manu et nonoL'Ecole des Loisirs, Moucheron, 6 mars 2019, 40 p.

♥♥♥♥

Avant un 3e confinement, un petit tour à la médiathèque.
Même pas pour faire des stocks. Seulement pour le plaisir de flâner dans les allées et choisir romans jeunesse & BD - ça faisait longtemps...

Préambule de ce petit recueil :
« Coucou, moi c'est Manu, mais t'as pas le droit de m'appeler comme ça. Passe ton bac d'abord. Et encore... pas sûr que ça suffise.
Et elle, c'est TroTro, ma moitié, mon double, ma bourgeoise.
On habite dans le petit Palais, là.
Au bord de la Seine. Rue du Fbg-St-Honoré, adresse jaune au Monopoly. Un truc modeste, quoi.
Les plantes, c'est les 66 millions de procureurs qui les ont mises là, pour la modique somme de 600 000 euros (même pas un centime chacun, ça fait pas un pognon de dingue).
'Blup', font le poisson, le pigeon, le Proc', etc. » *

J'ai un peu changé la présentation de la série 'Manu et Nono', qui compte quatre opus à ce jour.
En réalité, les deux personnages en vedette sont sympathiques.
Il leur arrive des histoires simples, semblables à celles de leurs jeunes lecteurs : ils s'invitent entre copains, mangent des gâteaux... ou pas.
Dans ce mini ouvrage : deux récits très mignons, avec de l'humour, un peu de roublardise et beaucoup d'amitié.
Graphisme adorable en prime.

    * le véritable préambule :
        « Coucou ! Moi, c'est Manu.
        Et lui, c'est mon ami Nono.
        On habite dans la petite maison, là.
        Au bord du lac.
        La plante, c'est moi qui l'ai mise à la fenêtre.
        [ un poisson : ]
        Blup. »

___

agenda2

23 janv. - emprunt mdtk