dimanche 18 mars 2012

~ La cliente, Pierre Assouline

Le narrateur, biographe, s'intéresse à la vie d'un romancier ayant vécu pendant la seconde guerre mondiale. Pour ses recherches, il consulte minutieusement les archives de l'Occupation, et y apprend, à sa grande surprise, que des membres juifs de sa propre belle-famille ont été dénoncés. Certains des acteurs de ce drame étant toujours en vie, il cherche à en savoir plus auprès d'eux... Encore un excellent ouvrage qui ouvre les yeux sur une période de notre Histoire souvent abordée ou interprétée de manière manichéenne, ne... [Lire la suite]

vendredi 16 mars 2012

~ Tout autour des Halles quand finissait la nuit, Gérard Landrot

Lu par Mr : Mimine, née en 1917, raconte sa vie, en particulier pendant l'occupation allemande, puis à la Libération et durant les premiers mois qui l'ont suivie. Le récit est intéressant et l'ambiance de l'époque m'a semblé très bien restituée, sans doute grâce à un travail de documentation important sur la vie quotidienne des Parisiens. Les comportements et la psychologie de Mimine sont finement exposés, sans caricature, l'auteur laissant au lecteur le soin de juger ses actes, et donc de s'interroger sur ce que lui-même... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 16 mars 2012

~ Le Lit défait, Françoise Sagan

Françoise Sagan était/est un génie ! Béatrice, actrice vedette, et Edouard, dramaturge en pleine ascension, sont amants. Le jeune homme est très amoureux, quant à elle... ? Ils ont déjà eu une brève liaison cinq années plus tôt, dont Edouard ne s'est jamais remis. Béatrice est capricieuse, fantasque, volage, cruellement bête et bêtement cruelle. Elle collectionne les aventures, qu'elle soit ou non en couple, et soumet son entourage à rude épreuve en soufflant le chaud et le froid. *  *  * Quel... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 11 mars 2012

~ Chucho, Grégoire Polet

Trois enfants des rues dans les bas-fonds de Barcelone, hébergés de-ci de-là chez d'anciennes prostituées ou des proxénètes. Ils ont de onze à treize ans, vont à l'école, oui, mais ils doivent "rapporter" aussi (menus larcins, vol dangereux de ferraille)... Chucho est l'un de ceux-la, peut-être un peu plus tendre que les autres ? Il "rabat" aussi pour des prostituées, il les met en contact avec des clients fortunés. Tout le monde y gagne : davantage d'argent pour la jeune femme, des petits cadeaux pour le gamin... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 7 mars 2012

~ Tout autour des Halles quand finissait la nuit, Gérard Landrot

  Quand son père meurt en 1929, Hermine, dite Mimine, a 12 ans. Aînée d'une fratrie de cinq, elle quitte l'école pour aider son oncle à travailler sur les marchés parisiens. Elle doit aux fréquentations de l'ignoble tonton de se retrouver prostituée, puis, par un concours de circonstances plus heureux, de devenir concierge dans un immeuble parisien, dans le quartier des Halles. De marchés douteux pour se nourrir en trafics juteux pour s'enrichir, cette jeune fille de province va être capable du meilleur (protéger... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 2 mars 2012

~ Charlotte Isabel Hansen, Tore Renberg

Dans la plupart des cas, le statut et la fonction de papa s'acquièrent progressivement, en douceur. On en discute à deux, le géniteur a grosso modo neuf mois pour s'y préparer, il a généralement un peu roulé sa bosse, vécu pour lui.   Pour Jarle, étudiant de 25 ans en "onomastique proustienne" - utopiste, glandeur et fêtard - les choses ne se passent pas du tout comme cela. Il reçoit du commissariat un aimable courrier lui enjoignant de se soumettre à un test ADN, lequel se révèle... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 26 février 2012

~ Héloïse est chauve, Emilie de Turckheim

L'histoire d'une petite fille de cinq mois (oui) qui tombe "amoureuse" à vie de son pédiatre en lui suçant le pouce... heum. Abaissons les boucliers des bonnes moeurs, réfrénons les amalgames douteux et poursuivons la lecture... n'empêche que... Ce roman ne m'a guère convaincue, j'ai longtemps bataillé pour me repérer parmi les personnages (toutes ces femmes de quatre générations pour un seul homme ou presque), me suis demandé qui était cette Héloïse chauve, me suis littéralement endormie dessus, puis ai finalement eu recours à la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 24 février 2012

~ Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, Ruta Sepetys

En matière de trains de déportation, je "connaissais" ceux qui partaient vers les camps de la mort nazis. J'avoue n'avoir jamais rien vu/lu à ce jour sur ceux des purges staliniennes, qui circulaient à peu près à la même époque (ici, en 1941, soit un an après l'annexion de la Lituanie à l'URSS). Par le biais du témoignage fictif d'une jeune fille de quinze ans, nous suivons le transport dans des conditions atroces de Lituaniens "opposants" au nouveau régime soviétique (c'est à dire simplement bourgeois ou intellectuels dans la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 21 février 2012

~ Il faut qu'on parle de Kevin, Lionel Shriver

Parmi les craintes des parents angoissés/pessimistes, il y a celle d'avoir engendré un monstre, un tueur... Près de deux ans après le carnage commis par son fils de seize ans, Eva, sa mère, éprouve le besoin de s'épancher auprès du père de son enfant - dont elle est désormais séparée - sur le passé, sa vie de couple et de mère, via de longues lettres qui restent sans réponse. J'ai beaucoup aimé le ton de ce récit, d'autant plus que je craignais du sensationnalisme aussi sanguinolant que larmoyant, style... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 20 février 2012

~ Enterrez-moi sous le carrelage, Pavel Sanaïev

Lu par Mr : Sacha a neuf ans. Il est élévé par ses grands-parents maternels qui affirment l'avoir soustrait à l'influence néfaste de sa mère. Sa grand-mère prétend soigner Sacha de nombreuses pathologies qu'elle lui imagine, tout en le traitant comme le digne fils d'une mère indigne, c'est à dire comme un moins que rien... Le ton du livre m'a d'abord amusé, de même que l'originalité des personnages principaux. Je me suis cependant rapidement ennuyé et n'ai poursuivi la lecture de ce livre que dans l'attente d'un dénouement... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,