samedi 20 février 2021

~ Le Magasin des suicides, Jean Teulé

Julliard, 4 janvier 2007Pocket, 6 mars 2008, 160 p. lu par Mr ♥♥♠♠♠ Le Magasin des suicides : voilà un titre qui promet un récit bien trash. Signé de Jean Teulé : voilà qui promet encore plus trash ! L'ouvrage débute plutôt bien, pour qui apprécié l'humour noir. La famille Tulamort tient un magasin d'assistance aux candidats au suicide. Il s'agit de les aider dans leur passage à l'acte, non de les en dissuader. Et il faut reconnaître que ces commerçants ont des idées et le sens de la vente, même si un client 'satisfait' ne revient... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 18 février 2021

~ Pour la beauté du geste, Marie Maher

Alma Editeur, 5 mars 2020, 120 p. ♥♥♥♥♠ « Ça avait été autrement, avant. Avant, le père ressemblait à Elvis Presley et faisait danser sa mère sur des talons aiguilles. » Aujourd'hui, le père a gardé la banane d'Elvis, mais il ressemble peut-être davantage à The King* en fin de vie qu'à celui des années de gloire. Et si le bonhomme fait toujours 'danser' son épouse, ce n'est plus le même genre de corps à corps, plus du tout. C'était quand, 'avant' ? Visiblement, leur fille n'a pas connu ces moments de grâce. Qu'est-ce qui a fait... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 16 février 2021

~ Préférer l'hiver, Aurélie Jeannin

Harper Collins, 8 janvier 2020format poche, 13 janvier 2021, 240 p. ♥♥♠♠♠ A propos d'un homme qu'elle a aimé, la narratrice déclare : « Il m'a enseigné tant de choses en étant juste lui-même qu'il m'a légué, je crois, un souvenir par jour. » Parmi ces choses : « arrêter (...) la lecture d'un livre que je n'aime pas. » Je lis ça 4 pages avant la fin, et ça m'énerve de ne pas avoir osé. J'attendais... mais quoi ? En vrac, les idées et sentiments qui m'ont traversé l'esprit au cours de cette lecture interminable : • qui a placé ce... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 7 février 2021

~ Le Berger, Anne Boquel

Le Seuil, 4 février 2021, 286. ♥♥♥♠♠ Gare au gourou ! Elle s'appelle Lucie, prénom dérivé du latin 'lux', lumière. Elle traverse pourtant une zone d'ombre. A vingt-neuf ans, elle ne sait pas ce qu'elle fait de sa vie, malgré ses diplômes et un poste 'à responsabilités' (mais un peu sclérosant ?) dans un musée. Un grand vide affectif, sans doute. Il s'appelle Thierry, mais c'est 'le Berger' pour la communauté. Berger, ça fait moins peur que gourou. C'est bucolique, en communion avec la nature, et donc... au plus près de Dieu. Ça... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 4 février 2021

~ Contre nature, Cathy Galliègue

Seuil, octobre 2020, 267 p.- ♥ L'histoire commune de trois co-détenues : Pascale, Leïla, Vanessa. Et les histoires distinctes, mais pas si différentes, du ventre de chacune : « Ventre inutile. Ventre saccagé. Ventre surpeuplé. » C'est par eux qu'elles sont arrivées entre ces murs, indirectement. Des hommes, victimes eux aussi d'une sorte de fatalité, mal élevés, poussés de travers, ont été les déclencheurs de leurs actes violents ou irresponsables. La justice a condamné ces femmes, elles purgent une peine, alors qu'on leur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 1 février 2021

~ Nos corps étrangers, Carine Joaquim

La Manufacture de Livres, 7 janvier 2021, 232 p.-♥♥♥♠♠ Est-ce une bonne idée de déménager pour repartir sur de bonnes bases quand un couple bat de l'aile ? Plus précisément, ici, on a l'impression que Stéphane, l'époux infidèle, cherche à se faire pardonner ses incartades passées. Leur petite maison parisienne leur plaisait, à tous, mais vivre à la campagne à moins de 40 km de Paris, c'est le rêve, non ? Elisabeth pourra installer son atelier de peinture dans une annexe de 60 m2. ♪♫ Ce serait la maison du bonheu-eu-eur... ♪♫ Dans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 29 janvier 2021

~ Ma story, Julien Dufresne-Lamy

Magnard, Presto, 10 mars 2020, 96 p. ♥♥♥♠♠ « J'étais bêtement convaincue que la diffusion dirait toute la vérité. Rien que la vérité. » Avec onze autres adolescents de 14 à 17 ans, Batool a participé à une émission de téléréalité, genre Pot-Lanta. Ce n'est que quatre mois après la fin de l'aventure que sont diffusées les épreuves et étapes du jeu (dont les subtilités m'échappent, entre immunité, trophée, élimination). Et comme la prod' veut faire le buzz, les clichés sont bienvenus, voire fabriqués à coups de montages grossiers. ... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 janvier 2021

~ Ce genre de petites choses, Claire Keegan

Small Things Like This, 2020traduit de l'anglais (Irlande) par Jacqueline Odin Sabine Wespieser, 5 novembre 2020, 120 p. ♥♥♥♥♠ Il n'est pas confiné pour Noël, Bill Furlong, mais c'est tout comme. Aussi confiné dans sa tête que Diego était libre ♪♫ - bien qu'enfermé pour de bon, lui. Il a la pré-quarantaine* morose, et si on situe le contexte, on comprend son spleen : Irlande ultra-catholique du milieu des années 80 (anti-avortement, familles nombreuses), crise économique, chômage, alcoolisme... Financièrement, ça va pour Bill.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 28 décembre 2020

~ Les Graciées, Kiran Millwood Hargrave

The Mercies, 2020traduit de l'anglais (Royaume Uni) par Sarah TardyRobert Laffont, Pavillons, 20 août 2020, 395 p. ♥♥♥♥♠ La Laponie, pour moi, c'est le Père-Noël et ses lutins. Des gens sympathiques. Au XVIIe siècle, au nord de la Norvège, les Lapons (terme péjoratif désignant les Samis) étaient perçus comme des créatures du Diable : 'sorcières, chamanes, ensorceleurs de vent'. Le roi d'alors, Christian IV, était un luthérien sévère qui entendait mettre un terme à leurs cultes païens (grigris, runes), les croyant capables de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 18 décembre 2020

~ Les Grandes Occasions, Alexandra Matine

Les Avrils, 6 janvier 2021, 250 p. ♥♥♥♥♥ Toujours un peu méfiante avec les premiers romans et les nouvelles maisons d'édition, j'ai néanmoins du mal à refuser les offres 'spéciales' de Babelio. C'est l'enthousiasme de Diablotin0 entrevu sur les premières lignes de son billet qui m'a suggéré que j'avais peut-être (sans doute) une pépite à portée de main.Malaise au début : elle va mourir, elle porte le prénom d'une personne qui m'est très chère (euphémisme pudique 😉). Vais-je supporter cette lecture ? Oui, ouf, 'elle' est une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]