esprit d'hiver

Mind of Winter,  2013
traduit de l'anglais (EU) par Aurélie Tronchet
Christian Bourgois, août 2013, 276 p.

♥♥♥♥

Qui aime les jours de Noël en famille ? Pas Holly, en tout cas. Elle s'est levée trop tard, elle a un tas de préparatifs en perspective pour la dizaine d'invités attendus, son mari est allé chercher ses parents à l'aéroport. Elle est seule avec Tatiana, sa fille de quinze ans, d'humeur maussade et belliqueuse. Mais Holly (cette gourde), au lieu de rattraper le temps perdu, traînasse, se dispute avec son adolescente, la laisse s'enfermer dans sa chambre, y revient, se perd dans ses souvenirs et y englue son lecteur. Elle ressasse en particulier le Noël où ils sont allés chercher Tatiana dans un orphelinat sibérien pour l'adopter, treize années plus tôt.

Voilà tout ce qui se passe sur près de deux cents pages. On suit les pensées creuses et banales de cette femme, des faits sont racontés plusieurs fois de manière quasi-identique. On peut s'y ennuyer comme un rat mort (ce que j'ai fait copieusement), avoir envie de secouer tout ce petit monde-là... On attend (espère ?) vaguement un drame, sinon tout ça pour quoi ? Ah on va l'avoir, faisons confiance à Laura Kasischke pour cela.

Alors bien sûr, quand on apprend à la fin que... ** je ne dirai pas quoi, curieux, lisez-le si vous êtes courageux ! **, tout ce que je viens de reprocher à l'ouvrage n'a plus lieu d'être, mais le lecteur subit quand même ce vide dilué sur les deux premiers tiers du roman. Il me semble aussi que certains éléments demeurent complètement invraisemblables (l'attitude passive du père et des proches, notamment...). Et je n'ai vraiment pas le courage de tout relire à la lumière des explications finales.

Ce livre aura eu le mérite de me faire lire des BD (et l'inconvénient de me laisser passer trop de temps sur l'ordi) : c'était une vraie corvée de se remettre dedans.

Galea, Jérôme, Lowra, Cynthia, Soukee et Valérie (billet à venir) n'ont pas aimé non plus.
Une très belle découverte (ce roman et cette auteur) pour Béné.

Horloge traîné du 5 au 8 novembre 2013

Merci à Price Ministerà Oliver et aux Editions Christian Bourgois.

logo PM 2013