mes 1e chansons Grund, octobre 2020, 12 p.

Cette collection est-elle bien nécessaire ?
Pour des musiques un peu difficiles d'accès, ça me semble être une bonne idée.
Mais pour des artistes pop comme Céline Dion (livre musical vu hier dans les propositions de la Masse Critique) ou Johnny Hallyday ?
On écoutait Louise Attaque et Noir Désir en 1999, et notre fils de deux ans n'avait pas besoin de décryptage pour traduire les paroles à sa guise - courir dans le petit appartement en prétendant être l'homme pressé, par exemple. Notre fille, à quatre ans, se chantait en femme chocolat (Olivia Ruiz).

Dans cet ouvrage consacré à l'idole des jeunes des années 60, on retrouve six titres. LES grands succès de Johnny Hallyday, annonce l'éditeur : Souvenirs, souvenirs // Le bon temps du rock'n roll // Cours plus vite Charlie  // Let's twist again  // Que je t'aime  // Allumer le feu.
Ce ne sont pas les titres que j'aurais choisis, mais pourquoi pas. Il y a peut-être de sombres histoires d'héritage et de droits d'auteurs/succession derrière cette sélection.

L'album est enrichi d'illustrations montrant la star.
Et un petit texte interpelle l'enfant.
Je suis dubitative sur les commentaires accompagnant le torride 'Que je t'aime' : et toi, tu aimes tes parents ? ou quelque chose comme ça.
On espère qu'il n'y a pas, dans la réponse, de chatte qui devient chienne et brise enfin ses chaînes à l'appel du loup, aaaah oooooh... ♪♫

    <   lu en quelques minutes en librairie   >