le journal de maryBelfond, 4 mai 2016, 278 p.

lejdm♥♥

Ces malades qui nous gouvernent ! Vive les présidents « normaux » - hélas, ils ne sont pas les plus populaires, et est-ce que ça existe vraiment, d'ailleurs ? Mais ceci est une autre histoire...

Journal fictif de Mary Pinchot Meyer, qui fut l'une des maîtresses avérées du président JF Kennedy.
Elle avait seize ans, lui dix-neuf, lorsqu'ils se sont rencontrés à un bal étudiant, en 1936. Coup de foudre, lettres enfiévrées de 'Jack' (John) à Mary. Leurs chemins se sont de nouveau croisés vingt ans plus tard, alors que Mary venait de perdre son dernier fils, âgé de neuf ans, et tentait de divorcer de son mari - un haut gradé de la CIA - et que Jack envisageait la présidentielle, poussé par son père Joe.

mpCe roman a parfois des allures de bluette, le vocabulaire employé ne ressemble guère à celui des années 50-60, cette Mary est plutôt agaçante, les coquilles sont fréquentes, mais qu'importe, il n'en est pas moins passionnant et instructif. Il nous immerge dans l'ambiance de la guerre froide, on apprend beaucoup sur la CIA, sur l'accession au pouvoir de JF Kennedy, sur l'arrivée de Fidel Castro à Cuba. Et, bien sûr, sur l'homme 'Jack/John' (sa maladie, son 'amour' pour les femmes et son addiction au sexe, son couple de façade avec Jackie...), sur le personnage de Mary Meyer - femme 'libérée' : mère de famille sex'n drug'n twist prônant l'émancipation féminine, la fin de la ségrégation, l'assouplissement des relations Est-Ouest...

MP1Et surtout, ce que j'ai apprécié par dessus tout : ce récit résonne de manière particulière quelques semaines après la victoire de Trump aux Etats-Unis, quelques jours après celle de Fillon aux primaires de la droite en France - comment un candidat peut être le premier étonné de se retrouver propulsé au sommet, le décalage entre les attentes d'une population et les faiblesses d'un homme, la parade et la représentation du personnage (poudre aux yeux dont personne n'est dupe mais qu'on attend quand même), la façon dont le sort de la planète dépend de 'caprices' ou de concours de circonstances, tout ce qui peut se passer en sous-main...

Prochaine étape : creuser le sujet, en savoir plus sur le clan Kennedy, sur la période, sur l'influence réelle de Mary Meyer dans les décisions politiques de JFK, sur les circonstances de tous ces assassinats et suicides...

L'avis de Mr.

agenda 30 nov au 3 déc. - merci aux éditions Belfond !

kennedy

... et pendant ce temps, Jackie et JFK posaient, radieux, donnant l'image du couple parfait...
(John F. Kennedy Jr., First Lady Jacqueline Kennedy, Caroline Kennedy, President John F. Kennedy - photograph by Cecil Stoughton, 04 August 1962)