le petit monstre

La Poule qui pond
collection "Bestioles"

5 juin 2014, 40 p.

♥♥♥♥

Quand on est petit on n'aime pas aller se coucher. On a déjà dû prendre son bain, se mettre en pyjama, se brosser les dents, ranger quelques jouets pour se frayer un passage jusqu'au lit... Ça va comme ça, les corvées.

Aller se coucher, c'est se poser, se calmer, se taire, dormir au lieu de jouer, et surtout se retrouver tout seul dans l'obscurité de sa chambre. 
Chambre qui devient un antre maudit la nuit, plein d'ombres et de bruits inquiétants, sûrement peuplé de sorcières, de brigands, d'ogres, de fantômes. Bref, de monstres.

Bel album que ce 'Petit monstre du noir' sur ce sujet abondamment traité dans les ouvrages pour tout-petits : la peur du noir, de la nuit, des cauchemars.
Le thème n'a donc rien d'original, mais le graphisme et la mise en page sont particulièrement réussis : soignés, élégants, "simples" pourtant. Du gris et du jaune crayonnés, du poilu/ébouriffé un peu partout, une petite fille dont l'allure rappelle celle du Petit Prince.
La typographie imagée renforce l'harmonie entre dessin et texte. Synergie en action : un + un + un = cinq.

Merci à Yoan et aux éditions La Poule qui pond.