lundi 20 février 2017

~ Et toujours elle m'écrivait, Jean-Marc Savoye

Albin Michel, 1e mars 2017 ♥♥♠♠♠ « J'étais à deux doigts de la dépression. J'ai choisi l'analyse. » Je dirais bien qu'en France, cette option reste un luxe de citadin intello friqué, les gens du peuple se contentant de soigner leurs déprimes à coup de médocs remboursés par la Sécu. Mais je ne vais pas commencer par du négatif frontal, même si j'ai eu du mal à aller au bout de cette lecture interminable, et que je rechignais à m'y remettre (huit jours pour 260 p.)... Non, ce n'est pas de la résistance, de la gêne face au miroir de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 24 janvier 2017

~ Messages de mères inconnues, Xinran

Message from an Unknown Chinese Mother, 2010traduit de l'anglais par Françoise NagelEditions Philippe Picquier, 2011 - Picquier Poche, 2013, 370 p.♥♥♥♥♥ « Pourquoi ma mère n'a-t-elle pas voulu de moi ? » se demandent les enfants abandonnés.Journaliste radio en Chine de 1989 à 1995, Xinran a écrit ce livre pour les filles chinoises qui ont été adoptées en Occident et pour leurs familles adoptives. Elles doivent savoir ce qu'ont subi les mères, dans quelles circonstances elles ont dû se séparer de leurs bébés. Ce texte rend également... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
dimanche 8 janvier 2017

~ Un Fauve, Enguerrand Guépy

Editions du Rocher, 13 octobre 2016, 192 p. ♥♥♠♠♠ Patrick Dewaere est né en 1947 dans une famille de saltimbanques. A trois ans, il montait déjà sur les planches, jouant au côté de sa mère Mado Maurin dans 'Primerose' (pièce de Robert de Flers). Il ne s'est jamais senti à sa place dans le milieu du showbiz - ni dans la vie, d'ailleurs. Dans cette biographie romancée, Enguerrand Guépy prend le parti de raconter les dernières heures de l'artiste. le reste, on le devine à demi-mot, au fil des pages, on l'apprend en allant voir sur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 3 janvier 2017

~ Briser la glace, Julien Blanc-Gras

Paulsen, 14 septembre 2016, 190 p. - ♥ Banquise, igloos, kayaks, chiens de traîneaux, pêche au harpon, tenue complète en peau de phoque... Pour ces images du Groenland d'un autre temps, revoyez Nanouk l'esquimau (film de Robert Flaherty, 1922). Pour celles du XXIe siècle, accompagnez Julien Blanc-Gras à bord de l'Atka, faites escale avec lui à Aasiaat, Godha, Saqqaq, découvrez les populations locales, leur quotidien d'occidentaux dans des petites maisons ou des barres d'immeubles, leurs burgers au boeuf musqué, leurs écrans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 12 novembre 2016

~ Une si jolie petite fille, Gitta Sereny

Cries Unheard - The Story of Mary Bell, 1998traduit de l'anglais par Géraldine BarbePlein Jour, 2014 - Points, 7 janvier 2016, 497 p. ♥♥♥♥♥ En décembre 1968, Mary Bell, onze ans, a été condamnée pour 'homicide involontaire avec responsabilité atténuée', après avoir tué deux petits garçons de trois et quatre ans. Malgré son jeune âge, elle a été jugée comme une adulte. Quid de la responsabilité pénale des enfants ? De leur notion du bien et du mal ? De ce qu'ils ont eux-mêmes subi pour en arriver là ? Un tueur est-il forcément un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 4 juillet 2016

~ Comme un enfant perdu, Renaud Séchan

XO, 25 mai 2016, 306 p. ♥♥♥♠♠ Renaud s'étonne d'avoir embrassé un flic entre Nation et République. ♪♫ Moi je m'étonne d'avoir voulu en savoir plus sur lui au point : - de regarder une émission de Drucker (en replay, c'est moins grave ?) - de lire son autobiographie (elle m'a été proposée en service presse, alors bon...) Je ne suis pas fan de Renaud - ni de personne -, ni friande de biographies de people. Les commérages sur les célébrités, j'aime bien, mais pas au-delà de quelques pages moqueuses dans Voici. Je fuis les articles... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

vendredi 24 juin 2016

~ Wild, Sheryl Strayed

Wild, 2012traduit de l'américain par Anne GuittonFlammarion, 2013, 500 p. lu par Mr ♥♥♥♥♥ Le décès de la mère de Cheryl plonge cette jeune étudiante dans une profonde dépression. Elle a l’impression d’avoir raté sa vie ou d’être en train de passer à côté. Tromper Paul, son mari auquel elle est pourtant encore attachée, devient pour elle un moyen de chasser le sentiment de vide existentiel qui l’a envahie. Un divorce vient clarifier les choses entre Paul et Cheryl, sans toutefois résoudre les difficultés de la jeune femme. Elle... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 17 mai 2016

~ Et tu n'es pas revenu, Marceline Loridan-Ivens & Judith Perrignon

Editions Grasset & Fasquelle, 4 février 2015, 110 p. ♥♥♥♥♥ « Je suis l'une des 160 qui vivent encore sur les 2 500 qui sont revenus. Nous étions 76 500 juifs de France partis pour Auschwitz-Birkenau. Six millions et demi sont morts dans les camps. »Marceline Rozenberg et son père ont été déportés en 1944, ils se sont croisés quand elle était détenue à Birkenau et lui à Auschwitz. Il a eu le temps de lui donner un papier avec quelques lignes. Elle ne se souvient pas des mots, elle sait qu'il la suppliait de vivre. Il n'est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 3 mai 2016

~ L'art de la marche, Olivier Bleys

Albin Michel, 4 mai 2016, 230 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠  L'auteur, âgé d'une quarantaine d'années, a décidé d'accomplir un tour du monde à pied. Des contraintes matérielles lui imposent de découper ce voyage en plusieurs tronçons espacés de quelques mois. Chacune de ses étapes commence où s'est arrêtée la précédente.Dans un style limpide et très agréable, Olivier Bleys décrit ses marches et explique ce qui le motive. Les questions d'intendance occupent une place importante dans ce récit (où manger, où dormir, quel itinéraire... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 6 mars 2016

~ Journal d'un vampire en pyjama, Mathias Malzieu

Albin Michel, 27 janvier 2016, 230 p. ♥♥♥♥♠ Je ne cours pas après les témoignages- de people- sur la maladie.Oui mais là, le people n'est vraiment pas du genre à avoir le melon, à se donner le beau rôle, à en faire des tonnes dans le pathos. Il s'agit de Mathias Malzieu, auteur-poète-compositeur-interprète. J'apprécie le peu que je connais de son répertoire littéraire et musical (groupe Dionysos), et j'aime bien cet artiste speed, foufou, grand gamin à l'univers riche. Mathias Malzieu, vampire en pyjama (sur skate-board,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]