la_chambre__carlateLe corps sans vie d'une jeune SDF est retrouvé au bord d'un canal. La psychiatre Kit Quinn est sur l'affaire. Les enquêteurs officiels de la police (mâles) sont relativement odieux et lui mettent des bâtons dans les roues - pourquoi a-t-elle été appelée, alors ? je l'ai oublié ou cela n'était pas clair... Bref, une curieuse ambiance entre cette psy qui prend bien des libertés, et les flics qui se gaussent d'elle. N'empêche que la dame a des idées, et de bonnes idées !

Nicci French est le pseudo d'un couple d'auteurs. On voit beaucoup leur dernier thriller Lundi Mélancolie  sur la blogo, notamment. Attention à ne pas confondre avec la talentueuse auteur irlandaise : Tana French (Ecorces de sang, Les lieux infidèles - eux-mêmes à ne pas confondre avec Les Lieux sombres de G. Flynn ou Mémoire infidèle d'E. George...).

Bref, j'ai choisi cet ouvrage au hasard, parmi d'autres couvertures de romans tout aussi sobres et tentantes de ce duo d'écrivains. Belle déception à la lecture : impression d'étrangeté, d'incongruité dans les méthodes d'investigation pour le moins déroutantes, ennui.

Après les flics alcoolos-dépressifs qui ne dorment pas et bousillent leur vie de famille, une nouvelle ère s'ouvre dans le polar : en personnage central, des jeunes femmes psys/flics, belles, futées, solitaires. Elles portent le poids d'un passé douloureux, noient leurs soucis dans l'alcool et sont en grand manque affectif... J'ignore si Kit est présente dans plusieurs ouvrages de Nicci French ?

Ces quelques reproches disparates sont, je pense, ce qu'il me restera de ce roman dilué, beaucoup trop long, à l'intrigue banale, trop classique, et dont le suspense ne se/nous réveille qu'après 400 longues pages...

Une petite pause côté polars me serait bénéfique, je pense ! Bof1 

Pensif  12/20 -  Horloge  30 juin au 4 juillet -- [PAL > 1 an] - 1 -- choisi pour la couv

La chambre écarlate,  Nicci French, Pocket, avril 2010, 567 p.