mardi 20 octobre 2020

~ Vaste comme la nuit, Elena Piacentini

Fleuve Noir, 2019Pocket, 20 août 2020, 368 p. ♥♥♥♥♥ Mathilde a gommé un traumatisme de sa mémoire : une journée d'été, trente années plus tôt, où elle est tombée de vélo, et où sa professeur de musique, véritable 'grande soeur' pour elle, enfant unique, a disparu dans la nature. Mathilde avait neuf ans. Depuis, elle a rejoint la police, au grand dam de son père architecte. Elle est devenue très proche de Lazaret, son chef de groupe. Celui-ci semble avoir découvert pas mal de choses sur cette zone d'ombre. Mais la vérité implique... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 3 octobre 2020

~ Le Jøurnal de ma disparitiøn, Camilla Grebe

Husdjuret, 2017traduit du suédois par Anna PostelCalmann-Lévy, 2018Le Livre de Poche, 30 janvier 2019, 480 p. ♥♥♥♠♠ Tout fout le camp, dans cette histoire et à Ormberg (patelin paumé lui aussi), à commencer par la mémoire de Hanne, la célèbre profileuse. Son compagnon, l'inspecteur Peter Lindgren, est introuvable ; et du fond de son canapé de chômeur, le père de Jake & Melinda ne se remet pas du décès de sa femme et boit de plus en plus. Ses deux 'petits' doivent donc se débrouiller sans leur mère, et se dépêtrer de leurs... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 16 septembre 2020

~ Les refuges, Jérôme Loubry

Éditions de l'Epée, 2019Le Livre de Poche, 2 septembre 2020, 432 p. ♥♥♥♥♠ La possibilité d'une île (de résilience). Île était une fois, dix petits enfants après la guerre. Petit enfant deviendra grand, pourvu que Dieu lui prête vie. Dans l'île aux enfants, c'est tous les jours le printemps ? ♪♫ Leur printemps, ce sont les bons bols de chocolat chaud. ☕ Mon intro part dans tous les sens ? L'intrigue aussi, et c'est un régal de se faire balader à ce point, entre 1949 et 1986, une île et une ferme, une jeune journaliste et un flic... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 2 septembre 2020

~ Un cri søus la glace, Camilla Grebe

Älskaren från huvudkontoret, 2015traduit du suédois par Anna PostelCalmann-Lévy, 2017Le Livre de Poche, 21 février 2018, 510 p. ♥♥♥♥♠ Emma, t'es trop bonne [gentille] et ta pile va bientôt claquer. ♪♫ On a le coeur de plus en plus serré en apprenant quelle est ta vie, quelle fut ta jeunesse. Sous le signe de l'abandon et de l'amour raté, malsain. Tu mérites mieux, petite jeune femme si douce, si perdue. Et on en veut aux salopards qui bousillent les femmes comme toi et Hanne : les lâches, les profiteurs, les prédateurs. Au-delà d'un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 19 août 2020

~ L'erreur, Susi Fox

Mine, 2018traduit de l'anglais (australien) par Héloïse EsquiéFleuve Noir, 2019Pocket, février 2020, 410 p. ♥♥♥♥♠ Sasha, la jeune maman de cette histoire, a le sentiment d'être dans un « film d'horreur hospitalier ». Encore pire, je dirais : un thriller en périnatalité. L'auteur nous cueille dès les premières lignes : « Je pensais que j'adorerais être mère. Je me trompais. Je n'aime pas ça du tout ; pas même un seul instant. Je sais que je ne suis pas douée pour ça. (...) Tout cela, c'est une grosse erreur. Je ne veux pas continuer.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 19 juillet 2020

~ La Fille aux papillons, Rene Denfeld

The Butterfly Girl, 2019traduit de l'anglais (US) par Pierre BondilPayot & Rivages, Rivages Noir, 27 mai 2020, 290 p. ♥♥♥♥♠ Après Trouver l'enfant, revoilà Naomi, "la femme qui cherche (et trouve) les enfants" disparus. Elle est toujours sur les traces de sa soeur, qu'elle estime avoir lâchement abandonnée dans sa fuite alors qu'elles étaient toutes deux séquestrées, enfants. Naomi a retrouvé la région de leur détention, et sa quête la conduit près d'autres jeunes en difficulté, des (pré)adolescents à la rue, en rupture... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 5 juillet 2020

~ De si bonnes amies, Amy Gentry

Last Woman Standing, 2019traduit de l'anglais (US) par Fabienne VidalletRobert Laffont, 18 avril 2019Pocket, 18 juin 2020, 416 p. ♥♥♥♥♠ « Personne ne veut croire que le monde est comme ça. » Et l'univers du show-biz en particulier. Ces gens ont l'air tellement brillants, bien-pensants et propres sur eux. 'Comme ça', c'est à dire dominé par des hommes (blancs, en général), machos, voire 'indélicats' envers les femmes ou les très jeunes hommes - euphémisme, ce terme 'indélicat', quand on pense à des mecs comme W3instein, P*lansk!,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 30 juin 2020

~ A la tombée du jour, Mary Kubica

When the lights go out, 2018traduit de l'anglais (US) par Laure ManceauHarperCollins Noir, 5 juin 2019HarperCollins Noir Poche, mars 2020, 330 p. ♥♥♠♠♠ La mère de Jessie vient de décéder "des suites d'une longue maladie", selon la formule consacrée. Après l'avoir assistée pendant de longs mois, la jeune fille envisage de s'inscrire à l'université. Au gré des formalités administratives, elle découvre que son numéro de sécurité sociale est celui d'une fillette décédée à trois ans, et que son acte de naissance est introuvable. La... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 28 juin 2020

~ Dans la toile, Vincent Hauuy

Hugo Thriller, mai 2019Le Livre de Poche, 25 mars 2020, 408 p. ♥♥♠♠♠ Non, lecteur, tu n'es pas convié ici à découvrir les joies du camping - audio & visio de l'apéro bruyant des voisins midi & soir, leurs blagues salaces, parties de pétanque et ébats sur matelas pneumatiques. Cette 'toile' peut désigner des peintures, celles peintes par Isabel, mais aussi le piège dans lequel cette jeune femme se débat depuis qu'elle a été victime d'une fusillade (coma, syndrome de stress post-traumatique, amnésie, somnambulisme, etc.). Le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 23 juin 2020

~ Chez nous, Louise Candlish

Our House, 2018traduit de l'anglais par Caroline NicolasSonatine, 5 mars 2020, 470 p.♥♥♥♥♠ Tout à coup, des inconnus vous piquent vos fleurs (et votre magnolia adoré, et votre cabane de jardin détestée, et votre maison). Ça, c'est l'effet merdique d'expulse. Lorsque Fi(ona) voit un jeune couple s'installer dans la somptueuse demeure londonienne qu'elle occupe avec son mari et leurs deux jeunes fils, elle croit d'abord à une erreur. Eh non, pincez-la, elle ne rêve/cauchemarde pas. Ce n'est pas "Surprise sur prise", et elle ne se... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]