mardi 26 janvier 2010

Les garçons se cachent pour pleurer, Elisabeth Brami

Ce titre m'a interpellée chez Blabla bibli car je suis navrée de constater que "les garçons se cachent pour pleurer" et toujours émue de rencontrer le contraire... "(...) un homme qui pleure, c'est beau. Que ce soit un petit garçon ou une grande personne. Ca prouve qu'il a des sentiments, qu'il n'est pas un crétin sans coeur, un robot-macho qui roule des mécaniques" (p. 17)... Magie vient de mourir, son petit-fils Enzo la pleure, on se moque de lui. Il revient sur son sentiment de culpabilité quand il a rechigné... [Lire la suite]