dimanche 9 décembre 2012

~ Avenue des Géants, Marc Dugain

Né aux Etats-Unis en 1948, Al Kenner est le fils non désiré d'un couple mal assorti. Après le divorce parental, il se voit confier à ses grands-parents à l'adolescence. La grand-mère est castratrice, exigeante, et le grand-père ferme les yeux pour ne pas avoir d'ennuis avec sa redoutable épouse. Ces environnements destructeurs conduisent Al à l'irréparable à quinze ans. Il échoue alors à l'hôpital psychiatrique, où il est suivi par un médecin d'une grande sensibilité, aux paroles sages, apaisantes,... [Lire la suite]

mercredi 18 juillet 2012

~ Meurtres pour rédemption, Karine Giébel

--- CHEF-D'OEUVRE : MAGISTRAL, INOUBLIABLE MAIS EPROUVANT ! Marianne, 20 ans, meurtrière et héroïnomane, est condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de vingt-deux ans. Elle a tué, non par préméditation, mais "en pétant les plombs", et le regrette amèrement. La question "Pourquoi je les ai tués ?" la taraude sans répit... Mais loin de se confondre en excuses et pleurnicheries, elle se forge une carapace de dure à cuire, elle a la rage, refuse de plier face aux menaces, aux... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 7 mars 2011

~ Longues peines, Jean Teulé

A mi-chemin entre témoignage-documentaire sérieux et roman fantaisiste, ce récit dresse un tableau riche et émouvant de l'univers carcéral à travers le quotidien de quelques "matons", et en particulier via le regard neuf d'un jeune gardien récemment recruté. Conditions de travail moralement éprouvantes des surveillants, difficulté pour eux de ne pas s'investir émotionnellement, portraits et comportements féminins et masculins - très différents - des détenus, maltraitance à l'égard des pédophiles, exiguité, promiscuité,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 05:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 18 décembre 2010

~ Frérot Frangin, Thierry Maricourt & Tardi

Frérot a onze ans, Frangin dix-neuf. L'un est en classe de neige, l'autre en prison, en attente de son procès pour vol de voitures. Au gré de leurs échanges épistolaires, le lecteur découvre le contraste de leurs univers respectifs. Nature, neige, ski, camaraderie, rigolade en dortoirs pour Frérot. Grisaille, deux heures de promenade quotidienne dans une cour, cellule de 12 m2, codétenus maussades, télévision abrutissante, ennui pour Frangin. A mi-chemin entre roman et album, cet ouvrage est sensible, tendre, drôle et très abordable... [Lire la suite]