loin_de_chez_moiJ'aime beaucoup les nouvelles, d'auteurs variés : Maupassant, Céline Robinet, Annie Saumont, Stefan Zweig, Claire Castillon... aussi ai-je été tentée par ce recueil proposé par Bob lors d'un partenariat avec les éditions Les Petits matins.

La présentation du livre m'a charmée, non pas la couverture mais l'intérieur : une page noire d'un côté, grise de l'autre, sépare chaque nouvelle. Je ne m'y suis pas retrouvée par contre avec les numéros de pages écrits en lettres : en bonne obsessionnelle des chiffres, j'aime visualiser rapidement à quelle page je suis arrivée pour calculer la proportion parcourue, la part restante...

Ce recueil regroupe vingt nouvelles qui me paraissent être plutôt des chroniques, des pages de journal intimes. Le style est hachuré, ça ne me dérange pas habituellement, là ça devient vite lassant car il n'y a pas toujours d'intrigue, encore moins de dénouement, plutôt une succession de petites descriptions. La narratrice prend parfois des photos, et en lisant l'ouvrage, on a précisément l'impression de regarder des photos de quelqu'un qu'on ne connaît pas, d'être témoin de fragments de vie qui ne nous regardent pas, voire ne nous intéressent pas... Des histoires de couple sans amour partagé, ou plutôt avec une femme indifférente. Je verrais plutôt comme titre "Loin de moi" tant la narratrice paraît étrangement détachée, simple observatrice muette (et de ce fait froide et antipathique). Cette distance alourdit encore le ton déjà pesant induit par des ambiances souvent sombres.

Malgré toutes ces réserves, j'ai fini ce recueil (je l'ai quand même morcelé et lu en deux semaines), mais je n'ai pas envie de poursuivre ma découverte de l'oeuvre d'Isabelle Sojfer.

Je vous invite à consulter l'avis de Diddy auquel j'adhère totalement.

Extrait : "Restaurant fréquenté par des hommes mal rasés, des femmes grasses à la peau luisante. Je ne mange que l'intérieur de mon poisson pané. Je ne touche ni aux frites grasses, ni au riz, ni même aux trois olives. Il me trouve difficile. Déjeuner à Bragance. Melon au porto, truites grillées." (p. 149)

Loin de chez moi, Isabelle Sojfer, Les Petits matins, février 2010, 221 p.

PS du 20/02 : je vous invite à prendre connaissance ci-dessous des comm' suscités par ce billet...

Merci à Bob pour ce partenariat qui a permis aux blogueurs de lire cet ouvrage en avant-première, merci aux Editions Les Petits matins pour l'envoi !

Bob