loup

Milan, 2012

♥♥♥♥♥

Un petit Chaperon rouge averti en vaut deux.
Cette fillette sait bien qu'entre chez elle et la maison de Mère-Grand, il y a les bois, et que dans les bois, il y a le loup.
Ça ne l'empêche pas de s'amuser et sautiller en chemin, panier en main, clochettes au bout des tresses. Futée, elle le traque et le trouve, quelle que soit la cachette - il y a toujours un morceau qui dépasse.

Encore un détournement de conte inventif et drôle, qui plaira aux petits à partir de trois ans, à l'âge où... ** les histoires scato les tordent de rire. **
Suspense garanti à la première lecture, surtout lorsqu'on découvre que ce loup n'a pas l'air d'être 'un grand méchant' - qui va l'emporter, la fillette ou la bête ?
Les dessins sont adorables, surtout la bouille du loup et son look. On s'amuse à le chercher page après page, car il est là, c'est sûr.
Les onomatopées et répétitions rythment le texte.
Et la surprise finale est vraiment géniale ! Mes grands auraient adoré cet album quand ils étaient petits, et ça les a amusés aussi aujourd'hui.

Je continue donc à fureter dans les bacs 'jeunesse' de la médiathèque pour débusquer petits cochons 🐷, loups 🐺, chaperons rouges 💂‍♂️, et tant pis si on croit que je suis une grand-mère (ou une instit'). 😉

___

agenda2

 8 oct. - emprunt mdtk