yellow

KP

The Yellow Birds, 2012
traduit de l'anglais (USA) par Emmanuelle et Philippe Aronson
Editions Stock, 2013 - Le Livre de Poche, avril 2014, 236 p.

Lu par Mr

♥♥♥♥♥

A 21 ans Bartle vient de s’engager dans l’armée américaine. Il part combattre en Irak. A l’entraînement, il rencontre Murphy, âgé de seulement 18 ans. Les raisons ayant conduit ces jeunes à s’engager apparaissent progressivement. Des raisons plutôt banales, avec des conséquences qui le sont nettement moins : certains y laisseront la vie, les autres reviendront traumatisés. Par contraste, les oraisons funèbres vantant l’héroïsme de ceux qui sont tombés par amour pour la liberté ou la patrie paraissent bien malvenues.
Plus que les combats eux-mêmes, l’auteur décrit la peur ressentie par les soldats, les effets destructeurs de la guerre sur leur personnalité et leurs difficultés pour reconstruire une vie normale après leur retour. Il le fait de manière très convaincante, tout en montrant l’absurdité de ce conflit pour certains de ses protagonistes, notamment les jeunes engagés.
Malgré ces qualités, je suis resté à distance du récit, probablement faute de sympathie pour les personnages, y compris pour le narrateur. Je m’en aperçois - et le regrette - d’autant plus en découvrant les avis enthousiastes des autres lecteurs, sur Babelio notamment.