samedi 17 septembre 2016

~ Les Noces macabres, Jean-François Coatmeur

Albin Michel, 25 mai 2016, 224 p. lu par Mr ♥♥♥♠♠ En 1987, à Brest, une fiesta entre amis tourne au viol collectif. Le pot aux roses est découvert plus de vingt ans plus tard. Puisque la vengeance est un plat qui se mange froid, les quatre coupables devraient finir par avoir les foies, puis, si tout se passe comme prévu pour le redresseur de torts, par bouffer des pissenlits par la racine. L'histoire est plutôt banale et l'auteur semble ignorer les règles de prescription de notre code pénal. L'écriture est en revanche agréable, et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 14 septembre 2016

~ Hortense, Jacques Expert

Sonatine, 9 juin 2016, 320 p. ♥♥♥♥♠ Depuis que sa fille Hortense a disparu à trois ans, Sophie n'a jamais cessé de croire qu'elle la retrouverait. Elle l'a vue plusieurs fois, dans la rue, l'a interpellée, les parents de ces mignonnes blondinettes se sont souvent montrés compréhensifs quand elle allait trop loin. Il est arrivé à Sophie de se rendre compte très vite de sa méprise, aussi, mais cette fois, c'est sûr : la jeune femme de vingt-cinq ans qui travaille dans ce restau branché à deux pas de chez elle, c'est Hortense. Mère... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 8 septembre 2016

~ L'Auberge de la Jamaïque, Daphné du Maurier

Jamaica Inn, 1936traduit de l'anglais par Léo LackAlbin Michel, 1941Le Livre de Poche, novembre 1975, 318 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠ La mère de Mary Yellan vient de mourir. Ensemble, elles tenaient une exploitation agricole qui a perdu sa prospérité. La jeune orpheline quitte son village natal et se réfugie chez la soeur de sa mère, rencontrée lors de visites épisodiques. Hélas, c'est dans la sinistre et mystérieuse « Auberge de la Jamaïque » que Mary met les pieds. La tante de Mary n'est plus qu'une pauvre femme terrorisée par son mari,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 24 août 2016

~ Jours parfaits, Raphael Montes

Días perfeitos, 2014traduit du portugais (brésilien) par François Rossoéditions des Deux Terres, février 201510/18, 4 février 2016, 336 p. ♥♥♥♥♥ Il est un peu fêlé, ce Téo. Complètement, même. Etudiant en médecine, ancré dans sa routine « appartement-faculté-laboratoire », il a pour seule amie un cadavre de la salle de dissection. N'allez pas imaginer des cochonneries, la défunte a plus de soixante ans, et il n'est ni gérontophile ni nécrophile. Seulement, il l'aime bien, cette femme.Avec les vivants, il ne sait pas faire, alors... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 20 août 2016

~ N'oublier jamais, Michel Bussi

Presses de la Cité, mai 2014Pocket, 7 mai 2015, 543 p. ♥♥♥♥♠ Jamal Salaoui court le long de la falaise à Yport. Il interrompt son footing lorsqu'il aperçoit une écharpe rouge, il a l'intention de la ramasser, de la rapporter à son hôte. C'est là qu'il aperçoit une jeune femme au bord du précipice. Pour la sauver, il lui tend l'écharpe afin de la ramener vers lui, elle suit docilement, puis donne une secousse, s'élance dans le vide et tombe. Lorsque Jamal arrive en bas, son corps est écrasé sur la plage... et elle porte l'écharpe... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 11 août 2016

~ Le Mambo des deux ours, Joe R. Lansdale

The Two-Bear Mambo, 1995traduit de l'américain par Bernard BlancGallimard, 2000Folio, juin 2015, 373 p. ♥♥♥♥♠ Leonard est amoureux ! L'ami Hap se sent un peu exclu, d'autant que l'homosexualité de son pote le laisse encore mal à l'aise. Non pas qu'il ait des principes à la con, mais on l'a éduqué comme ça : « [...] toute ma vie durant, on m'a répété que les homos étaient des pervers. Aujourd'hui, je sais qu'il y autant de pervers que de mecs normaux chez les homos et les hétéros, mais j'ai toujours un peu de recul quand je pense... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 6 août 2016

~ Plateau, Franck Bouysse

La Manufacture de Livres, 7 janvier 2016, 300 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠ Le Plateau est un lieu sauvage. Ici, les difficultés de la vie des hommes modèlent leurs caractères. Leur rudesse cohabite parfois avec une grande profondeur d'esprit. Quand le destin s'en mêle, la tragédie se met en place... Si ce livre était un cocktail, je le verrais avec un fond de Pierre Magnan (pour le cadre bucolique et les intrigues complexes), une rasade de John Steinbeck (pour ses dialogues concis et percutants), et un zeste de tragédie antique. Avec d'aussi... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 5 août 2016

~ Le chemin s'arrêtera là, Pascal Dessaint

Payot & Rivages, Thrillers, 11 février 2015, 222 p. ♥♥♥♠♠ Nom : on ne sait pas, et c'est pas grave Prénom : Cyril (ou Jérôme ou Wilfried ou Michel ou Gilles... chacun porte une croix) Sexe : de frustrant (attouchements à la va-vite) à sordide (viol, inceste, femmes prédatrices répugnantes et cruelles) Date de naissance : il y a longtemps, même les plus jeunes sont usés Lieu de naissance : une ville côtière au nord de la France Profession : sans (pas encore, ou au chômage) ou boulot pénible Profession des parents : OS Loisirs :... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 31 juillet 2016

~ Fais-le pour maman, François-Xavier Dillard

Pocket, 13 juillet 2016, 315 p. ♥♥♥♠♠ Drame chez les Vergne : la fille aînée de treize ans a été blessée à coups de couteau. Les secours trouvent la maman et le petit frère de sept ans hystériques à ses côtés, dans la cuisine. La mère a beau essayer de faire porter le chapeau à son fils, elle sera condamnée à cinq ans de prison. Le père s'étant fait la malle depuis belle lurette, les deux enfants vont être placés en foyer et dans des familles d'accueil... Le lecteur les retrouve trente ans plus tard. Comment s'en sortent-ils ?... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 24 juillet 2016

~ Rêver, Franck Thilliez

Fleuve Noir, 26 mai 2016, 600 p. ♥♥♥♠♠ Disparitions d'enfants, troubles du sommeil, amnésie, psychiatrie, jeu de piste... Sujets rebattus dans le registre thriller depuis quelques années, mais indéniablement ultra-efficaces s'ils sont bien traités et si l'auteur arrive encore à faire du neuf avec du vieux. Alors, bien traités, ici ? • OUI, pour le côté page-turner grâce ► aux cliffhangers en fin de chapitre► à tous les rebondissements ► à la confusion entre rêve et réalité (l'auteur n'en abuse pas et reste honnête dans sa manière... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]