Femmes_contre_natureGrâce à L'Ogresse, j'ai célébré la journée des femmes à ma façon : en lisant le recueil de nouvelles de Léa Godard. Le seul sommaire laisse présager qu'on se sentira en terrain familier avec chacune de ces onze femmes : "jalouse, pucelle, vieille fille, dépressive, poilue" etc. Et en effet ! On se sent immédiatement proche de ces personnages convaincants et attachants, et la plume est délicieusement limpide, sans fioritures, sans excès, sobrement efficace. Chaque récit zoome sur une femme qui, comme le précise la présentation est "en proie à ses pires complexes. Tiraillée entre son bien-être et les exigences de la société, elle fait des choix atypiques". Ce recueil est un vrai régal de la première à la dernière page, même lorsque l'on subodore la fin, même lorsqu'elle déçoit un chouïa par rapport aux attentes (rarement), peu importe. J'ai souri, et maintes fois pensé "on s'y croirait". Mention spéciale à "Poilue" et "Dépressive" et palme d'or à "Impuissante".

A lire dans l'ordre pour le bouquet final.

Merci L'Ogresse pour cette découverte !

Femmes contre nature, Léa Godard, Editions Emue, mars 2011.

Pour tout savoir sur cette nouvelle maison d'édition, EMUE, c'est !