lundi 3 septembre 2012

~ L'oeil de Pâques, Jean Teulé

Ce deuxième roman de Jean Teulé (publié en 1992) est une histoire complètement loufoque comme l'auteur peut en signer, mais ni violente ni 'sexualisée' à l'extrême - ça change ! Il s'agit vaguement d'un polar, le décor est planté 15 millions d'années avant le meurtre, et s'avère lié à la Manche, à son tunnel. Une poignée de personnages azimutés : une nymphomane française à Pondichéry et sa fille chanteuse - émigrée à Calais - dont l'œil droit est rose, un commissaire accro au hasch qui a la phobie de l'humidité, un amoureux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 2 septembre 2012

~ Moi, Pascal F : Congelé, tsunamié, élevé par les loups, presque chauve... - Pascal Fioretto

Lu par Mr : Ce roman est écrit à la manière d'une autobiographie. Le narrateur y raconte les horreurs (imaginaires) de sa vie, à l'image de faits divers exceptionnellement dramatiques, ou de romans contemporains qui se complaisent dans des thématiques glauques, voire racoleuses. Le livre de Fioretto tourne les auteurs de ces romans en dérision. On y retrouve ainsi des références ironiques à l'oeuvre d'E. Carr3re. Critiques habiles d'un auteur que Fioretto ne semble pas apprécier beaucoup, contrairement à moi (ce qui ne m'a... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 1 septembre 2012

~ La Légende de nos pères, Sorj Chalandon

Le narrateur est biographe familial : il rencontre, sur plusieurs séances, un inconnu qui souhaite voir sa vie rédigée sous forme de livre. Son travail consiste à écouter, transcrire, habiller les propos de son "client", ceci le plus fidèlement possible, avec le maximum de neutralité. A ce titre, la fille de Beuzaboc le contacte pour qu'il écrive sur les années de guerre de cet homme en tant que résistant. Faute d'avoir osé/pu discuter avec son propre père de son passé de partisan, l'écrivain y voit (plus ou moins... [Lire la suite]
lundi 27 août 2012

~ Retour aux mots sauvages, Thierry Beinstingel

Electricien de formation, cet homme était technicien dans les télécommunications. Mais l'entreprise a évolué, il se retrouve sur la touche à cinquante ans comme tant d'autres de ses collègues, et se voit proposer un poste de téléopérateur. La reconversion n'est pas aisée : après un travail manuel, il s'agit désormais de recevoir une dizaine d'appels par heure, de répondre aux questions des abonnés de la manière la plus neutre et standardisée possible - d'ailleurs, il doit abandonner son prénom pour un pseudonyme, il sera... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 22 août 2012

~ Cette main qui a pris la mienne, Maggie O'Farrell

Deux destins de femmes en alternance, dont on ne percevra le lien qu'aux trois quarts du livre, et ceci progressivement sur les cent dernières pages : - une maman du XXIe siècle, Elina, qui se remet difficilement d'un accouchement traumatisant lors duquel elle a failli perdre la vie. Une menace semble planer au-dessus de cette mère et de son compagnon, lequel va de plus en plus mal à mesure que le bébé grandit. On craint un drame... - l'histoire plus légère - au premier abord - de Lexie, avant-gardiste et amoureuse,... [Lire la suite]
lundi 20 août 2012

~ Moi, Pascal F : Congelé, tsunamié, élevé par les loups, presque chauve... - Pascal Fioretto

Après s'être amusé à plagier quelques romanciers de best-sellers avec beaucoup d'humour et de talent*, Pascal Fioretto se gausse ici de ceux qui font leurs choux gras de l'actualité tragique, des souffrances humaines. A savoir : la presse à scandales, la télé-réalité mais surtout les écrivains qui récupèrent les faits divers sordides, ainsi que ceux qui s'apitoient longuement sur leur propre sort dans des autofictions. Soulignant à la fois l'exhibitionnisme de certains auteurs - que l'on reconnaît aisément si on les a lus - et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 7 août 2012

~ Belle Famille, Arthur Dreyfus

Famille Macand : BCBG et aisés, catholiques pratiquants, parents cardiologues, trois fils de 5 à 9 ans, un oncle fantaisiste. Le père - vaguement alcoolique - vit dans l'ombre et aux pieds de la mère autoritaire et glaciale. Madec, sept ans, est au cœur de l'intrigue. C'est un petit garçon lunaire, introverti et imaginatif, au mieux délaissé, au pire harcelé par ses frères. La famille part en vacances sur la côte toscane, où des amis doivent les rejoindre. Concours de circonstances malheureuses et tout bascule... Quel roman... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 6 août 2012

~ Terre des mensonges, Anne B. Ragde

  ABANDON, ET A CONTRE-COURANT ! Un employé des pompes funèbres attentif aux proches des défunts. Un décorateur homosexuel qui dorlote ses petites figurines Swarovski. Un agriculteur qui compare les avantages et inconvénients des élevages de porcs et de vaches… Tout cela de manière interminable. Un petit tour sur Babelio et un autre vers la 4e de couverture m'ont appris - que certains lecteurs n'ont jamais vu le livre décoller - des éléments qu'on découvre plus tard - voire directement la fin sur certaines critiques... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 4 août 2012

~ D'excellents voisins, Saskia Noort

- - - EVITEZ LA 4e DE COUV !! Sex'n drugs'n rock'n roll... Eva et Peter sont ensemble depuis quinze ans. Après moult essais infructueux de procréation, et le décès d'un foetus conçu grâce au sperme d'un anonyme, le couple bat de l'aile. Eva désire un bébé, quel que soit le tribut à payer pour leur union, tandis que Peter est toujours très amoureux, très dépendant, mais profondément blessé d'être stérile. L'amité avec "d'excellents voisins", zen et particulièrements ouverts, va peut-être changer la donne... *** ... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 2 août 2012

~ La cinquième femme, Henning Mankell

Milieu des années 1990. Un ethnologue amateur, un fleuriste, cinq femmes assassinées en Algérie, des meurtres mis en scène de manière atroce. Reste à relier tout cela. Wallander & Cie s'en occupent. Deuxième tentative de ma part avec cet auteur, la première (Les morts de la Saint-Jean)  ne m'avait pas donné envie de poursuivre. Alors, plus heureuse, cette fois ? Bof, pas vraiment. Pourquoi ? - décor : principalement la Suède, intérêt social (les milices 'sauvages') - personnages : trop nombreux, il en surgit de nouveaux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,