marie_neuser LIVRE CHOC ! Quand le malaise au travail devient torture...

Le titre vous évoque un polar ? Vous n'y êtes pas. Mais on peut parler de roman "noir", oui. Il s'agit du quotidien cauchemardesque d'une jeune professeur d'italien, animée de bonnes résolutions pour devenir une enseignante passionnante et adulée, comme le fut son père, mais finalement malmenée par ses collégiens "au coeur d'un quartier pauvre dans une grande ville pauvre"  (p.62).

Lisa enseigne depuis le début de l'année scolaire dans ce collège "difficile" (euphémisme). Dès les premières semaines, elle part en cours la peur au ventre, ressasse que personne ne mérite un sort pareil, se demande sans fin comment s'en sortir, en vient à détester à mort tous ces sales gosses auxquels elle ne comprend rien.

Un roman-témoignage suintant l'amertume, la colère, le désespoir, la haine - et on ne peut que compatir, bouillir de rage et souffrir avec cette jeune femme de la violence professionnelle qu'elle subit quotidiennement en pleine face et jusque dans son intimité.

La plume est enlevée, impeccable, j'ai dévore ce livre d'une traite avec la chair de poule (malgré les 25° ambiants).

On peut penser à Entre les murs  de François Bégaudeau (que de nombreux profs n'ont pas aimé, je le sais ), Présent ?  de Jeanne Benameur, et surtout à 'La journée de la jupe', film de Jean-Paul Lilienfeld porté par Isabelle Adjani.

Pouce levé  17/20 -  Horloge  28/05

Je tue les enfants français dans les jardins,  Marie Neuser, L'Ecailler, septembre 2011, 163 p.