samedi 2 février 2013

~ Fil d'or et bottes blanches, Irène Cohen-Janca

Le rêve de Marie : devenir majorette. Ah, la fanfare, "le képi, les bottes blanches et surtout la canne". Mais il faut s'équiper, la panoplie n'est pas donnée, et la mère de Marie est au chômage et mal en point. La maison est devenue sinistre, tout fiche le camp. La maman dort beaucoup, se lève tard, ne s'habille plus, boit du café et fume à longueur de journée. C'est la mamie qui aura l'énergie de déployer le système D pour combler les voeux de la fillette. Très bon petit roman pour les 8-9 ans : famille monoparentale, soutien... [Lire la suite]