le dur métierillustré par Delphine Perret
Ecole des Loisirs, Mouche, 17 février 2011, 54 p.

Il y a des métiers qui disparaissent. Celui de loup, par exemple.
Lucas ne s'était jamais posé de question, il pensait continuer comme ses parents, rester vivre dans la forêt, boulotter tranquillou volatiles, lapins, petits chaperons... Mais non, pas possible, il n'y a plus assez pour tout le monde, et à leur grande tristesse, papa et maman annoncent à Lucas le jour de ses sept ans qu'il doit trouver autre chose, partir.

Un conte initiatique écrit à dix mains, joliment illustré par Delphine Perret, avec délicatesse et humour.
Chaque auteur a signé un chapitre, hélas ça ne se voit pas. Oui, 'hélas', car je les ai tous trouvés aussi plats, y compris celui de Christian Oster, pourtant doué pour détourner les contes de manière drôle et surprenante.
J'ai lu mollement cette histoire gentillette et moralisatrice sur les vertus de l'amitié et de l'autonomie, ornée de quelques touches de poésie.
Je ne suis pas persuadée que ce mélange fade séduira les enfants...

agenda 5 octobre - emprunt mdtk