sémi

akisActes Sud, 5 mai 2021, 150 p.

♥♥♥

Tout à coup, un inconnu, près de vous, est ronfleur.
Ça, c'est l'effet merdique d'Alzheimer.

Fujiko, soixante-quinze ans, perd la mémoire depuis quelques années, et c'est pour cette raison qu'elle vit désormais en maison de retraite avec son époux Tetsuo. Mais jusqu'alors, elle reconnaissait ses proches.
Lorsqu'elle prend peur en se réveillant à côté de son mari, le personnel médical suggère à Tetsuo de se faire passer pour son fiancé. Il doit se comporter comme 1/2 siècle plus tôt, quand ils se vouvoyaient, n'avaient pas d'enfants, faisaient lit à part.
Le promis était plus courtois.
Et à la lumière des années passées ensemble, de ses erreurs de mari absent, trop occupé par son boulot, Tetsuo se montre maintenant plus attentionné.

Histoire émouvante, oui. Même si les 'surprises' n'en sont pas, notamment chez cette auteure. **  Il la trompait, elle le savait, il ne savait pas qu'elle le savait. Elle l'a trompé, il le découvre, et son fils n'est pas son fils... **
La maladie d'Alzheimer est présentée de manière délicate, touchante. J'y ai appris qu'il fallait entrer dans le jeu et renoncer à être reconnu (quelle souffrance !).
« La dernière année, ma femme ne me reconnaissait plus. J'étais déprimé lorsqu'elle me demandait qui j'étais. Quand j'ai réalisé qu'il nous fallait construire une nouvelle relation, il était trop tard. » (p. 146)

Encore une fois, le style m'a rebutée - phrases courtes et factuelles, poèmes/chansonnettes mièvres ressassés comme des mantras.
Si je n'avais pas été aussi émue par la fin, je serais restée sur cette impression de niaiserie, avec cet univers où, même si l'on souffre, même si certaines situations sont dramatiques, les gens sont 'gentils', 'très gentils' (sic) et parlent comme dans un livre pour enfants (ceux de mes jeunes années, où on prenait le petit lecteur pour un simplet).

___-

agenda2

 2 & 3 octobre