jeudi 31 juillet 2014

~ Les raisons de mon crime, Nathalie Kuperman

Gallimard, janvier 2012Folio, octobre 2013, 272 p. ♥♥♥♥♥ Marianne admirait sa cousine Martine quand elles ont passé des vacances ensemble chez leur grand-mère. Marianne avait neuf ans, Martine treize. La grande prenait un malin plaisir à jouer les affranchies devant sa cousine timorée et la poussait à faire des bêtises. Elles n'avaient pas la même vie : Martine vivait dans la misère et les coups, Marianne dans un cocon.Les cousines ne se sont guère revues depuis.Elles se retrouvent plus ou moins par hasard une trentaine d'années... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

jeudi 17 juillet 2014

~ Les Évaporés, Thomas B. Reverdy

Flammarion, août 2013, 304 p. ♥♥♥♥♥ "Au Japon, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il a fait une fugue, ou qu'il s'est évaporé." Ce "johatsu"  n'existe plus pour la société, devient fantôme (mort ou vivant ? le doute subsiste), maudit et effrayant comme les suicidés dans certaines cultures. Nul recours possible aux autorités pour d'éventuelles recherches.Lorsque Maze s'efface, quittant brusquement ses proches et son travail, sa femme demande à leur fille de rentrer de San Francisco pour le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 28 juin 2014

~ Les montagnes bleues, Philippe Vidal

Max Milo, mai 2014, 432 p. ♥♥♥♥♥ En 1700, la Jamaïque est l'une des plaques tournantes de la traite des noirs. Cette colonie anglaise produit et exporte du sucre en abondance grâce au travail des esclaves. Le Fenwick de cette intrigue est le propriétaire falot d'une plantation sucrière héritée de son père. Il est secondé par Stanton, un contremaître zélé et cruel. Et servi par un domestique noir élevé à ses côtés et ayant donc bénéficié de l'instruction du petit maître blanc.Un ouragan, la récolte ruinée, trop de bouches à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 11 juin 2014

~ Les fiancées d'Odessa, Janet Skeslien Charles

Moonlight in Odessa, 2009Liana Levi, Piccolo, mai 2013, 414 p.traduit de l'anglais (USA) par Adélaïde Pralon ♥♥♥♥♥ Une jolie ville, Odessa. Ses plages somptueuses, son célèbre opéra, ses monuments, son architecture, l'hospitalité de ses habitants. Un petit coin de paradis, vu comme ça, de loin. Mais Odessa est en Ukraine. Après cinquante ans d'emprise communiste, la perestroïka n'a pas rendu les conditions de vie matérielle plus faciles. Chômage, pauvreté, alcoolisme lié à la paupérisation, et parmi d'autres conséquences... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 27 mai 2014

~ La Marquise de Sade, Mireille Calmel

XO Editions, mai 2014, 206 p. ♥♥♥♥♥ Pour avoir leurs entrées à la cour de Louis XV, les Montreuil offrent leur fille et une belle dot à une famille prestigieuse, les Sade. C'est ainsi que Renée Pélagie de Montreuil devient en 1763 l'épouse de Donatien Alphonse François, le futur 'Marquis de Sade'.Elle s'éprend de son mari, prend plaisir à échanger avec lui sur les arts et les lettres, mais s'interdit de se donner à lui corps et âme : "Une épouse ne jouit pas. Elle procrée. Dans l'obscurité, chemise remontée sur le haut des cuisses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
samedi 10 mai 2014

~ La ronde des désirs impossibles, Paola Calvetti

Olivia Ovvero la liste dei sogni possibili, 2012traduit de l'italien par Sophie RoyèreAlbin Michel, 30 avril 2014, 272 p. ♥♥♥♥♥ Douze heures de la vie d'une femme, mais même pas la moitié du talent de Stefan Zweig, loin de là.Elle a beau avoir perdu son boulot d'attachée de presse, cette Olivia, elle n'attire pas la sympathie, ni même la compassion. Très haute opinion d'elle-même ou amertume, elle estime que sa hiérarchie n'a pas su reconnaître son génie. Forcément, ils sont nuls. Tant pis pour eux. Et pour elle, surtout,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

dimanche 4 mai 2014

~ Moderato Cantabile, Marguerite Duras

première parution en 1958Editions de Minuit, 160 p. (dont 40 p. de postface) ♥ Anne Desbaresdes est la jeune épouse du directeur des Fonderies de cette ville côtière. Pendant la leçon de piano de son petit garçon, elle entend un cri, celui d'une femme mourant dans une dernière étreinte de son amant.Anne est fascinée par ce crime passionnel.Au point de retourner sur les lieux du drame, de réécrire inlassablement cette histoire avec un jeune ouvrier.Au point de s'y noyer, jour après jour, le vin aidant.Au point de s'identifier... [Lire la suite]
Posté par Canel à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 23 avril 2014

~ Garde à vie, Abdel Hafed Benotman

Syros, Rat Noir, janvier 2011, 106 p. ♥♥♥♥♥ Hugues était dans le coup quand ils ont volé et crashé une voiture pour s'amuser. Mais il ne balancera pas le copain qui a eu cette idée. C'est quelqu'un de bien, Hugues, il est sérieux, attaché à sa maman, c'est pas un voyou. Les forces de l'ordre ne voient pas les choses de cette façon. Il va morfler le petit gars, même s'il n'a que quinze ans. Garde à vue, flics sadiques qui ne lésinent pas sur les coups bas pour soutirer des aveux. Ou juste pour intimider, cela peut suffire pour... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 18 avril 2014

~ Un livre mystère

Je ne m'étais pas inscrite pour participer au jeu de la 'Lecture à l'aveugle' proposé par Jérôme.  Donc double surprise vendredi dernier :- un ouvrage joliment recouvert dans ma boîte à lettres, accompagné d'un mot sympathique - mystère sur l'identité du livre, tous les indices étant soigneusement cachés, selon les principes du jeu Conformément aux consignes, j'écris ce billet sans avoir regardé "la solution".   Même si je pense avoir deviné le titre de l'ouvrage, j'ignore encore l'identité de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 15 avril 2014

~ La dame à la camionnette, Alan Bennett

The Clothes they stood up in and the Lady in the Van, 2002traduit de l'anglais par Pierre MénardBuchet Chastel, février 2014, 120 p. ♥♥♥♥♥ Miss Shepherd est vieille, de mauvaise foi, sans-gêne, parfois méchante. Son accoutrement évoque celui d'un épouvantail déguisé en Reine d'Angleterre, et son hygiène est plus que douteuse.Carmen Cru ? Presque : il suffit de remplacer le vieux biclou par une camionnette pourrie. Cette mémé excentrique a vécu dans son véhicule stationné près de chez Alan Bennett, à Londres, dans les années 70 et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]