samedi 2 juillet 2011

~ Les hommes en général me plaisent beaucoup, Véronique Ovaldé

A vingt-trois ans, Lili devrait avoir la vie devant elle. Mais la jeune femme traîne un passé très lourd qui l'empêche d'avancer. D'autant plus que Yoïm, fantôme de ses années noires d'adolescente, vient se rappeler à elle au mépris de sa vie conjugale. Deux hommes et une femme, chabada-bada... Guère de romantisme ici, hormis la douceur et la bienveillance de Samuel. Une femme écartelée entre une tendresse paisible, quasi-fraternelle/filiale pour son compagnon, et une passion physique, brutale pour celui qui a causé sa... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 18 juin 2011

~ La mer Noire, Kéthévane Davrichewy

Tamouna est une vieille femme malade. Le jour de ses 90 ans, en attendant ses visites, elle se souvient. De son enfance en Géorgie, de leur exil politique en France dans les années 1920, de son amour pour Tamaz lorsqu'elle avait quinze ans, de sa vie de jeune femme pendant la seconde Guerre Mondiale et de sa grande amie Nora… Annexion de la Géorgie à l'Union soviétique, difficultés de s'exiler et de faire partie d'une minorité dans un pays, esprit de "clan", nostalgie, deuil, amitié. Autant de thèmes passionnants qui m'ont... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
lundi 13 juin 2011

~ Les fourmis, Bernard Werber

Relu par Mr : Un scientifique spécialisé dans l'étude des fourmis a légué à son neveu une maison dont la cave recèle des secrets qu'il lui interdit d'aller découvrir. Par ailleurs, dans une fourmilière, quelques fourmis font des découvertes inquiétantes pour la survie de leur colonie. Ces deux histoires vont se rejoindre, elles alternent dans le récit, entrecoupées de considérations scientifiques brèves et simples. J'ai découvert la trilogie des Fourmis lors de la sortie des ouvrages, et j'avais alors beaucoup apprécié, malgré la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 12 juin 2011

~ Mississippi, Hillary Jordan

EVITER LA 4EME DE COUV !!! Mississippi, fin des années 1940. Malgré les réticences de sa femme Laura, Henry McAllan a abandonné son travail d'ingénieur pour reprendre une exploitation agricole. Dans une minuscule baraque inconfortable, le couple et ses deux filles héberge désormais le "Pappy", odieux bonhomme qui épie et tyrannise son entourage, sa bru Laura en particulier. Une famille noire de métayers, les Jackson, travaille pour les McAllan. Affranchis en principe depuis plusieurs décennies, les Noirs n'en... [Lire la suite]
samedi 4 juin 2011

~ Cet été-là, Véronique Olmi

Comme tous les ans, Denis et Delphine invitent deux couples d'amis dans leur résidence de Coutainville pour le week-end du 14 juillet. Ils seront rejoints par quatre adolescents. "Ainsi, pensait Delphine, ils seraient dix dans la maison, et c'était bien. Il fallait du monde, le plus de monde possible entre elle et Denis." (p. 11). Le ton est donné. Petites vacheries, agacement mutuel ou indifférence feinte entre les deux époux qui ne s'aiment plus. Et parallèlement, camaraderie, échanges de propos futiles, gaffes... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 3 juin 2011

~ Quatre jours en mars, Jens Christian Grøndahl

  -  ABANDON  - A l'approche de la cinquantaine, Ingrid a un fils adolescent, est divorcée depuis huit ans, et a un amant marié beaucoup plus âgé qu'elle. Nous l'accompagnons quatre jours. En ce jeudi, elle apprend que son fils est arrêté pour avoir passé un jeune garçon à tabac. En route pour le rejoindre afin de "comprendre" comment il a pu en arriver là, Ingrid gamberge, se souvient. De sa vie conjugale, de son amant et de leur liaison, du couple parental... Ouh, que ce roman est long, lent, ennuyeux,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 05:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 27 mai 2011

~ De l'eau pour les éléphants, Sara Gruen

Lu par Mr : Un vieillard raconte le début de sa vie d'adulte dans un cirque itinérant au début des années 1930. Le récit fait alterner présent et passé, créant ainsi un contraste qui renforce l'impression de tragédie que ressent le lecteur en assistant à la décrépitude progressive du narrateur. Cependant, même si le thème de la vieillesse est très présent, la majeure partie du roman est consacrée à la vie au cirque, côté coulisses. L'ambiance qui pouvait y régner est très bien restituée (clivage entre ouvriers et artistes,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 05:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 26 mai 2011

~ Un simple viol, Marie-Sabine Roger

A dix-sept ans, Maud a la rage, la haine, envie de mordre, de tuer même. La jeune fille a changé après avoir été brutalisée par un homme, elle avait douze ans. Aimer autrui ? plus question. Respecter, éventuellement, mais pas plus. Cutter, alcool, neuroleptiques l'aident à tenir tant bien que mal. Le titre de ce roman rappelle des phrases malheureuses entendues ces jours-ci (cf. ici). Une agression sexuelle n'est jamais anodine, quelle qu'elle soit : "D'ailleurs, elle s'en est plutôt bien tirée, après tout... Elle aurait pu... [Lire la suite]
Posté par Canel à 05:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 mai 2011

~ La maison du sommeil, Jonathan Coe

En 1984, Ashdown est une petite résidence pour étudiants où se côtoient l'adorable Sarah, le très c*n Gregory et l'amoureux transi, Robert. Idylles, ruptures, amitiés, passions inassouvies, puis fin des études signant le départ de chacun vers de nouveaux horizons. Douze années plus tard, cette maison en bord de mer est devenue une clinique spécialisée dans les problèmes du sommeil. A sa tête, le Dr Dudden, psychiatre, se propose d'observer et de soigner des personnes atteintes de ce genre de troubles. Bien sûr, des événements... [Lire la suite]
Posté par Canel à 05:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 19 mai 2011

~ De l'eau pour les éléphants, Sara Gruen

Etats-Unis, début des années 1930, Jacob a vingt-trois ans. Il suit des études pour devenir vétérinaire, comme son père. Lorsque ses deux parents décèdent brutalement, il apprend qu'ils étaient ruinés et endettés, il ne lui reste rien. Le jeune homme saute clandestinement dans le premier train venu, et se retrouve dans un cirque ambulant. Il va être promu vétérinaire de la ménagerie... Un directeur truand qui rêve de rivaliser avec le grand Barnum, un microcosme très cloisonné (artistes/ouvriers) et sans pitié... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:40 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,