un bon point

The Dot, 2003
Milan, 2004, 34 p.
trad. Emmanuelle Pingault

♥♥♥♥♥

Un peu cabocharde Zoé ? Besoin qu'on s'occupe d'elle ? Oui et oui, sans doute, entre autres raisons. Heure de dessin ou pas, sa page restera blanche. Elle a décrété qu'elle ne savait pas faire, elle n'a pas envie, boude ostensiblement. Elle obtempère rageusement à la dernière minute quand la maîtresse lui demande de tracer au moins un petit point sur sa feuille... Et puis, grâce à la subtilité de l'enseignante, ce petit point deviendra "grand".

Comment réagir quand un enfant se bute, refuse d'obéir ? En désespoir de cause, faute de patience, et s'il n'y voit que caprice, l'adulte peut s'énerver (chantage, punition, paroles malheureuses).
Mais l'attitude la plus positive est la ruse - la finesse, pas la roublardise - et le dialogue. En l'occurrence ignorer la mauvaise humeur, faire diversion, valoriser l'enfant, lui donner confiance en soi.

Cet album illustre parfaitement cette idée. Avec une telle finesse que le message passe très bien auprès des jeunes lecteurs/auditeurs de maternelle.
La couverture et le titre ne paient pas de mine, on peut s'attendre à une histoire banale de fifille sage qui récolte des récompenses à l'école. Non, c'est beaucoup plus riche.
Le titre de la VF est vraiment bien choisi, il prend tout son/ses sens au fil de la lecture.
Ouvrage à faire découvrir également aux adultes, parents et enseignants, parfois désemparés par les refus butés des petits (et des grands).

"Petit point deviendra grand, pourvu qu'on lui prête vie".

--- l'auteur dédie cet ouvrage à son prof de maths de 5e "qui le mit un jour au défi de faire ses preuves"