vengeances

Folio, novembre 2012, 208 p.

♥♥♥♥♥

Une fois le livre ouvert, vos yeux posés sur la première page, vous ne resterez pas installés dans votre fauteuil bien gentiment, mesdames et messieurs. Dans un instant, ça va exploser, dès la huitième ligne. De quoi vous glacer des pieds à la tête aller-retour, tout en vous brûlant les mains au passage. Mouvement de recul, puis relecture qui confirme que la scène d'ouverture est atroce, oui.

Ce début peut sembler racoleur, j'ai préféré y voir la patte "choc" de l'auteur.
J'ai découvert les romans de Djian récemment, je le trouve très doué : observations fines, jolies formules sur lesquelles on s'arrête, plume savoureuse. Peu d'auteurs contemporains utilisent l'imparfait du subjonctif avec un tel naturel et une telle élégance. La narration bouscule le lecteur, on alterne ici entre le JE et le IL pour un même personnage. Les ouvertures de paragraphes sont surprenantes : un index pointé à l'horizontale (pas un majeur à la verticale, mais presque).
Voilà pour la forme, donc, un régal de lecture, je ne m'en lasse pas.

Ses intrigues, par contre... J'ai déjà l'impression d'en avoir fait le tour après trois ouvrages seulement. On retrouve ici des individus borderline gros consommateurs de psychotropes, ex-révoltés militants qui se sont rangés et enrichis et dont la dernière forme de rébellion réside dans des comportements autodestructeurs. On retrouve également un triangle amoureux, des désirs inassouvis ou mal éteints, et une tension croissante qui laisse subodorer un drame.
Je m'étais laissée surprendre et captiver par Incidences et OhJe ne me suis pas longtemps intéressée à l'intrigue de Vengeancestrop prévisible et lourdement meublée par les défonces de protagonistes stéréotypés et esquissés à gros traits, sans suspense et au dénouement bâclé. Je reste sur la sensation frustrante d'avoir perdu en route le personnage de Gloria, le plus prometteur du tableau, pourtant.

Ouvrage 'alimentaire' (Sagan elle-même avouait en commettre) ?
Ou n'ai-je pas su entrer dans cette histoire ? Je sens quelque chose m'échapper, et ça m'agace...

Horloge 11 au 13 juin

Challenge thrillers et polars de Liliba (2013/2014)

logo_thrillers_Lili_2013_14_2