colinFabrice Colin a réuni prétend avoir réuni* les archives et recueilli les témoignages de quelques membres d'une famille juive pour dessiner la "saga Mendelson" entre 1895 et 2000.

Dans ce premier opus, nous suivons Isaac Mendelson - horloger talentueux et reconnu - sa femme et leurs deux enfants David et Leah. Ils vivent d'abord en Russie, à Odessa. Les pogroms les contraignent rapidement à fuir, et après un interminable voyage à travers les montagnes où ils braveront le froid, la faim, les loups, ils parviendront enfin à Vienne.  Ils ne s'arrêteront pas là pour échapper à l'antisémitisme ambiant et déjà terriblement menaçant...

La richesse et la diversité des documents présentés (extraits de journaux intimes, photos, interviews...) rendent cette saga passionnante et très agréable à lire. Le rappel des contextes économiques et politiques, les anecdotes autour de quelques personnages célèbres (Hitler, Egon Schiele, etc.) ajoutent un intérêt historique à la découverte de cette famille attachante, au destin hors du commun.

Il s'agit d'une série pour adolescents. Vu les connaissances historiques requises - même si elles sont bien rappelées - je ne conseillerais pas cette trilogie avant quinze ans.

* PS : je suis crédule et j'aime croire aux histoires, alors j'ai mordu... et donc oui, je suis déçue ! Merci, Anne-Sophie, d'avoir mis les choses au point grâce à l'interview de l'auteur. J'ai également trouvé une interview de Fabrice Colin sur le site Lirado (où je me suis ensuite régalée à me promener). Ses propos y sont moins clairs sur le côté fiction de ces trois ouvrages. Malgré tout, je ne vais pas attendre très longtemps pour découvrir la suite, les deux autres volumes ont déjà rejoint ma PAL !

La saga Mendelson, tome 1 : Les exilés - Fabrice Colin, Seuil avril 2009, 276 p.

colin2colin3