jeudi 7 mars 2013

~ Fahrenheit 451, Ray Bradbury

Lu par Mr : En préface, le traducteur rappelle que 'Fahrenheit' a été publié en 1953 (en feuilleton). Aux Etats-Unis, cette année se situe en pleine psychose anticommuniste, notamment encouragée par le sénateur paranoïaque Joseph McCarthy (1908-1957). Le traducteur fait aussi un parallèle entre ce texte et le célèbre roman d'anticipation de George Orwell, '1984'. De fait, dans ce roman, Bradbury pousse à l'extrême quelques travers de la société américaine dans laquelle il vit, manière pour lui d'en dénoncer des excès. Montag, le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 7 mars 2013

~ De flammes et d'argile, Mark Spragg

Huit années ont passé depuis l'arrivée de Griff et Jean chez le vieil Einar (cf. Une vie inachevée (nos avis ici et là). Désormais étudiante, Griff est partagée : rester en ville à l'université, ou retrouver les grands espaces avec les chevaux, son atelier de sculpture, son grand-père en fin de vie, et son petit ami indien Paul. De nouveaux personnages apparaissent dans l'intrigue* : McBain, Paul et sa soeur aînée Rita, mère célibataire de Kenneth (dix ans). Et puis un jeune narcotrafiquant retrouvé assassiné d'une balle dans la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 5 mars 2013

~ Ce que je peux te dire d'elles, Anne Icart

Le téléphone réveille Blanche un matin : un petit-fils vient de naître. Elle ignorait que sa fille était enceinte, elles évitent de se parler depuis plusieurs années... Le trajet en train vers le bébé est l'occasion pour Blanche d'égrener ses souvenirs sur cinq générations. Elle a été élevée exclusivement par des femmes, dans une ambiance fusionnelle : grand-mère, mère, deux tantes/cousines. Les hommes de la famille sont morts, partis, ou n'ont pas su qu'ils étaient pères. Ils n'en sont pas moins présents - certains même... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 27 février 2013

~ Une petite fortune, Rosie Dastgir

Harris, Pakistanais émigré au Royaume-Uni, est arrivé avec un diplôme d'ingénieur en poche. Il tient une petite épicerie avec quelques cousins. Harris est divorcé d'une femme d'origine britannique, leur fille de vingt ans suit des études de médecine à Londres. Comme beaucoup d'exilés, il est tiraillé : - entre sa propre vie d'homme et sa famille élargie (celle près de lui dans le nord de l'Angleterre et celle restée au Pakistan)- entre sa culture musulmane et les moeurs occidentales - notamment le mode de vie de sa fille,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 21 février 2013

~ Sans sang, Alessandro Baricco

   La fin d'une guerre n'est pas synonyme de paix : elle ne signe pas la fin des hostilités entre les parties adverses. Au contraire, l'heure est plutôt aux règlements de comptes. Les anciens dominants peuvent subir en représailles une justice expéditive de la part des "vainqueurs". Ce magnifique roman évoque les lendemains d'une guerre au sein d'une population. Son propos est universel : les comportements ne varient guère selon les lieux, les époques, les motifs qui ont déclenché un conflit. Les... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 17 février 2013

~ Nos pleines lunes, Sophie Krebs

D'un côté, un handicapé mental, Lucas. Son univers : les mots et l'écriture, la confection de guirlandes, les spirales, les escargots, la bave, la colle, le sperme. Mais aussi, forcément, les autres pensionnaires de l'institut : une nymphomane, un homme prostré dans le couloir, un qui plante des fourchettes dans les mains des autres, un coprophage... Et puis une certaine Lolita, absente, qui a de jolis noeuds dans les cheveux, et qu'il aime - personnage imaginaire ?  D'un autre côté, une femme, photographe. Qui sont-ils, quel... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 15 février 2013

~ Indian Blues, Sherman Alexie

Totalement enthousiaste après la lecture de Le premier qui pleure a perdu, roman jeunesse de Sherman Alexie, j'étais impatiente de connaître ses textes pour adultes. Bon, cela m'étonnerait que je renouvelle l'expérience de sitôt. Les conditions de vie dans les réserves indiennes contemporaines (pauvreté, alcoolisme, ségrégation... dégâts de la colonisation, en clair), cela m'intéresse beaucoup. Les personnages hauts en couleur, déjantés, losers, j'adopte avec plaisir aussi, surtout s'ils ont une touche "Steinbeck" - cf. Rue de... [Lire la suite]
dimanche 10 février 2013

~ L'impossible Pardon, Randy Susan Meyers

   Il est en effet des pardons difficiles, voire impossibles à accorder. Lorsqu'un drame a lourdement perturbé le cours d'une vie dès l'enfance, lorsqu'un homme en est reponsable. Lorsque deux petites filles ont tout perdu, en l'occurrence : une mère, un père, un foyer stable... Mais ces deux soeurs, Lulu et Merry, restent là l'une pour l'autre, elles s'aident mutuellement à tenir debout dans toutes les épreuves traversées.    Lulu l'aînée, pragmatique, s'installe dans le mensonge et le déni, se blinde et tente de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 4 février 2013

~ Les Belles Endormies, Yasunari Kawabata

Comme l'indique le titre, elles sont belles et endormies. Ce ne sont ni Blanche-Neige, ni La Belle au Bois dormant, ni la jolie Fiona de Shrek, et aucun prince ne vient les réveiller. Il s'agit de très jeunes prostituées (vierges ?), droguées pour un long sommeil de plomb, et destinées à être "consommées" de manière très particulière. Des vieillards viennent s'allonger à leurs côtés, pour les regarder dormir, éventuellement les caresser (chastement ?), les embrasser, s'imprégner de leur odeur - comme bain de jouvence ou parce qu'ils... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 2 février 2013

~ Les averses d'automne, Tuna Kiremitçi

Lu par Mr : Une annonce paraît dans un journal à Genève : une vieille dame juive recherche de la compagnie pour se distraire et parler turc. Une étudiante se présente chez l'auteur de cette annonce, Madame Rosella, qui s'était réfugiée à Istanbul pour échapper au nazisme. Ce livre est le récit des échanges entre ces deux femmes, et essentiellement des souvenirs de Madame Rosella, sur la guerre, le nazisme, l'amour, la fidélité. La construction et/ou les thèmes de ce livre m'ont plus ou moins fait penser à l'excellent La... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,