vendredi 23 septembre 2011

~ Vin de bohème, Joanne Harris

Lu par Mr : Ce roman relate des pans de la vie de Jay Mackintosh, dans la seconde moitié des années 1970 alors qu'il est adolescent, et à la fin des années 1990, lorsqu'il est devenu écrivain. En revenant sur son passé, Jay espère en éclaircir certaines énigmes et retrouver l'inspiration qui lui fait défaut depuis son dernier - et unique - grand succès littéraire. Quelques bouteilles d'un vin spécial vont l'y aider. Le style du récit est agréable et l'alternance entre les époques de la vie de Jay rendent la lecture plaisante. Je... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 22 septembre 2011

~ Et rester vivant, Jean-Philippe Blondel

Après un deuil, une séparation, il arrive qu'on éprouve le besoin de changer radicalement de vie, de cadre. C'est l'option choisie par le narrateur/l'auteur de ce récit autobiographique pour se maintenir debout après un triple deuil. Avec l'argent hérité de ses parents, il s'envole pour les Etats-Unis accompagné d'un copain et d'une (ex) petite-amie. Mais le dépaysement n'efface ni les souvenirs ni les regrets qui taraudent celui qui vient de tout perdre. J'apprécie beaucoup l'œuvre de J-P Blondel (ou devrais-je parler au passé... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 17 septembre 2011

~ Nagasaki, Eric Faye

Shimura-san a cinquante-six ans, il est météorologue et célibataire. Boulot, solitude, dodo. Mais... curieux, ça : lorsqu'il rentre chez lui le soir, certains objets lui semblent avoir été déplacés, des aliments ont disparu. Intrigué, minutieux, l'homme mesure le niveau des bouteilles, mémorise soigneusement la place de chaque chose... Si on a lu Le Horla, de Maupassant, on ne peut qu'y penser, non ? Alors qu'en est-il ici ? Paranoïa d'un quinqua sombrant dans la folie ? Perte de mémoire ? Visites réelles d'un intrus ? Ah, si... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
mardi 13 septembre 2011

~ Eux sur la photo, Hélène Gestern

Hélène a trois ans lorsque sa mère décède. Elle sera élevée par un père ombrageux, tantôt renfermé, tantôt colérique, et une belle-mère affectueuse. Le couple n'évoquera jamais la défunte devant l'enfant, le sujet restera tabou. Trente-cinq années plus tard, Hélène lance un appel à témoin dans la presse pour reconstituer le passé de cette mère dont elle ignore tout, comprendre les raisons du silence autour de la famille maternelle. Un homme lui répond... Cet ouvrage avait tout pour me plaire : des échanges épistolaires, des... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 12 septembre 2011

~ Aliocha, Henri Troyat

Lu par Mr : De Henri Troyat, j'avais adoré l'émouvant La neige en deuil, qui, par certains aspects, m'a rappelé Des souris et des hommes, LE chef-d'oeuvre de John Steinbeck ! Aliocha raconte la difficile intégration d'Alexis, adolescent fils d'immigrés russes ayant fui la révolution bolchevique au début des années 1920. Le jeune homme veut devenir français mais beaucoup de choses semblent s'y opposer : ses parents qui rêvent d'un retour au pays natal, l'accent de sa mère et les plats qu'elle prépare pour les invités, son nom... Les... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 septembre 2011

~ Les hommes ont soif, Arthur Koestler

Lu par Mr : Arthur Koestler (1905-1983), romancier et essayiste anglais d'origine hongroise, est surtout connu pour son roman Le zéro et l'infini  qui a pour cadre les purges staliniennes. Les hommes ont soif  est une fiction qui met en scène l'assujettissement progressif de démocraties d'Europe de l'Ouest à la puissance impériale dirigeant le bloc de l'Est, à la fin des années 1950. Koestler, ancien marxiste qui a ensuite renié cette idéologie, réfléchit à des thèmes récurrents dans son oeuvre : dans quelle mesure la fin... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 10 septembre 2011

~ Eléctrico W, Hervé Le Tellier

Septembre 1985, Lisbonne. Le journaliste parisien Vincent et le photographe portugais Antonio collaborent pour couvrir le procès d'un tueur en série. Les deux hommes échangent, se confient - brodent au besoin - sur leurs amours, leurs pires souvenirs de guerre en tant que reporters. Entre roman, carnet de voyage, recueil d'anecdotes, cet ouvrage captive d'emblée et reste plaisant à suivre jusqu'à la fin, et pourtant... Il y est peu question du serial killer - dommage, c'est l'élément qui m'a fait choisir ce livre... En... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 5 septembre 2011

~ J'apprends l'hébreu, Denis Lachaud

Frédéric Queloz a dix-sept ans. Son père travaille dans une banque, ses mutations à l'étranger obligent la famille à déménager fréquemment. Après Paris, Oslo, Berlin, les Queloz s'installent à Tel Aviv. Le jeune homme apprend une nouvelle langue, l'hébreu. Il s'interroge sur ce pays si particulier qui le renvoie à ses propres problèmes d'identité, de comportement, de communication. Il se cherche, s'égare, rejette sa famille en général et hait son petit frère de dix ans en particulier... Pas facile à suivre, ce livre.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 3 septembre 2011

~ Aurora, Kentucky - Carolyn D. Wall

Kentucky, premières décennies du XXe siècle. Une famille d'épiciers, quatre générations : Ida qui a sombré dans la folie après son accouchement, Olivia la narratrice, sa fille Pauline, le petit-fils William. Peu d'hommes dans cet univers. Les relations mère-fille sont conflictuelles, houleuses, haineuses même. Privées de tendresse et de communication avec leur maman, Olivia puis Pauline se consolent dans des bras masculins à l'adolescence... Elles se retrouvent enceintes tôt, trop jeunes pour savoir élever un bébé, pour... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 28 août 2011

~ L'Héritage d'Esther, Sándor Márai

Lu par Mr : Vingt ans après l'avoir perdu de vue, une femme vieillissante reçoit la visite du seul homme qu'elle a aimé ; il a une requête à lui formuler. Avec des mots particulièrement bien choisis, l'auteur nous fait découvrir peu à peu la complexité des deux protagonistes, et leurs rapports passés et présents. Le talent narratif de Márai est impressionnant, mais il m'a semblé déployer beaucoup de moyens pour raconter une histoire qui demeure finalement très banale. Mon avis sur ce récit est donc vraiment... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,