi, août 2014, 542 p. ♥♥♥♥♥ Marina et Andrea se sont aimés pendant six ans, ils étaient très jeunes au début de leur liaison, elle avait treize ans, lui dix-huit. Trois ans après leur séparation inattendue, Andrea est encore mordu. Marina, elle, s'est employée sans relâche à échapper à un destin de misère : elle sera chanteuse, elle sera célèbre, elle sera aimée, elle sera riche. Et elle est sur la bonne voie. Grâce à la TV-réalité, son talent est confirmé,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 20 octobre 2014

~ Le don paisible, t.1 - Mikhaïl Cholokhov

traduit du russe par Antoine VitezClub de la femme, 1966, 254 p. Lu par Mr : ♥♥♥♥♥ Cholokov décrit la vie quotidienne dans des villages situés près de l’embouchure du Don au début du XXe siècle. Grigori Melekhov, fils de paysan, est l’un des personnages principaux du roman. L’attirance du jeune homme pour sa belle voisine Aksinia pose problème parce qu’il ne s’en cache pas et que la jeune femme est déjà mariée. J’ai été un peu déçu en refermant l’ouvrage, qui me paraissait inachevé. En rédigeant ce billet, j’en ai trouvé... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 17 octobre 2014

~ L'écrivain national, Serge Joncour

Flammarion, août 2014, 389 p. ♥ Comme les libraires Michel, Marie et Nadège, j'ai envie de faire découvrir les livres de Serge à plein de gens.Comme Domi, j'ai envie de le taquiner, de lui taper dans le dos - mais pas de le tutoyer, respect.Comme Dora, j'ai envie de lui faire confiance.Comme Alex j'ai envie de l'appeler Tonton - même si je ne suis pas beaucoup plus jeune que lui.Comme Mme Meunier, j'ai envie de lui conseiller la prudence.Comme nombre de ses lecteurs fidèles, j'aime son intelligence pétillante, la pertinence de ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 13 octobre 2014

~ Yellow Birds, Kevin Powers

The Yellow Birds, 2012traduit de l'anglais (USA) par Emmanuelle et Philippe AronsonEditions Stock, 2013 - Le Livre de Poche, avril 2014, 236 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ A 21 ans Bartle vient de s’engager dans l’armée américaine. Il part combattre en Irak. A l’entraînement, il rencontre Murphy, âgé de seulement 18 ans. Les raisons ayant conduit ces jeunes à s’engager apparaissent progressivement. Des raisons plutôt banales, avec des conséquences qui le sont nettement moins : certains y laisseront la vie, les autres reviendront... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 6 octobre 2014

~ Cataract City, Craig Davidson

Cataract City, juillet 2014traduit de l'américain par Jean-Luc PiningreAlbin Michel, août 2014, 496 p. Lu par Mr ♥♥♥♥♥ Duncan Craig sort de plusieurs années d’emprisonnement et revient vivre dans la ville de Cataract City. Il y retrouve Owen qui était son meilleur ami, désormais policier. Duncan se souvient de leur enfance, de leur adolescence, et des expériences qu’il ont partagées, de celles qui les ont rapprochés mais aussi celles qui les ont éloignés.Les circonstances qui ont amené Duncan en prison s’éclairent... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 30 septembre 2014

~ Tangente vers l'est, Maylis de Kerangal

Verticales, janvier 2012, 136 p. ♥♥♥♥♥ On me propose depuis quelques années de prendre le Transsibérien. Mais la promiscuité en espace clos pendant plusieurs jours, non merci.Par contre je veux bien monter dans ce train avec les mots de Maylis de Kerangal, y accompagner Aliocha - ce jeune appelé qui veut déserter - et suivre son périple.Je m'ennuie vite. La narration ne me convient pas, longues phrases, énumérations. Ce qui s'y passe ne m'accroche pas longtemps. Je m'échappe, même pas par la fenêtre du train, je n'arrive pas non... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 28 septembre 2014

~ L'oeil du Prince, Frédérique Deghelt

J'ai Lu, septembre 2014, xx p. ♥♥♥♥♥ Roman à six voix.• Journal de Mélodie, pas mélodieux : la demoiselle peut faire grincer des dents, pauvre petite fille riche de dix-sept ans, arrogante et geignarde, tellement cultivée et intelligente qui ne mérite pas des parents si bêtes. Parents idiots, futiles, mais fortunés et ça c'est pas si mal, ça ouvre des portes.• Parcours d'un homme en deuil, Yann. Fuite et voyage pour tenir debout, rencontre avec un 'sage'.• Correspondance de guerre entre Anne et un jeune résistant. Echanges... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]