samedi 24 mars 2012

~ Lambeaux, Charles Juliet

Ce récit court et intense a vu le jour après douze années de gestation parsemées de doutes, de souffrances. L'auteur rend ici un magnifique hommage aux deux femmes auxquelles il doit la vie : sa mère biologique et celle qui l'a adopté. La première lui a légué son hyper-sensibilité, sa fragilité, sa propension à la mélancolie, à l'introspection, mais aussi l'amour des mots. La seconde, plus terre à terre, l'a restructuré, ancré dans la réalité, l'aidant de sa force paisible à surmonter ses démons, contre vents et marées. Voilà, je... [Lire la suite]