lundi 14 mai 2012

~ Elliot peut mieux faire ! - Chantal Cahour

C'est décidé, Elliot sera médecin ! Il faut dire que son père a été contraint d'abandonner ce rêve à seize ans pour reprendre le garage paternel... Oui, mais voilà : Elliot n'a que dix ans et il entend bien vivre comme un enfant (vélo, grand air, copains). Ses résultats scolaires sont médiocres et il avoue faire le minimum "pour se maintenir à un niveau acceptable". Qu'à cela ne tienne : si la maman n'est pas capable de gérer les devoirs, le papa va redresser la barre, le coacher, lui mettre la pression… et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 13 avril 2012

~ Babyfaces, Marie Desplechin

Les gens qui ne détestent pas Nejma se comptent sur les doigts d'une main ; son camarade Raja/Freddy est de ceux-là, le vigile du supermarché également, s'occupant d'elle discrètement, sans ostentation. La fillette est malheureuse, sa mère n'a guère le temps d'être avec elle, prise par son travail aux horaires décalés et les trajets qu'il occasionne. Mais Nejma est suffisamment orgueilleuse pour camoufler son mal-être et sa différence sous de la fierté, de l'insolence, de la méchanceté. Lorsqu'un élève est grièvement blessé dans la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 14 mai 2011

~ Silence et Papillons, Emmanuelle Delafraye

Hakim a dix ans, il vient du Maroc. Ses parents ont estimé préférable qu'il vive chez ses grands-parents en France afin d'y suivre ses études. On l'a mis dans un bateau sans lui demander son avis. Alors Hakim reste muet dans sa nouvelle école, il a beau connaître le français, il feint de ne pas comprendre. Et puis un autre nouveau arrive, malheureux lui aussi, incapable de se séparer de sa mère, ne serait-ce que pour quelques heures. Hakim est également sensible au chagrin de Lucie, dont la maman est partie, et à celui... [Lire la suite]
jeudi 22 avril 2010

L'autographe, Susie Morgenstern

Lorsque cette maîtresse de CM1 demande à chaque élève d'apporter en classe son objet le plus précieux, les idées sont variées : un doudou, une clef sans laquelle on serait SDF, du pain "pour bien commencer la journée", une Playstation, des lunettes, etc. Hermine, quant à elle, exhibe fièrement un autographe de Rostropovitch. La surenchère va commencer avec les signatures célèbres. L'enseignante y met le hola en demandant à chaque enfant l'autographe fictif de sa "star de tous les temps". Les réponses sont riches,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 17 avril 2010

Les instits n'aiment pas l'école, Martin Vidberg

Je ne sais pas si cette petite BD s'adresse aux adultes ou aux enfants... je la conseille à tous. Martin Vidberg est enseignant, il fait le point ici avec humour sur les joies et les peines du métier d'instit'. Le texte est simple, donc accessible dès 8-9 ans selon moi, sans être mièvre pour autant. Les dessins sont adorables (bon, tout le monde étant en "patate", on distingue parfois difficilement les adultes des enfants)... et l'écriture de "maître d'école" rend la lecture très plaisante. Jolie découverte,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 20 février 2010

Quand papa avait mon âge... dans les années 80 - G. Bonotaux & H. Lasserre

J'ai feuilleté Quand papa avait mon âge : trop décalé par rapport à Mr qui était en primaire dans les années 70, pas dans les années 60. En revanche celui-ci, dont j'ignorais l'existence, m'a semblé beaucoup plus proche de notre jeunesse. La collection est donc actualisée et c'est une bonne chose ! Lu à six mains (papa-maman-fifille), toujours avec plaisir. Nous avons redécouvert avec le sourire le Télécran, le Spirograph, les Mako moulages, les sous-pulls en nylon qui électrisent les cheveux (et font "joli" sur les... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 15 février 2010

Quand mamie avait mon âge, Gilles Bonotaux et Hélène Lasserre

Toujours le même principe : le quotidien d'une petite fille de huit ans, cette fois dans les années 1940. Ca commence de manière amusante : "Quand mamie avait mon âge, elle n'était pas plus grande que moi, et elle était toujours en noir et blanc." Les leçons de morale, la broderie et la couture enseignées à l'école des filles, les cataplasmes à la moutarde, les dictons populaires, les chansons, les revues "Lisette" et "La semaine de Suzette", les bébés censés naître dans les choux/les roses... Et tous... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 13 février 2010

Quand maman avait mon âge, Gilles Bonotaux et Hélène Lasserre

Dans le même esprit que Quand papy avait mon âge, plongée cette fois au coeur des années 1970. L'album ayant dix ans, la maman décrite enfant est née quelques années avant moi : mes souvenirs des jeudis sans école sont vraiment très flous. Pour le reste, beaucoup de points communs avec cette petite fille : le Benco, les collants qui grattent, le scotch sur la bouche en guise de punition de bavardage (du vécu, depuis je sais bailler la bouche fermée), les polycopiés à l'odeur d'alcool à brûler, le délicieux parfum de la colle... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 6 novembre 2009

Rose, Colas Gutman

Rose parle comme une nouille. Dans sa bouche, les grandes personnes deviennent des lampadaires, les bisous des ventouses et les chats des moustaches à cul. Les médecins disent que Rose est une petite fille très intelligente, très émotive, avec un énorme défaut de langage. Alors elle s'entraîne sur le chemin de sa nouvelle école : " Bonjour, je m'appelle Rose et je suis nouvelle. " Mais face à la classe, ça donne : " Bon levant, je suis neuve, et mon nom d'avant est Rose. " Et tout le monde la regarde comme une bête... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 4 octobre 2009

Mensonges et vérité, Nathalie Kuperman

Clarisse rend copie blanche à sa rédaction : "Pourquoi le livre s'appelle-t-il L'enfant océan ?"*. Elle est en effet bien incapable de répondre puisqu'elle n'a pas lu le livre. Elle rentre dépitée chez elle, sachant qu'elle aura zéro. Sa mère lui demande ce qui ne va pas, la fillette prétexte une dispute avec sa meilleure copine Anna... Mais celle-ci invite Clarisse à passer Noël à la montagne avec elle. La fillette va donc aller de mensonge en mensonge, s'emmêler les pinceaux, découvrir un secret... On retrouve la maman... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,