samedi 3 décembre 2016

~ Battues, Antonin Varenne

Points Policier, 25 août 2016, 309 p. lu par Mr - ♥ Dans la commune de R., tout le monde se connaît, pour le meilleur et pour le pire. Amitié et haine s'y transmettent de génération en génération. Des clans se sont constitués, notamment autour des familles Messenet et Courbier. Ces deux familles ont fait fortune, acheté la plupart des terrains environnants, et fournissent du travail à la population locale. Elles savent aussi s'entendre quand leurs intérêts sont communs... Les 'manouches' du coin font partie des sujets qui... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 25 novembre 2016

~ Moissons sanglantes, Peter Robinson

Abattoir Blues, 2014traduit de l'anglais par Pierre ReignierAlbin Michel, 2 novembre 2016, 450 p. ♥♥♠♠♠ Mystères dans le Yorkshire rural, des mystères épais comme le brouillard local : oink oink, bah, woof woof, moo [les animaux du décor] - plink plonk [la pluie]. « Damned, mon tracteur a disparu pendant que je bronzais aux States ! se plaint un néo-rural. Oui, j'avais laissé la clef accessible, mais bon, c'est pas une raison, twenty Gods ! » Pendant ce temps, un ancien militaire trouve une tache de sang en promenant son chien, et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 18 novembre 2016

~ En douce, Marin Ledun

Ombres Noires, 24 août 2016, 251 p. ♥♥♥♠♠ Elle danse bien, Emilie, et elle est sexy. Elle a envie de ramener un type chez elle, ce soir : Simon, un bûcheron qu'elle a repéré au feu d'artifice du 14 juillet et chauffé en boîte dans la foulée. Il est un peu tiède, il bosse tôt le lendemain, il aimerait bien rentrer dormir. Elle se fait câline. Il cède. Arrivé chez Emilie, le monsieur va avoir une drôle de surprise. Le terme 'partie de jambes en l'air' va prendre un tout autre sens. Encore un thriller ** à base de séquestration... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 2 novembre 2016

~ Ne laissez pas les chiens garder la viande, Mariska Mourik

Laat de honden niet, 2014traduit du néerlandais par Marie HoogheLe Passeur, 13 octobre 2016, 510 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠   (3.5/5) En 2007, au Darfour, des rebelles et des forces gouvernementales soudanaises s’affrontent depuis environ quatre ans. Les civils sont les principales victimes : meurtres, viols, déplacements de populations… Des ONG tentent de limiter les conséquences néfastes du conflit. Sur le terrain, Claire est une humanitaire dont la motivation s’effrite face à une situation que l’action des autorités semble rendre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 1 novembre 2016

~ Jours parfaits, Raphael Montes

Días perfeitos, 2014traduit du portugais (brésilien) par François Rossoéditions des Deux Terres, février 201510/18, 4 février 2016, 336 p. lu par Mr ♥♥♥♥♥ Téo est étudiant en médecine. Peu socialisé, il est pourtant un grand romantique, à sa façon... La fascination de Téo pour Gertrudes, et l'amour qu'il lui porte, sont inquiétants mais restent sans grandes conséquences. Gertrudes est en effet une femme de plus de soixante ans dont Téo et ses camarades de classe étudient la dépouille en cours d'anatomie appliquée ! Les choses se... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 28 octobre 2016

~ Parfaite, Caroline Kepnes

You, 2014traduit de l'anglais (USA) par Camille de PerettiKero, 2015 - Pocket, 10 mars, 510 p. ♥ La première fois que Beck se présente dans la librairie où Joe travaille, c'est le coup de foudre. Elle lui évoque « un modèle réduit de Natalie Portman » dans le film 'Closer'. Un coup de foudre à sens unique, qui tourne vite à l'obsession. Joe espionne la jeune femme, espérant ainsi l'approcher et la prendre dans ses filets, parce que selon lui « on doit posséder ce que l'on aime, c'est aussi simple que ça. » Vu comme ça, rien de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 17 octobre 2016

~ Message sans réponse, Patricia MacDonald

Don't believe a word, 2016traduit de l'américain par Nicole HibertAlbin Michel, 28 septembre 2016, 320 p. ♥♥♥♠♠ Eden avait rendez-vous avec un homme rencontré sur le net, il n'est pas venu. Qu'à cela ne tienne, elle va rentrer chez elle regarder le foot à la TV, seule, en tenue douillette ; elle adore ça. Quand sa mère lui laisse un message sur son téléphone, Eden ne la rappelle pas, la bourrique : le match n'est pas fini. Ça peut attendre, une maman, surtout si elle vous a plantés là, vous et votre père, dix ans plus tôt,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 15 octobre 2016

~ Demain les chats, Bernard Werber

Albin Michel, 28 septembre 2016, 310 p. ♥♥♥♠♠ Après la Chatte de Colette, celle de Bernard Werber. Elle s'appelle Bastet, elle ne connaît du monde humain que ce qu'elle observe et interprète tant bien que mal au contact de sa maîtresse, qu'elle appelle « sa servante ».Un chat du voisinage, qui connaît « la signification du comportement des hommes », l'instruit. Voilà quinze ans que je n'ai pas lu de roman de cet auteur. J'avais aimé la trilogie des Fourmis, et plus encore, Le père de nos pères. J'espérais que Bernard Werber,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 10 octobre 2016

~ Les Jumelles, Claire Douglas

Harper Collins Noir, 19 octobre 2016, 343 p. ♥♥♠♠♠ Lucy est décédée à vingt-huit ans. Dix-huit mois plus tard, la douleur reste d'autant plus vive pour sa soeur jumelle Abi qu'elle se sent responsable de sa mort... Un grand classique chez les personnes en deuil : Abi croit voir Lucy partout, et elle est particulièrement réceptive lorsque des personnes qui ressemblent à sa défunte soeur s'intéressent à elle. Voilà pourquoi elle devient si rapidement amie avec Bea et son frère, les jeunes, riches et jolis 'initiales BB'. Gémellité,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 octobre 2016

~ Chanson douce, Leïla Slimani

Gallimard, 18 août 2016, 227 p. ♥♥♥♥♠ Chanson douce... ou plutôt oraison funèbre. Première page : un carnage. Un bébé mort et une fillette grièvement blessée. Leur assassin s'est acharné sur la petite, et semble être resté sur place. Le développement du roman nous indiquera comment le coupable a pu en arriver là. On rembobine. Myriam est avocate, Paul travaille dans la production musicale. Après la félicité des premiers mois à pouponner, la jeune maman tourne en rond dans un minuscule appartement parisien, déprime, s'aigrit, elle... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]